Mise en forme

Informez-vous à l’avance : le yoga

Vous voulez vous initier au yoga, mais ne savez pas trop quelle approche adopter une fois rendu au studio? Suivez ces conseils afin que votre première classe de yoga se déroule harmonieusement.

Les gens s’adonnent au yoga depuis des millénaires, mais cette activité connaît vraiment une popularité fulgurante depuis le début du siècle. En effet, alors que le yoga comptait 20,4 millions d’adeptes en 2012, l’année dernière ce chiffre a grimpé à plus de 36 millions selon l’étude Yoga in America de 2016.

Un tel résultat n’est pas étonnant. Après tout, des études indiquent que le yoga procure plusieurs avantages pour le corps et l’esprit, notamment en favorisant la santé cardiaque, en augmentant la force musculaire et la flexibilité, en appuyant les efforts en matière de perte de poids et en atténuant le stress. Vous êtes prêt à dérouler un tapis et à vous y mettre? Voici ce que vous devez savoir pour essayer avec succès cette discipline ancienne.

Avant de partir

Consultez l’horaire. Plusieurs types de cours sont offerts, alors cela vaut la peine de vous renseigner un peu au préalable. Recherchez des cours pour « débutants » ou de « niveau 1 ». Vous pouvez aussi choisir parmi divers styles comme le yoga chaud (pratiqué dans une pièce bien chauffée), le Iyengar (axé sur la forme et l’alignement), le vinyasa (constitué de postures souvent rigoureuses qui se suivent de manière fluide) et le yoga restaurateur (très centré sur la détente). Certains cours de yoga portent parfois aussi le nom de « hatha », un terme plus générique pour désigner n’importe quel type de yoga tournant autour de l’enseignement des postures. « Prenez le temps d’appeler le studio et de demander ce qu’on recommande pour un débutant », indique Mandy Ingber, instructrice de yoga à Los Angeles et auteure de Yogalosophy: 28 Days to the Ultimate Mind-Body Makeover (La philosophie du yoga : transformation extrême du corps et de l’esprit en 28 jours).

Soyez à l’aise. Optez pour des vêtements qui vous permettent de bouger facilement, c’est-à-dire rien de trop serré ou restrictif. « Vous n’avez pas besoin d’un pantalon à prix astronomique ou d’une tenue spéciale », explique Ashleigh Sergeant, chef du contenu relatif au yoga sur Gaia.com, un service de diffusion d’informations concernant le yoga. « Le yoga est un moyen d’entrer en contact avec nous-mêmes — et de ne pas nous préoccuper de notre apparence. » En fait, un des aspects les plus appréciés du yoga est l’ambiance sans jugement qu’on retrouve dans la plupart des studios. Par contre, vous voudrez peut-être éviter des hauts très amples, surtout pour les femmes, car ils ont tendance à remonter lorsque vous vous penchez vers le plancher.

À apporter...

Une bouteille d’eau. Le yoga est une activité physique comme toutes les autres. Ainsi, c’est une bonne idée de demeurer hydraté. Assurez-vous d’apporter une bouteille d’eau bien fermée pour qu’elle ne se déverse pas et essayez de la garder près de votre tapis afin qu’elle soit facilement accessible et n’entrave pas les mouvements d’autres membres de la classe.

Un tapis de yoga et des accessoires. La plupart des studios en auront déjà dans la salle, alors prenez un tapis en entrant et soyez à l’affût de blocs en bois ou en mousse, de couvertures et de bandes élastiques. « Ces accessoires peuvent vous aider à adopter une posture ou à garder une posture plus longtemps, surtout si vos muscles sont tendus ou que vous n’arrivez pas à atteindre le plancher », signale Mme Sergeant. Si vous avez une phobie des germes, vous pouvez choisir d’apporter votre propre tapis, lequel est un bon investissement, car vous pouvez l’utiliser à la maison ou au studio. Heureusement, la majorité des studios nettoient bien leurs tapis.

Attendez-vous à...

Des espaces restreints. Certaines cours de yoga sont très populaires et la place pour les tapis de yoga peut alors être limitée. En arrivant au studio, installez-vous vers le fond de la salle (cela vous permettra de copier les mouvements de participants plus chevronnés) et si votre voisin se tient plus près de vous que vous le souhaiteriez ou si vous devez modifier un peu la disposition de vos affaires, ne vous en préoccupez pas. « Vous devrez peut-être vous montrer flexible afin de faire de la place pour d’autres étudiants dans la salle. Donc, ne vous attachez pas trop à l’endroit que vous avez choisi », conseille Mme Ingber.

Pieds nus. « Les chaussures et les chaussettes ne sont pas permises dans les salles de yoga, car elles peuvent rendre le plancher glissant ou nuire à vos mouvements », précise Mme Sergeant. Laissez vos chaussures et chaussettes à l’extérieur du studio (il y a habituellement de petits casiers de rangement à cette fin) et ne vous inquiétez pas si vos orteils ne sont pas de toute beauté.

Respiration contrôlée. « Le yoga vous amène à prendre conscience de votre respiration et des liens qui l’unissent à votre corps », ajoute Mme Ingber. « Cela peut prendre du temps, mais pourvu que vous respiriez de manière consciente, vous faites du yoga. »

À garder à l’esprit

Dites à l’instructeur que vous êtes nouveau. « Les instructeurs de yoga ne savent pas toujours si les étudiants en sont à leurs débuts, alors arrivez quelques minutes à l’avance pour le leur faire savoir », suggère Mme Ingber. De cette manière, l’instructeur pourra vous aviser relativement aux postures, vous proposer des modifications au besoin et vous surveiller de plus près.

Chaque cours est un peu différent. Certains se déroulent aux sons d’une musique (rock, classique ou instrumentale) de fond et d’autres se déroulent en silence. Certains instructeurs ont recours aux noms en Sanskrit pour désigner les postures de yoga et d’autres s’en tiennent au français. Par contre, vous vous y habituerez petit à petit. Certains instructeurs aiment aussi terminer la classe par un petit chant ou une brève méditation.

Détendez-vous, car vous êtes libre de participer ou non à la classe. « Le yoga n’est pas une religion. Il s’agit plutôt d’une communauté. Mais, vous pouvez certainement demeurer en retrait et observer tout simplement », indique Mme Ingber. « L’important, c’est ce que vous appliquiez au reste de votre journée ce que vous tirez de la classe. »