Comment WW a aidé Victoria et ses problèmes de fertilité

Comment ses problèmes de fertilité l’ont amenée à se joindre à WW.

Programme WW : le plan vert

Ce qu’elle dit à propos des plans vert, bleu et mauve de monWW : « Personnellement, je crois qu’il s’agit de la meilleure chose que [WW ait] jamais faite. »

 

Victoria a grandi en connaissant Weight Watchers, puisque sa grand-mère avait du pain et des collations de la marque Weight Watchers chez elle. Toutefois, elle n’a pas essayé le programme avant 2015. 
 

Elle faisait face à des problèmes de fertilité depuis longtemps et recherchait une solution. Elle avait été diagnostiquée à tort comme étant diabétique et on lui avait dit de subir une opération de pontage gastrique, ce qu’elle ne voulait pas faire. Lorsqu’un autre spécialiste lui a recommandé d’essayer WW à la place, Victoria a répondu : « Parlez-vous du régime pour femmes âgées? ». 
 

Le médecin lui a expliqué que WW était une question de vie saine et de contrôle des portions. Comme elle désirait éviter l'opération, Victoria a décidé de l’essayer et de s’inscrire avec sa tante en juillet 2015.
 

Deux ans plus tard, Victoria est tombée enceinte. C’est ce qu’elle attendait, mais elle était inquiète. Comme elle avait fait quelques fausses couches dans le passé, elle n’en a parlé à personne, sauf à son mari et à sa coach de WW pendant près de quatre mois. Sa fille, Londyn, a maintenant près de deux ans. 
 

Selon elle, le plan vert de monWW est celui qui lui convient le mieux, mais elle a essayé les trois plans. Elle a fait quelque chose d’intéressant récemment en faisant le suivi de tout ce qu’elle mangeait pendant une semaine, et ce pour les trois plans, et elle a réussi à respecter chacun d’entre eux. « J’ai obtenu un point bleu chaque jour pendant une semaine pour chacun des plans. »
 

« J’encourage les membres à faire de même », dit-elle pour les aider à découvrir le plan qui leur convient le mieux.

 

Victoria aime tellement WW qu’elle est devenue une coach en septembre 2019. 
 

« Si je pouvais crier tous les jours du sommet des collines le fonctionnement de ce programme, grâce au mode de vie qu’il vous permet de mener – c’est incroyable. »
 

C’est bien plus que de simples chiffres
 

« Ça a toujours été bien plus qu’un simple numéro », explique Victoria à propos de son cheminement de perte de poids. « Il a toujours été question de sentiment. »
 

Les objectifs qu’elle avait pour perdre du poids, comme avoir un bébé, concernaient davantage son expérience de vie et la manière dont elle se sentait quotidiennement.
 

« Je souhaitais voir un plus petit menton sur les photos, je voulais voir une photo de moi de la tête aux pieds sans grimacer, je désirais m’asseoir sur une balançoire à bascule avec mon frère et qu’elle soit équilibrée – et en fait, elle penche désormais de son côté », souligne Victoria.
 

Elle est consciente que la perte de poids est une question de chiffres pour plusieurs personnes et elle admet qu’il s’agit de cela dans une certaine mesure, mais aussi de beaucoup plus.
 

« En matière d’expérience et de défis, tout cela est bien plus important que le poids que j’ai perdu. C’est incroyable. J’arrive à tenir la planche pendant 95 secondes – je n’aurais jamais été capable d’y arriver. »
 

Elle s’entraîne dans une salle de sport avec sa fille de 17 ans et partage désormais des vêtements avec elle – une expérience qu’elle n’aurait jamais pensé vivre.

 

 

Surmonter les difficultés
 

Grâce à son expérience personnelle, Victoria sait à quel point il est difficile de se lancer dans un cheminement de perte de poids.
 

« C’est très difficile de peser près de 400 lb et de franchir les portes de WW. Ça l’est. »
 

Elle se souvient d’un atelier qu’elle a dirigé il y a quelques mois, lorsqu’elle a vu une nouvelle membre arriver et a soudainement constaté : « J’ai vu mon “avant” en elle. »
 

Victoria a discuté avec la femme, qui lui a dit : « Vous ne savez pas c’est comment. »
 

Victoria lui a ensuite montré une photo d’elle auparavant. La femme n’arrivait pas à voir la ressemblance. « Qui est-ce? », lui a-t-elle demandé. 
 

« Moi », a répondu Victoria.
 

« Je connais exactement les sentiments [que vous ressentez] », lui a dit Victoria. « Je sais, avant de commencer, vous avez probablement pleuré dans votre voiture pendant une vingtaine de minutes avant même de franchir la porte ... Puisque c’est difficile. Mais être en surpoids, c’est difficile. Donc, c’est un peu comme si vous deviez choisir votre difficulté. »
 

Lorsque Victoria a débuté son parcours, elle a commencé à s’entraîner en assistant à un cours de Zumba, en se tenant au fond d’une salle peu éclairée, juste à côté de la porte.
 

« Après trois chansons, je n’étais tellement pas en forme que j’allais vomir à l’extérieur de la salle. Puis j’y retournais pour terminer ce que j’avais commencé. »
 

Au fil du temps, elle a développé une résistance et le cours est devenu plus facile. 
 

« Maintenant, je me positionne devant la scène et il m’arrive aussi de donner le cours lorsque l’enseignante est absente », mentionne-t-elle.
 

« Tout est dans la croissance », explique Victoria à propos de son parcours. « Oui, vous vous amincissez, mais la croissance que vous en tirez est incroyable. »
 

Que faut-il pour acquérir cette croissance? Cela peut sembler cliché, mais c’est vrai : les efforts, le dévouement envers les choses comme le suivi des PointsFutésMD et l’honnêteté envers soi-même, répond-elle.

Toutefois, tout au long du parcours, Victoria encourage tous les membres « à afficher fièrement leur santé ».
 

« Si vous affichez fièrement votre santé, je peux vous assurer que vous pourrez atteindre n’importe quel point dans votre [parcours et] que vous pourrez toujours être heureux. »
 

Comment Victoria reste-t-elle motivée et comment continue-t-elle d’afficher fièrement sa santé?
 

« Mon pourquoi change à chaque semaine », indique Victoria, en ajoutant qu’elle s’inspire des membres qu’elle encadre et des expériences qu’elle attend avec impatience – comme s’entraîner à la salle de sport avec sa fille adolescente et être capable de suivre son jeune enfant lors des promenades à l’épicerie et lors de futurs voyages scolaires. Elle est également fière de pouvoir donner l’exemple d’un mode de vie sain à ses enfants et de participer à toutes sortes d’activités avec eux. 
 

« Ils voient que leur mère et leur père sont là, que les deux descendent la colline et qu’ils courent. »