Alimentation

L’heure de manger

Six raisons pour lesquelles on devrait suivre un calendrier de repas

Ah! Que ce serait merveilleux de pouvoir compter sur un chef à domicile! Un petit déjeuner copieux et nutritif nous attendrait au réveil chaque matin, nous aurions droit à un dîner gastronomique prêt à emporter et un bon souper chaud nous attendrait au retour à la maison. Plus précisément, nous pourrions manger ces repas et collations équilibrés au moment le plus propice, c’est-à-dire avant d’avoir trop faim.

Bon, revenons à la réalité. Embaucher un chef cuisinier personnel, ce n’est pas sérieux. Le « chef » dans votre foyer, c’est sans doute la personne qui doit aussi jongler avec les horaires chargés de la famille et les listes de choses à faire sans fin, sans oublier les longues journées de travail. Ce n’est certes pas la situation idéale quand on veut servir des repas sains tous les jours de la semaine. Combien de fois réalise-t-on qu’il est 18 heures et qu’on n’a toujours pas la moindre idée pour le souper? Malheureusement, ce sont des situations de ce genre qui nous amènent à nous faire livrer des plats gras et qui peuvent nous faire basculer de nouveau dans les mauvaises habitudes alimentaires.

Mais tout n’est pas perdu. En se fixant et en respectant un calendrier de repas, on peut arriver à contrôler ce que l’on mange, surtout lorsque le quotidien nous bouscule. Voici quelques raisons de plus d’établir un menu quotidien de repas :

  1. Des choix plus judicieux.
    Puisque vous ne prendrez pas une décision impulsive alors que vous avez déjà faim, vous pourrez vous en tenir à votre objectif de PointsFutés. Besoin d’idées? Consultez notre menu à 30 PointsFutés par jour.
     
  2. La nourriture cessera d’être une obsession.
    En ce qui concerne la faim, nous avons tendance à être influencés, non par les signaux de notre corps, mais plutôt par des déclencheurs externes, qui ne sont pas nécessairement physiques. Cela peut sembler paradoxal, mais la planification des repas nous évite d’avoir à penser à la nourriture entre les repas et collations parce que la décision quant à ce que nous allons manger a déjà été prise. Donc, on sera moins susceptible de manger quand on n’a pas vraiment faim.
     
  3. Fini le mouvement de pendule entre famine et abondance. 
    Des études révèlent que le fait d’attendre trop longtemps entre deux repas peut nous rendre trop affamés, ce qui provoquerait la surconsommation quand nous nous décidons enfin à manger. En prenant un repas ou une collation au moins toutes les quatre heures, notre appétit et notre énergie sont maintenus à un niveau plus stable et prévisible tout au long de la journée.
     
  4. Cela permet de mieux s’organiser. 
    En sachant à quelle heure vous allez manger, vous pourrez organiser le reste de la journée en conséquence, ce qui vous permettra de jouir d’un emploi du temps globalement plus ordonné et contrôlé. Le fait d’avoir un horaire de repas stable peut également avoir un effet d’entraînement, en nous aidant à adopter d’autres bonnes habitudes.
     
  5. On peut économiser de l’argent. 
    Dès le départ, vous réaliserez des économies en ne dépensant pas pour des repas cuisinés industriellement et des plats à emporter. Essayez aussi d’établir votre menu en fonction des aubaines de la semaine au supermarché.
     
  6. C’est une occasion d’inculquer aux enfants les principes d’une saine alimentation.
    Les touts petits que l’on invite à participer à la préparation des repas sauront mieux apprécier les bienfaits d’ingrédients nutritifs et de plats savoureux. Plus les enfants apprendront à la maison, plus il leur sera facile de choisir les bons aliments à l’école, au restaurant et ailleurs.

Un bol plein de bonnes choses
Les herbes et légumes frais de notre soupe aux légumes du printemps et à l’orzo annoncent le retour des jours plus longs et plus chauds. Facile à préparer et des plus satisfaisants, ce potage ne compte que 2 PointsFutésMC par portion.