Cinq légumes racines que vous devez connaître

Tirez le maximum de la récolte hivernale.

Il est temps de faire de la place aux légumes racines dans votre cuisine et de les considérer comme des ingrédients savoureux et nutritifs! Les légumes racines sont synonymes de l’arrivée du temps froid au Canada et, bien que beaucoup d’entre nous puissent profiter d’une impressionnante sélection de produits importés à longueur d’année, il y a quelque chose de très réconfortant associé aux saveurs terreuses des légumes racines. Que vous les fassiez rôtir, que vous les cuisiniez râpés en salade, que vous en fassiez des soupes revigorantes ou que vous les fassiez sauter, vous découvrirez des possibilités infinies d’inclure les légumes racines dans votre répertoire de recettes.

Carottes

Les carottes sont un légume racine que la plupart des Canadiens connaissent et qui sont sur le marché à longueur d’année. Des délicieuses carottes printanières aux grosses carottes rassasiantes qui sont emballées dans des sacs d’un kilo (2 lb) et de 2,5 kg (5 lb) pendant les mois d’hiver, ces légumes racines riches en vitamine A sont sucrés et extrêmement polyvalents. Râpez les carottes pour en garnir une salade ou un sandwich sur pita croustillant ou arrosez-les de miel et d’huile d’olive et faites-les rôtir au four jusqu’à ce que les carottes deviennent dorées. Vous pouvez ajouter des carottes cuites à la vapeur et réduites en purée à des plats cuisinés, à des soupes et à des salades de pâtes; vous pouvez congeler les restes de purée de carottes dans un moule à glaçons pour un usage ultérieur. Les carottes peuvent être conservées dans le bac à légumes, bien enveloppées dans une pellicule plastique pour empêcher l’air et l’humidité de s’infiltrer, jusqu’à trois mois.

Daikon

Le daikon est un type de radis d’hiver, bien que sa forme tubulaire d’un blanc cassé ne rappelle pas tout de suite les radis rouges que l’on retrouve le plus souvent dans la section des fruits et légumes des épiceries canadiennes. Le daikon est une excellente source de vitamine C et est un ingrédient fréquemment retrouvé dans la cuisine chinoise et japonaise. Son goût légèrement épicé et sa texture croquante font que le daikon est un ajout délicieux aux sautés et aux salades hachées, en plus de pouvoir être transformés en de beaux légumes marinés croquants parfaitement piquants. Le daikon peut être conservé dans le bac à légumes, emballé dans une pellicule plastique, jusqu’à une semaine.

Céleri-rave

Ne jugez pas le céleri-rave sur son apparence! Sous des dehors bruns et noueux se cache un délicat intérieur d’un blanc pâle dégageant un subtil arôme de céleri. Le céleri-rave, connu également sous le nom de céleri tubéreux et de céleriac, est une excellente source de vitamine K et ajoute un goût plus recherché à toutes sortes de recettes. Des céleris-raves en petits cubes ainsi qu’une échalote ou deux composeront une merveilleuse base pour y poser un poulet à rôtir. Vous pourriez aussi incorporer ces légumes dans un hachis de légumes racines, surmontés d’œufs pochés et d’une petite poignée de roquette. Le céleri-rave doit être paré et épluché juste avant d’être utilisé. Conservez le céleri-rave non épluché dans votre bac à légumes, recouvert de pellicule plastique, jusqu’à une semaine.

Panais

Le panais possède une saveur unique qui rappelle celle du persil frais et des carottes douces. Avec une extrémité d’un blanc pâle et bulbeux et l’autre effilée et très mince, les panais sont riches en vitamines A et C, en manganèse et en folate. Mélanger des panais épluchés et tranchés avec de l’huile d’olive, du sirop d’érable et un peu de sel et de poivre, et rôtir jusqu’à ce qu’ils commencent à caraméliser. Ajoutez du panais aux soupes de légumes racines (et faites un test de goût pour éviter que la saveur du panais ne prenne trop de place), ajoutez-en dans votre mijoteuse si vous faites un bœuf braisé ou un ragoût de poulet, ou faites des expériences et ajoutez du panais râpé à votre recette de salade de choux préférée. Pour conserver les panais, enveloppez-les dans un essuie-tout et placez-les dans un sac en plastique dans le bac à légumes; les panais devraient se conserver au minimum pendant deux semaines.

Navet

Le navet est un légume racine un peu incompris, il ne fait généralement une apparition qu’à l’Action de grâces, et peut-être une fois ou deux pendant la saison des Fêtes, si on pense à une purée d’accompagnement toute terne. Le navet est une bonne source de vitamine C, et il a le piquant du radis et la touche sucrée des carottes et des panais. Vous pouvez garnir des soupes de dinde ou de bœuf de navets épluchés et coupés en très petits dés, ou les faire sauter dans de l’huile d’olive avec de la pancetta et des légumes verts possédant une pointe d’amertume, comme le rapini. Les navets plus jeunes et plus petits peuvent également être râpés ou coupés en allumettes minces et ajoutés aux salades, qu’elles soient faites de chou ou autre, pourvu qu’elles aient un goût affirmé. Faites rôtir les navets et réduisez-les en purée avec des pommes de terre pour donner à la saveur de ces dernières plus de profondeur, ou bien, utilisez du bouillon de légumes maison ainsi qu’un filet d’huile d’olive pour préparer la purée, ou ajoutez de l’avocat à la place de l’association traditionnelle de la crème et du beurre. Pour conserver les navets, placez-les (non lavés) dans un endroit frais et sombre et recouvrez-les d’un linge. Les navets devraient bien se conserver plusieurs mois, tant qu’ils ne sont pas exposés à l’humidité.