Comment prendre conscience de ses choix alimentaires

Consommation consciente dans la cuisine

Êtes-vous prêt à magasiner de manière éthique? Voici tout ce que vous devez savoir sur les bienfaits d’être un consommateur conscient dans la cuisine. 

 

Qu’est-ce que la consommation consciente?

 

La consommation consciente est un type de comportement selon lequel les consommateurs tiennent compte des effets environnementaux, politiques et sociaux d’acheter auprès de certaines entreprises ou d’en boycotter d’autres. Les gens qui pratiquent la consommation consciente cherchent typiquement à faire la promotion de conditions de travail équitables, de produits durables sur le plan environnemental et de dons à des œuvres caritatives. Le but est d’éviter les biens de consommation produits en série à bas prix dans des conditions dangereuses par des ouvriers sous-rémunérés travaillant dans des usines insalubres. 

 

Consommation consciente, synonyme de consumérisme réfléchi

 

La consommation consciente s’inscrit dans le cadre du consumérisme réfléchi. Comme pour toutes les techniques de pleine conscience, l’idée est de magasiner de façon délibérée sans distraction. Bien que vous puissiez croire que votre boycottage ou le contraire (c.-à-d. l’appui que vous offrez délibérément à une entreprise) n’aura pas d’impact tangible, vos préférences de magasinage combinées aux efforts semblables d’autres consommateurs peuvent amener de grandes sociétés à apporter des changements positifs. 

 

Comment pratiquer la consommation consciente dans la cuisine 

 

Appliquer les principes de la consommation consciente dans la cuisine est un excellent moyen de réduire le gaspillage alimentaire tout en soutenant les fermiers locaux et la communauté. Les conseils suivants pour une cuisine éthique peuvent être exécutés de manière rentable par de nombreux ménages canadiens. 

 

Dressez un inventaire de cuisine intégral

 

Prendre le temps de faire l’inventaire de vos articles de cuisine et aliments vous aidera à éviter les achats excessifs et le gaspillage alimentaire. Pour ce faire, créez une liste de tous vos outils de cuisine, dont les petits électroménagers, des articles dans votre garde-manger et votre congélateur, des produits de nettoyage et de tous les aliments conservés au frigo. (Au besoin, divisez votre inventaire en petites sections pour rendre la tâche moins intimidante.) Faites don d’outils ou d’appareils de cuisine que vous n’utilisez pas et débarrassez-vous d’aliments périmés ou rances, en les compostant dans la mesure du possible. Placez un tableau blanc à un endroit pratique dans la cuisine. Vous pourrez y inscrire les articles que vous devez commander de nouveau et acheter, au besoin. 

 

Achetez moins d’aliments à la fois

 

Prenez l’habitude d’acheter d’un seul coup les aliments dont vous aurez besoin pendant quelques jours. (Nous savons que pour certains ménages, cette démarche pourrait ne pas être réaliste.) Moins d’aliments achetés signifie moins de gaspillage, surtout si la planification des repas se fait à l’avance. Essayez d’utiliser systématiquement les aliments dans votre frigo avant de retourner à l’épicerie. 

 

Écrivez une liste d’épicerie et respectez-la

 

Vous en tenir à une liste d’épicerie planifiée vous aidera à réduire le gaspillage alimentaire et le nombre d’achats spontanés, ce qui soulagera aussi votre portefeuille. Bien que l’établissement d’un système d’inventaire de cuisine exige certains efforts, il simplifiera le processus de création d’une liste d’épicerie efficiente. 

 

Dans la mesure du possible, achetez ce qui est « laid »

 

Savez-vous qu’environ 30 pour cent des fruits et légumes frais ne se retrouvent pas sur les tablettes simplement en raison de leur apparence? En réponse directe à cette donnée, de plus en plus d’épiceries et de marchés publics vendent à prix réduit des fruits et légumes « laids » aux consommateurs. Alors que ces fruits et légumes pourraient ne pas être « dignes d’une photo », personne ne le saura une fois qu’ils seront coupés en dés, tranchés, émincés ou réduits en purée. Par ailleurs, leur apparence ne changera rien à leur goût!

 

Apprenez à conserver de manière (plus) durable des aliments 

 

Apprendre à conserver correctement des aliments doublera ou triplera facilement la durée de conservation de certaines denrées que vous rapportez à la maison, ce qui réduira le gaspillage alimentaire et fera baisser votre facture d’épicerie à long terme. Vous voulez maximiser la fraîcheur des fruits et des légumes? Jetez un coup d’œil à ce guide approuvé par WW sur la conservation des fruits et légumes frais. Conservez les haricots séchés, céréales, pâtes et essentiels de cuisson dans des contenants en verre ou en plastique transparents pour savoir lorsque vous devez les remplacer et pour éviter de multiples sacs ouverts du même produit.