Je suis optimiste (mais réaliste!)

Nous l’avons tous fait : nous avons pensé que les choses s’arrangeraient d’une façon ou d’une autre. Voici comment y arriver.

Cliquez ici pour pour accéder au sujet de cette semaine

Quel est votre outil le plus efficace pour adopter un mode de vie sain? Vous connaissez la réponse : votre esprit! Votre façon de penser influence la manière dont vous vous sentez, ce qui détermine en retour votre comportement. Lorsque vous réagissez face à une situation qui ne s’est pas passée comme vous le souhaitiez, vous pensez : « Je ne peux pas croire que j’ai fait cela. Je devrais abandonner. » Peut-être que vous avez trop mangé à l’anniversaire de votre amie (plusieurs bières vous ont amené à manger plusieurs tranches de pizza...) ou vous avez manqué trois fois de suite votre cours de kick-boxing. Ou bien, vous pensez : « Ce n’est pas grave. Je reviendrai sur la bonne voie un de ces jours. » La première réaction semble négative et la deuxième positive. En réalité, les deux réactions sont inutiles.

L’inconvénient de percevoir le côté positif

Malgré ce que Monty Python dit (ou chante), être trop optimiste n’est pas la meilleure solution. Même si vous savez que le mode de pensée « tout ou rien » peut vous amener à perdre espoir et à agir de sorte à nuire à votre progrès, tout comme trop manger ou manquer vos périodes d’exercice, vous ne voyez pas pourquoi l’approche « ce n’est pas grave » est irréaliste et inutile.

Comme on l’explique dans le sujet de l’Hebdo WW StyleLibre, ce n’est pas que cette manière de penser mène à des actions inutiles, mais bien qu’elle conduit à un manque d’actions. C’est vrai que « ce n’est pas grave » si vous avez trop mangé à la fête de votre amie ou si vous avez manqué quelques séances d’exercices. Cependant, pour réorienter votre pensée (« je reviendrai sur la bonne voie ») vers une direction plus utile, il faudra la soumettre à une épreuve de vérité pour atteindre votre objectif. Se dire « un de ces jours » ne vous aidera pas.

Pensée, sentiment, action!

Suivez les trois étapes de l’activité présentée dans votre Hebdo pour passer de trop optimiste à réaliste. Vous « devez avoir un plan » et cette activité vous aidera à élaborer un plan d’action précis et réaliste pour concrétiser votre intention. Sans plan d’action, vous ne réussirez pas.

Faites attention à vos paroles.

Si vous dites (ou pensez) ces mots ou ces phrases, soumettez vos pensées à une épreuve de vérité afin d’atteindre vos objectifs :

  •  « Un de ces jours. »
  •  « D’une certaine façon. »
  •  « Je vais y penser. »
  •  « Éventuellement. »
  •  « Probablement. »

Et souvenez-vous « pas de problème, tout va bien » est certainement une belle chanson, mais pas la meilleure stratégie pour vous aider à réussir dans votre parcours!