L’importance du déjeuner : votre arme secrète pour perdre du poids

Comment le fait de déjeuner peut vous aider à rester sur le droit chemin de la perte de poids.

Voici une idée stimulante : les gens qui sautent le déjeuner pourraient ne pas connaître autant de succès par rapport à la gestion du poids que ceux qui déjeunent régulièrement. Pourquoi? Prendre le déjeuner permettrait de réduire la consommation de collations et d’éviter les excès alimentaires lors de repas ultérieurs.

G. Harvey Anderson, PhD, professeur au département des sciences de la nutrition à l’University of Toronto, est d’accord : « Des données montrent que les gens qui déjeunent pèsent moins. » Wow! Voilà une bonne nouvelle! Des crêpes aux bleuets, ça vous dit?

Carburez-vous
En déjeunant, vous faites le plein d’essence, pour ainsi dire. Lorsque vous vous réveillez le matin, votre corps est à court de carburant, comme une voiture dont le réservoir est vide, explique Kathleen Zelman, RD. Donc, alimentez-vous grâce à un repas matinal qui démarrera votre moteur en :

  • donnant à votre corps l’énergie requise pour fonctionner.
  • vous empêchant peut-être de manger à l’excès plus tard au cours de la journée.

Ces incitatifs ne suffisent pas? Réfléchissez à ceci : si vous sautez le déjeuner, vous êtes souvent plus enclin à manger davantage durant le reste de la journée pour compenser, avertit Mme Zelman. Et des études suggèrent que les gens qui déjeunent sont moins portés à succomber à des collations spontanées que les gens qui ne déjeunent pas.

Sans plomb ou diesel?
Les carburants ne sont pas tous identiques. La plupart des gens pourront aller plus loin après avoir consommé un petit muffin au son et une tasse de lait écrémé qu’après avoir consommé un grand verre de jus. C’est parce que le sucre dans le jus est une source d’énergie utilisée beaucoup plus rapidement que celle provenant du muffin et du lait.

« Le déjeuner idéal tourne autour des glucides et des protéines », affirme M. Anderson qui examine présentement la combinaison de repas optimale pour la satiété dans le cadre d’études sur l’appétit. Il croit que les déjeuners les plus satisfaisants fournissent d’abord une poussée rapide d’énergie (en haussant rapidement les taux de sucre dans le sang) et ensuite une poussée d’énergie plus durable provenant d’aliments qui contiennent des protéines, des glucides complexes et beaucoup de fibres afin de ralentir la digestion.

Qu’en est-il alors de vos céréales sucrées? Ajoutez-en une poignée à un bol de yogourt à faible teneur en matières grasses et agrémentez le tout de fruits riches en fibres. D’autres jumelages de déjeuner savoureux incluent :

  • Des tranches de tomate et de fromage à faible teneur en matières grasses sur un muffin anglais de blé entier.
  • Des céréales riches en fibres avec du lait écrémé ou à faible teneur en matières grasses et des fruits séchés ou frais.
  • Du beurre d’arachide et de la gelée sur du pain multigrain.
  • Des œufs (ou blancs d’œuf) durs ou brouillés avec quelques craquelins de blé.
  • Du yogourt à faible teneur en matières grasses et une barre de céréales riche en grains.
  • Une banane et une petite poignée d’arachides ou d’amandes.

Débarrassez-vous des excuses « Pas le temps de déjeuner »

Excuse : Je n’ai pas le temps de me préparer un déjeuner et les seuls aliments disponibles au travail sont des beignes et des biscuits de la distributrice.

Lorsque vous êtes pressé, optez pour des aliments faciles à transporter. Essayez un œuf dur (conservez-en à portée de la main dans le frigo) et quelques craquelins ou un bâtonnet de fromage effilochable et un fruit. Et pour vous faciliter la tâche quand vous manquez vraiment de temps, conservez des sachets de gruau instantané, des barres de céréales à teneur élevée en fibres et des miniboîtes de raisins secs dans le tiroir de votre bureau.

Excuse : Je n’arrive tout simplement pas à manger avant 13 h.

Il n’est pas nécessaire que vous mangiez à l’aube, mais manger dans les heures qui suivent votre réveil est une idée bien sage. Si vous avez l’estomac sensible, essayez quelques raisins ou un craquelin de blé et la moitié d’un verre de jus. Après quelques jours, votre corps pourrait naturellement se réjouir de ce réapprovisionnement matinal et vous pourriez essayer des repas plus copieux.

Excuse : Je voudrais déjeuner, mais je crains que cela déclenche en moi une faim intense.

En consommant plusieurs petits repas et collations tout au long de la journée, de nombreuses personnes constatent qu’elles sont moins en proie à des habitudes alimentaires aléatoires. M. Anderson déclare qu’en plus d’être plus sveltes, les personnes qui consomment des minirepas nutritifs à intervalles réguliers sont souvent en meilleure santé que celles qui consomment un à deux grands repas par jour.