Mise en forme

La musique peut vous aider à atteindre vos objectifs, mais seulement si vous choisissez les bonnes chansons

La science démontre que votre liste de chansons peut vous mener au succès.

Avez-vous une chanson qui vous aide à accomplir des tâches créatives, qui vous permet de vous concentrer ou peut-être même qui vous donne simplement le sourire aux lèvres? Ce n’est pas seulement vous. « La musique possède un pouvoir si universel et si intemporel qu’il est indéniable qu’elle a tout simplement sa place dans une vie saine et heureuse », dit Stephan Quentzel, médecin et directeur médical du Louis Armstrong Center for Music and Medicine au Mount Sinai Beth Israël à New York.

 

Les chansons peuvent susciter une réponse émotionnelle rapide qui peut être canalisée selon des associations précédemment faites avec cette même chanson, dit le docteur Quentzel. Les études d’imagerie cérébrale ont démontré que des morceaux musicaux qui sont beaucoup appréciés font appel aux circuits cérébraux qui sont impliqués dans l’empathie, la pensée orientée vers soi et la conscience de soi.

 

Écouter des chansons connues offre un bienfait supplémentaire : Nous chantons souvent en chœur, ce qui aide notre cerveau à se préparer pour l’action. « Même si nous ne chantons pas à haute voix, le chant évoluant dans nos esprits est une forme de mouvement en soi », explique Petr Janata, Ph. D., professeur de psychologie au Center for Mind and Brain à l’University of California à Davis.

 

 

 

Écoutez votre corps

 

 

La musique affecte le cerveau. « La musique est un puissant déclencheur lorsqu’il s’agit d’activer le cerveau et de le maintenir actif. Et un cerveau actif est plus à même d’être motivé, concentré et d’être en mode résolution de problème (et de vivre des émotions et des relations positives, » dit le docteur Quentzel.

 

Tout le lobe frontal du cerveau intervient afin de nous faire agir, lorsqu’il s’agit de la motivation, explique Janata. « Même si la musique ne nous est pas familière, si nous l’apprécions, elle nous motive, et cela peut nous inciter à bouger d’une façon générale. »

 

Prenez le temps de réaliser de quelle façon une chanson en particulier vous fait vous sentir, dit le docteur Quentzel. « Si nous prenons un temps d’arrêt pour réfléchir à la façon dont nous réagissons (ce que font différents types de musique selon des objectifs variés), nous pouvons probablement nous servir du pouvoir de la musique afin d’être plus efficaces. »

 

Grâce à un processus connu sous le nom d’entraînement des ondes cérébrales, il a été démontré que la musique joue un rôle dans la régulation ou la stimulation des rythmes internes de notre corps, tels que la fréquence cardiaque, la pression artérielle et le cycle de sommeil/éveil. « De nombreuses mélodies du corps, ses fréquences et ses rythmes, peuvent être gérées en accordant votre expérience interne à la musique externe. Et cela peut aussi vous aider à tirer le meilleur parti de votre esprit et à tirer le maximum de votre corps », explique le docteur Quentzel.

 

Le docteur Quentzel suggère de travailler avec un musicothérapeute ou un psychothérapeute musical, qui pourra créer un plan individuel afin d’atteindre vos objectifs de santé et de mieux-être. Ou encore, vous pouvez créer votre propre liste de lecture afin de trouver le bon état d’esprit, quel que soit votre objectif.

 

 

 

Choisissez les bonnes chansons

 

 

Nous ressentons tous et toutes la musique de façons différentes; au moment de choisir votre liste de chansons, concentrez-vous sur ce qui est important pour vous, dit Janata. Pour certaines personnes, les paroles d’une chanson sont ce qui est le plus important, par exemple, les paroles de « Fight Song » de Rachel Platten pourraient vous motiver à être en contrôle au centre de conditionnement, au travail ou au sein d’une relation, et pour d’autres, le rythme d’une chanson peut avoir une plus grande importance.

 

Choisissez des chansons que vous aimez, et pas seulement des chansons qui sont populaires. Lors d’une étude d’imagerie cérébrale réalisée avec 27 participants qui a été publiée dans le journal PLOS One, des chansons que les participants n’aimaient pas ne réussissaient pas à stimuler leur cerveau.

 

Pour créer votre liste de lecture en fonction de vos besoins, prenez en considération les suggestions suivantes :

 

Quand vous voulez vous sentir puissant, choisissez de la musique avec plus de basse, d’après une étude de la Kellogg School of Management de la Northwestern University à Evanston, en Illinois.

 

Afin de stimuler la confiance en soi, choisissez de la musique positive, joyeuse ou entraînante, suggère le docteur Quentzel.

 

Pour faire passer votre entraînement à la vitesse supérieure, ou pour davantage de motivation lorsqu’il s’agit d’accomplir une tâche, concentrez-vous sur le rythme. « Si vous voulez bouger votre corps, vous devriez trouver de la musique qui possède un bon rythme, un bon tempo et qui est essentiellement entrainante, ce dernier point étant le désir de bouger en réponse à la musique », explique Janata.

 

Choisir une liste de lecture en vue de réduire le stress dépend de la façon dont vous aimez vous détendre, explique Janata. « Si votre façon de gérer le stress est de vous calmer et de vous mettre dans un état d’esprit plus apaisé, alors vous voulez écouter de la musique possédant un rythme plus lent », dit ce dernier. « Si une partie de votre stratégie de gestion du stress est de vous complaire dans la nostalgie, et que c’est une source de réconfort pour vous, alors vous voudrez miser sur des chansons du passé qui [vous replongent] dans des souvenirs réconfortants. »

 

 

Quelle que soit la personne qui crée vos listes de lecture, si vous n’avez pas déjà incorporé de la musique dans votre éventail de ce qui vous procure du mieux-être, il est peut-être temps de réfléchir aux avantages. « Je crois qu’il est important d’avoir cette musique qui possède le pouvoir de nous mettre dans l’état psychologique dans lequel nous désirons être », dit Janata. « J’encouragerais certainement les personnes qui n’ont pas réfléchi à cette possibilité de l’envisager. »