Alimentation

Les marmites chaudes de l’hiver

Un plat unique délicieux et roboratif.

Pendant la froidure, nous préférons rester douillettement à la maison. Ce n’est pas un signe de résignation; mais plutôt une forme d’hommage, une réponse à l’humidité des jours de pluie. Un film loué, une partie de cartes enjouée, un programme intéressant à la télévision, un verre de vin, un bon livre – Tout cela nous permet de résister au formidable bonhomme hiver.

Et c’est tellement simple de rapidement préparer un ragoût pour contrer le froid. Bien au chaud à la maison durant une journée de tempête, travaillant sans relâche pour tester des recettes et écrire un nouveau livre de cuisine, nous avons deux critères pour un repas réconfortant: Peut-on le préparer dans une seule marmite? Nous donne-t-il envie d’hiberner?

Rien ne surpasse un bon curry et notre vindaloo de crevettes et de courges est un plat qui réchauffe le cœur. Le curry est simplement un mélange d’épices (certains cuisiniers de l’est de l’Inde conservent jalousement leur recette comme un secret de famille). Ne vous contentez pas du curry jaune et crayeux en bouteille. Cherchez les épiceries spécialisées ou les fournisseurs de l’Est indien sur Internet. Vous constaterez qu’il existe une grande variété de poudres de curry et vous en trouverez forcément une qui vous plaise. Ce qu’il y a de mieux dans la poudre de curry? C’est qu’elle fait le travail à votre place, donnant avec une seule cuillère, toute la saveur d’un plat qui a mijoté toute une journée.

Même les pays tropicaux comme le Brésil ont des plats réconfortants. Le Caldo Verde est comme une passion nationale au pays des bikinis – une soupe crémeuse sans crème, bonne pour la santé et qui ne demande qu’à être accompagnée d’un morceau de pain de maïs croustillant.

Finalement, c’est notre façon de saluer l’hiver. Faites-vous plaisir avec l’arrivée du vent du Nord. Nous sommes à l’intérieur, en sécurité et au chaud.

Vindaloo aux crevettes et à la courge
Bien que nous le connaissions grâce aux restaurants indiens, le « vindaloo » est en réalité un plat portugais (dont le nom signifie « vin et ail »), arrivé à Goa avec les marchands et les colons. Une fois sur le sous-continent, le ragoût s’est transformé en un plat très épicé au curry et les Portugais ne seraient même pas en mesure de le reconnaître.

Pour 1,25 L (5 tasses); 4 portions

Ingrédients

30 ml (2 c. à soupe) vinaigre de vin blanc
30 ml (2 c. à soupe) poudre de curry
2,5 ml (½ c. à thé) de cannelle moulue
2,5 ml (½ c. à thé) cumin moulu
2,5 ml (½ c. à thé) gingembre moulu
1,5 ml (¼ c. à thé) sel
1,5 ml (¼ c. à thé) poivre de Cayenne, facultatif
1 courge poivrée moyenne
1 vaporisation d’enduit à cuisson
3 oignons verts moyens, pelés et hachés finement
2 gousses d’ail, hachées
500 ml (2 tasses) bouillon de poulet sans matière grasse à faible teneur en sodium
454 g (1 livre) crevettes moyennes (environ 35 crevettes), décortiquées

Instructions​

  1. Dans un petit saladier, incorporer en mélangeant le vinaigre, la poudre de curry, la cannelle, le cumin, le gingembre, le sel et, le cas échéant, le poivre de Cayenne, jusqu’à obtenir une pâte. Réserver.
  2. Couper la courge en deux dans la largeur; enlever les graines à la petite cuillère, de préférence une cuillère à pamplemousse. Mettre la courge, côté coupé vers le bas, sur une planche à découper; utiliser un éplucheur à légumes pour enlever la peau, en suivant l’arrondi de la chair. Couper la chair en cubes de 2,5 cm (1 po), répéter avec la deuxième moitié de la courge et réserver.
  3. Vaporiser d’enduit à cuisson une grande poêle et mettre à feu moyen. Ajouter les oignons verts et l’ail; laisser cuire environ 3 minutes en remuant souvent jusqu’à ce qu’ils aient fondu. Ne pas laisser l’ail dorer. Ajouter la pâte de curry préparée; laisser cuire 15 secondes en remuant constamment.
  4. Ajouter la courge; laisser cuire 20 secondes en remuant sans arrêt, jusqu’à ce que le tout soit recouvert d’épices.
  5. Verser le bouillon et porter à ébullition. Couvrir et réduire la chaleur au minimum et laisser mijoter lentement environ 40 minutes, jusqu’à ce que la courge soit tendre, en remuant de temps à autre.
  6. Ajouter les crevettes. Couvrir de nouveau et laisser cuire environ 3 minutes jusqu’à ce que les crevettes soient roses et fermes.

Portion : 300 ml (1¼ tasse).

Caldo Verde

Râpée dans la soupe, la pomme de terre fond et son amidon épaissit le bouillon pour en faire une crème délicieuse et réconfortante pour l’hiver.

Pour 6 tasses; 4 portions

Ingrédients

1 vaporisation d’enduit à cuisson
1 oignon moyen, haché
2 gousses d’ail, finement hachées
225 g (8 onces) de saucisses de dinde, découpées en tranches de 1,25 cm (½ po) d’épaisseur
1 L (4 tasses) bouillon de poulet
1 pomme de terre moyenne (environ 225 g [8 onces]) cuite au four, pelée
1 L (4 tasses) chou frisé dont on aura retiré le cœur
2,5 ml (½ c. à thé) sel
2,5 ml (½ c. à thé) poivre fraîchement moulu
3 traits sauce forte au piment rouge

Instructions​

  1. Vaporiser une grosse casserole d’enduit à cuisson et mettre à feu moyen. Ajouter l’oignon; laisser cuire environ 5 minutes, en remuant souvent, jusqu’à ce qu’il ait fondu. Ajouter l’ail et laisser cuire 20 secondes.
  2. Ajouter la saucisse; laisser cuire environ 5 minutes en remuant souvent, jusqu’à ce qu’elle soit dorée.
  3. Verser le bouillon; porter à ébullition, en remuant souvent.
  4. Râpez la pomme de terre dans le ragoût, sur les petits trous d’une râpe. Bien mélanger tout en ramenant à ébullition. Couvrir, réduire le feu au minimum et laisser mijoter pendant 5 minutes, en mélangeant une ou deux fois.
  5. Incorporer le chou en remuant; couvrir et poursuivre la cuisson environ 12 minutes en remuant de temps à autre, jusqu’à ce que le chou soit tendre. Incorporer le sel, le poivre et la sauce forte au piment rouge en remuant avant de servir.

Portion : 375 ml (1½ tasse).