Épanouissement

La vérité : partie 4 : Comment faire pour vivre votre vérité

Cette série de quatre articles examine l’importance de vivre votre vérité.

Alors que cette série de quatre articles sur la vérité touche à sa fin, nos experts font le point avec des conseils pratiques pour vous aider à vivre votre vérité.

Bien que ce ne soit pas toujours facile à faire, les récompenses que vous obtenez lorsque vous vivez votre vérité, c’est-à-dire un sentiment de satisfaction et une expérience de vie authentique pour n’en nommer que quelques-unes, en valent certainement la peine.

Selon Katie Webster, une coach professionnelle à Vancouver, vivre votre vérité signifie avoir le courage de faire ressortir de votre for intérieur vos désirs les plus profonds et passionnés, en dépit de la désapprobation possible de votre famille ou même de la société en général.

« Après avoir pris conscience de ces désirs, nous devons les mettre en lumière », explique Mme Webster. « En nous engageant tous les jours à les intégrer à nos vies de façon encore plus merveilleuse que nous aurions pu l’imaginer afin d’insuffler du sens et du plaisir dans notre existence, nous remplissons nos cœurs de paix et de bonheur. »

Trouver votre vérité

Connaître votre vérité

« Dans certaines situations, il pourrait s’agir d’une tâche relativement simple. Dans d’autres, les choses pourraient être plus compliquées. En fin de compte, il est important de se souvenir que la vérité n’est pas ancrée dans le monde concret, mais dans un endroit beaucoup plus spirituel. Elle se manifeste plutôt comme une cible mouvante parce qu’à mesure que la personne que nous sommes évolue, notre vérité fait de même », déclare Mme Webster.

À quoi est-ce que cela ressemble?

« Lorsque je vis ma vérité, j’ai la tête libre, je suis consciente de ce qui se passe autour de moi, j’ai de l’énergie et j’ai les moyens d’agir; ma réceptivité est intensifiée tout comme l’est mon intuition. C’est très épanouissant! », indique Nina Taylor, une coach intuitive, enseignante de yoga et écrivaine à Toronto.

En contrepoint, Mme Webster décrit ce qu’on ressent lorsqu’on n’agit pas de la sorte : « Ne pas vivre sa vérité donne lieu à de la tristesse, à de la souffrance et à des maladies. Je ne dis pas que vivre votre vérité est facile. Vous devrez peut-être rompre avec ce qui est établi et habituel. De plus, au départ, d’autres pourraient s’en offusquer. ».

« C’est un risque », explique-t-elle, « mais un risque palpitant et fructueux. Si vous pensez que vous vous dirigez peut-être vers une telle situation, ne vous inquiétez pas. La conscientisation déclenche le changement. Commencez par interroger votre for intérieur et invitez la sagesse qu’il recèle à faire surface et à jouer un rôle plus important dans votre vie », ajoute Mme Webster.

Affirmer votre vérité

Mme Webster vous conseille d’adopter une approche axée sur la compassion lorsque vous êtes d’avis que d’autres mettent en doute votre vérité.
 

« Une fois que vous aurez trouvé votre vérité, vous devrez [alors] l’exprimer ou la concrétiser avec respect. Écouter et envisager les autres en tant qu’âmes suivant leurs propres parcours de découverte de la vérité est une belle façon de se montrer compatissant et d’uniformiser les règles du jeu lorsqu’on vous demande de vous défendre », signale Mme Webster.

Mme Taylor préconise une approche qu’elle surnomme l’« honnêteté radicale » ou « être fidèle à soi-même malgré tout! »

« Je crois que c’est la seule façon d’être véritablement libre », précise Mme Taylor. « Être honnête envers soi-même, c’est être en harmonie avec son essence, sa raison d’être, sa vérité fondamentale, peu importe l’impact sur les autres », souligne-t-elle.

Vivre votre vérité

Alors, comment faut-il s’y prendre précisément pour « vivre sa vérité »? Trois des experts qui nous ont guidés dans le cadre de cette série nous font part de leurs conseils.

Allyson Woodrooffe, une coach de vie et d’épanouissement à Toronto, dit que pour découvrir notre vérité et, en fin de compte, la concrétiser, nous devons minimiser les distractions qui nous empêchent de remarquer l’énergie de notre corps.

« Prenez le temps de faire ce qui vous conscientise – il s’agit peut-être de marcher dans la nature ou de méditer. Pour moi, cela commence toujours par la respiration. Ce n’est pas que je pense à ma respiration, mais plutôt que je prends conscience de mon corps et que je ralentis suffisamment pour ressentir la respiration et remarquer les sentiments qu’elle procure. Habituellement, une fois que je mobilise cette conscientisation, la prochaine étape est un adoucissement dans le cadre duquel les petites particules d’énergie effervescentes commencent à se déplacer et à se calmer dans mon corps. Le plus souvent, une fois que l’énergie se calme, la clarté émerge. »

Mme Woodrooffe explique que prendre le temps de se conscientiser de cette façon – de ressentir et de se sensibiliser au présent – pose les bases requises pour vivre sa vérité dans le monde.

« Par exemple, si vous êtes anxieux ou que vous éprouvez un serrement au niveau de la poitrine, prenez quelques moments pour respirer profondément et vous remarquerez que l’énergie se calmera. Dans cet état de sérénité accrue, la clarté se manifestera. », dit-elle.

Conscientisez-vous
Soyez présent
Exprimez votre amour
Soyez introspectif
Écoutez

Pour sa part, Mme Taylor dit qu’un conseil clé pour vivre votre vérité est de « remarquer si la force motrice de votre vie provient de la peur ou de l’amour ».

« Si vous vivez dans la peur », déclare Mme Taylor, « vous ne vous harmonisez pas avec votre vérité. Cependant, si vous laissez à l’amour le soin de vous guider, vous vous dirigerez vers votre meilleure version de vous-même et, surtout, vous vous alignerez avec vos vérités les plus profondes. »

Pour Mme Webster, tout tourne autour de l’introspection.

« Lorsque je songe à une action ou une tâche par rapport à laquelle je me questionne, je m’arrête et me demande introspectivement s’il s’agit de ma vérité », ajoute-t-elle. « Indiquez doucement à votre cerveau qu’il n’est pas requis pour cet exercice – croyez-moi, il essaiera de mener le processus – car c’est le cœur qui le dirige. Parfois, la réponse vient rapidement. Parfois, il faut attendre plusieurs jours. Des sentiments de rancœur sont un bon indicateur que quelque chose ne va pas et des sentiments d’énergie et d’excitation sont des signes d’alignement. Donc, écoutez-les! Le rapport que vous entretenez avec votre cœur/esprit est votre plus grand atout. Vous pouvez compter dessus. »

Mme Webster explique que l’écoute vulnérable et empathique est la clé pour gérer la vérité dans tous les aspects de votre vie. Elle souligne que lorsqu’on nous écoute, nous nous sentons aimés, en harmonie et appréciés.

« L’écoute vous ramènera toujours à la vérité. »