Épanouissement

En savoir plus sur le déodorant naturel

Ce que c’est et ce qui le distingue.

Si vous n’avez pas encore essayé le déodorant naturel, vous en avez probablement au moins entendu parler. Citant les effets néfastes du déodorant traditionnel sur la santé, plusieurs optent maintenant plutôt pour des produits faits d’ingrédients plus naturels.

« Une grande polémique concernant le déodorant et les ingrédients possiblement dangereux qu’il contient fait rage en ce moment », dit Caitlin Hoff, enquêteuse en matière de santé et de sécurité pour ConsumerSafety.org. « Afin de protéger leur corps et l’environnement, des gens se tournent vers les déodorants naturels, mais le débat continue quant au type de produit qui est meilleur pour nous et plus efficace contre la sueur. »

L’aluminium, la principale préoccupation des consommateurs, est l’ingrédient actif dans la plupart des déodorants et antisudorifiques traditionnels et serait lié à des irritations dermiques, le cancer et la maladie d’Alzheimer. Les parabens et les phtalates, d’autres ingrédients souvent inclus dans les déodorants traditionnels (ainsi que dans divers produits de soins personnels), sont considérés comme des substances chimiques qui causent des perturbations endocriniennes.

« L’aluminium sous forme de sel dans les antisudorifiques ou déodorants se mélange à la sueur et crée un gel empêchant la glande sudoripare de dégager plus d’humidité. La fragrance sert à masquer l’odeur et un autre ingrédient, l’alcool, peut favoriser le séchage de la sueur déjà dégagée en rehaussant l’évaporation », explique la Dr Kyrin Dunston.

Une étude allemande publiée l’année dernière dans Deutsches Ärzteblatt International – la revue scientifique bilingue internationale officielle de l’Association médicale allemande – a  analysé l’exposition à l’aluminium et son incidence sur la santé et a conclu non seulement que « L’effet cancérogène de l’aluminium n’a pas été prouvé jusqu’à présent », mais aussi que « Présentement, il n’y a pas de preuve liant l’exposition à l’aluminium et le développement du cancer du sein ou de la maladie d’Alzheimer. »

Cependant, « plusieurs personnes croient simplement [qu’elles se montrent] plus douces envers leur corps et veillent davantage à leur santé en utilisant des déodorants naturels », ajoute Mme Hoff.

Ce que c’est

« Lorsque les gens parlent d’un déodorant ou antisudorifique “naturel”, ils font généralement allusion à des substances qui se trouvent naturellement dans la nature… ou à des produits qui ne contiennent pas le principal ingrédient actif de la plupart des déodorants du commerce, soit l’aluminium. De plus, plusieurs produits naturels ne contiennent pas les fragrances artificielles ajoutées à plusieurs produits du commerce », signale la Dre Dunston.

« Il existe des déodorants naturels sur le marché qui... ont recours à des antibactériens naturels comme le bicarbonate de soude ou les huiles essentielles pour tenir les bactéries et les odeurs à distance. Bon nombre d’huiles essentielles, dont les huiles essentielles d’origan, d’arbre à thé, d’eucalyptus, de bergamote, de citronnelle, de thym, de lavande et de menthe poivrée, possèdent d’excellentes propriétés antibactériennes », précise-t-elle.

Selon la Dr Lauren Deville, d’autres ingrédients naturels efficaces dans les déodorants incluent :

  • l’huile de noix de coco, laquelle est antimicrobienne
  • le bicarbonate de soude, lequel est antibactérien et peut servir d’antisudorifique
  • l’oxyde de zinc
  • l’hamamélis
  • lait de magnésie

Si vous cherchez à éviter les déodorants qui contiennent de l’aluminium, la Dr Deville mentionne que celui-ci peut aussi être présent sous forme « d’alun ». En effet, vous verrez souvent l’alun dans les listes d’ingrédients de déodorants au cristal de roche « naturels ».

Devrait-on essayer?

L’inconvénient possible de changer pour les déodorants soi-disant naturels est que « plusieurs d’entre eux ne sont pas très efficaces », affirme la Dre Dunston. Ainsi, vous pourriez devoir en essayer quelques-uns avant d’en trouver un qui fonctionne pour vous.

Un élément important à ne pas oublier en considérant des solutions de rechange naturelles est la différence entre les déodorants et les antisudorifiques, car ces produits ne sont pas identiques.  

« Souvent, les gens essaient un déodorant naturel et déclarent qu’il “ne marche pas” », explique Mme Hoff. « Bien que leurs aisselles sentent bon, ils suent à grosses gouttes. Cette situation résulte d’une idée fausse que se font les consommateurs à l’endroit des déodorants. Or, les déodorants ne sont pas conçus pour arrêter la sueur. Les antisudorifiques travaillent à réduire la sueur et, sur le marché grand public d’aujourd’hui, la plupart des déodorants étiquetés comme tels sont à la fois des déodorants et des antisudorifiques. Donc, lorsque vous voulez savoir si un déodorant naturel est efficace, il convient de savoir d’abord ce qu’est sa principale fonction. »