Jaclyn London, M.Sc., Dt. P., nutritionniste-diététiste certifiée

Responsable de la nutrition et du mieux-être à WW

Body Text

Mme London est diététiste (Dt. P.), nutritionniste-diététiste certifiée (CDN) dans l’État de New York et responsable de la nutrition et du mieux-être à WW (anciennement, Weight Watchers). À WW, elle est chargée de soutenir la science de la nutrition par la communication – à l’aide de programmes destinés aux consommateurs, des plateformes de contenu, des partenariats stratégiques et des expériences – et elle sert de porte-parole externe de la marque en matière de nutrition et de santé, en traduisant les données scientifiques en applications basées sur le mode de vie qui sont accessibles à tous.

En tant que directrice de la nutrition pour le magazine Good Housekeeping, elle était responsable de la création, de la mise en œuvre et de la supervision de l’ensemble du contenu nutritionnel du magazine sur toutes les plateformes médiatiques, y compris le contenu sur les régimes et la planification des repas, les nouvelles sur la nutrition et la santé, les revues de produits et l’apposition du sceau de Good Housekeeping dans la section sur l’alimentation. En 2016, elle a soutenu le lancement et le développement stratégique du Good Housekeeping Food and Nutrition Brand Lab et du Good Housekeeping Nutritionist Approved Emblem and incubator program. En tant que porte-parole pour les médias, Mme London apparaît régulièrement dans des segments de télévision nationale portant sur la nutrition et la santé, notamment TODAY, Good Morning America, The Rachael Ray Show, The Dr. Oz Show, Inside Edition et CBSN.

Mme London détient un baccalauréat en histoire européenne et en danse de l’Université Northwestern ainsi qu’une maîtrise en nutrition clinique et diététique de l’Université de New York et elle a été professeure associée en biochimie nutritionnelle pour les cours de premier cycle au Touro College (NYSCAS).

Avant d’occuper son poste pour le magazine Good Housekeeping, Mme London a été diététiste clinique principale à l’hôpital Mount Sinai, spécialisée dans les interventions nutritionnelles pour les lésions cérébrales et les troubles neurologiques. Lorsqu’elle travaillait dans le milieu clinique, elle a été porte-parole du département de nutrition clinique auprès des médias. Elle a été responsable du développement et de la mise en œuvre du programme de perte de poids des employés de l’hôpital ainsi que des critères de diagnostic de la malnutrition. Elle a aussi collaboré avec des chercheurs à un essai clinique en cours de développement examinant les effets d’un régime sur le microbiome intestinal des patients atteints de sclérose en plaques.

De plus, Mme London a conseillé des clients en matière de thérapie nutritionnelle pour l’athlétisme d’endurance, les troubles alimentaires, le diabète, les maladies rénales, les maladies cardiovasculaires et la perte de poids générale à Nutrition Energy, le cabinet privé de nutrition qui se trouve ici, au centre de Manhattan.

Depuis sa transition vers le journalisme pour un magazine en 2014, Mme London s’est concentrée sur l’adaptation des résultats de la recherche clinique et épidémiologique en renseignements assimilables et en stratégies concrètes pour le magazine Good Housekeeping. Son premier livre, Dressing on the Side (and Other Diet Myths Debunked): 11 Science-Based Ways to Eat More, Stress Less, and Feel Great About Your Body, a été publié en 2019 et a été passé en revue par des publications nationales, dont The New York Times, Forbes, Prevention et Today.com.

Vous pouvez suivre Mme London sur Twitter et sur Instagram.