Alimentation

Déjeuner des Fêtes

À la place d’un souper en famille, optez pour un déjeuner des Fêtes!

L’idée de tenir un énième souper des Fêtes vous angoisse-t-elle? Rôtir une dinde tout en veillant à ce que chaque plat d’accompagnement soit encore convenablement chaud en arrivant à la table vous semble-t-il relever de l’exploit? Cette année, pour vous faciliter la vie, songez à instaurer plutôt une nouvelle tradition : un déjeuner des Fêtes qui ravira vos invités, minera peut-être moins votre portefeuille et surtout, réduira votre stress. Qu’il s’agisse de mimosas ou d’œufs pochés pour une multitude de convives, voici tout ce que vous devez savoir pour proposer un déjeuner des Fêtes mémorable.

 

Boissons matinales des Fêtes

 

Pour un déjeuner spécial des Fêtes, deux boissons simples sont de mise : du café bien chaud et du jus d’orange bien froid. Il pourrait aussi être judicieux d’avoir sous la main une bouteille de whisky à la crème irlandaise pour ceux et celles qui préfèrent siroter ce genre de délice avec des glaçons ou qui veulent en ajouter à leur café pour un goût un peu plus relevé. Si vous prévoyez préparer des mimosas, faites provision de bouteilles de prosecco italien ou de cava espagnol à prix abordable. (Vos invités seront très heureux de savourer des mimosas et ne remarqueront pas l’absence d’un mousseux de qualité supérieure.) Installez aussi un petit bar où les gens peuvent s’amuser à concocter leur propre César avec de la vodka, du gin et de la téquila (ou choisissez un seul spiritueux préféré), du jus de tomates et de palourdes, du sel de céleri, des quartiers d’agrumes et des légumes marinés.

 

Œufs pochés préparés en grandes quantités la veille

 

On retrouve des œufs pochés dans des recettes classiques comme les œufs à la bénédictine et les œufs à la florentine. Or, pocher des œufs provoque souvent un certain effroi en raison de la rigueur et de la synchronisation requises pour une exécution réussie. Cela dit, plutôt que de passer la matinée de votre déjeuner des Fêtes à pocher des œufs sur mesure, essayez un truc simple qu’utilisent les chefs professionnels en préparant des œufs pour un brunch.

 

  1. Pochez 4 à 6 œufs à la fois (selon la taille de la casserole ou du poêlon à rebord large), et enlevez-les de l’eau de cuisson environ 1 minute plus tôt que d’habitude.
  2. Placez les œufs presque cuits dans un grand contenant rempli d’eau froide et continuez d’ajouter des œufs jusqu’à ce que vous en ayez suffisamment pour vos invités. Il est toujours sage d’en pocher quelques-uns de plus au cas où des convives s’ajouteraient à l’improviste (ou des œufs tomberaient au sol en route de la cuisinière vers le frigo ou vice versa).
  3. Le lendemain matin, remplissez une casserole ou un poêlon à rebord large d’eau et amener l’eau à mijoter doucement. Déposez les œufs semi-pochés dans l’eau et faites-les cuire pendant 1 minute. Vous pouvez ajouter plus d’œufs que d’habitude parce que les blancs sont déjà pris.
  4. Enlevez délicatement les œufs à l’aide d’une cuillère trouée et placez-les sur un linge à vaisselle propre ou un essuie-tout pour les égoutter avant de les servir.

 

Effectuez à l’avance autant de préparatifs que possible

 

Certains plats comme des stratas, des quiches et du pain doré cuit au four peuvent être préparés la veille et se prêtent donc parfaitement aux déjeuners des Fêtes. Pour le reste, essayez de vous acquitter d’autant de tâches que possible au préalable. (Assurez-vous que votre famille et vos amis aident aussi par rapport à cette étape.) En général, les salades de fruits peuvent être préparées la veille. (Si vous utilisez des fruits délicats, coupez-les et conservez-les séparément jusqu’au moment de les servir.) Les légumes peuvent être coupés et cuits, les confitures et les gelées peuvent être placées dans des plats de service décoratifs et le bacon et d'autres viandes de déjeuner peuvent être cuits à l’avance et réchauffés doucement au four.

 

Quelques conseils additionnels pour le meilleur déjeuner des Fêtes qui soit

 

Mettez la table la veille : disposer les ustensiles et la vaisselle sur la table la veille peut être propice à la détente et favoriser la pleine conscience. Par contre, laisser cette activité au matin du déjeuner produira inévitablement du stress et pourrait même créer de la panique avant l’arrivée des invités.

 

N’hésitez pas à acheter des aliments du commerce : à moins d’être entièrement certain de pouvoir faire un panettone maison ou trente-six anges en pain d’épice parfaitement décorés, il est préférable (et plus facile) d’opter pour des versions achetées en magasin. Des aliments comme des muffins, bagels, croissants, pains et viennoiseries de qualité se trouvent facilement dans des pâtisseries locales et impressionneront vos invités avec peu d’effort de votre part.