Épanouissement

Cinq façons de traverser la saison des noces

Voici de bons moyens de festoyer sans perdre ses bonnes habitudes.

 

C’est le temps des réjouissances! Vous voulez avoir du plaisir? Ne vous en privez pas, mais rappelez-vous que de telles occasions comportent un mélange explosif de défis émotionnels, d’aliments riches et d’alcool. Voici comment profiter de la noce sans avoir de regrets le lendemain.

1. Faites-vous un plan.
Pendant la saison des noces, vous devrez peut-être assister à plusieurs enterrements de vie de jeune fille, sans oublier les soupers de répétition et les réceptions, et vous pourriez même partir en voyage. Mais vous saurez déjà ce qui vous attend, souligne la diététicienne professionnelle Jennifer Cording. Dressez la liste des aliments et boissons que vous prendrez et fixez-vous sur les moyens que vous utiliserez pour garder le contrôle. Un peu d’organisation au départ peut vous aider à rester sur la bonne voie durant toutes les festivités.

2. Montez les montagnes russes.
Anticipez une vague d’émotions. L’ambiance festive peut favoriser la suralimentation et la consommation exagérée de boissons alcoolisées. On peut en dire autant du manque de sommeil et de la déprime occasionnelle. Quand on se prépare à vivre ces sentiments, on en diminue le pouvoir, précise la psychologue Susan Albers, qui pratique à Cleveland et qui est l’auteure du livre Eat Q. Un conseil utile : D’abord et avant tout, prenez soin de vous-même dans les jours précédant les grandes occasions, notamment en dormant bien et en restant hydraté surtout pendant un voyage.

3. Prenez vos vœux au sérieux.
Tout comme pour les deux amoureux qui s’engagent l’un envers l’autre, c’est le temps de renouveler vos propres vœux... envers vous-même. Puis permettez-vous de rire, de danser et de passer des moments agréables en bonne compagnie. Faire la conversation entre deux bouchées ou gorgées est un excellent moyen de s’arrêter pour écouter les signaux que le corps vous envoie pour vous dire qu’il n’a plus faim, explique Jennifer Cording.

4. Ne coupez pas le gâteau.
Pourquoi se priver d’un somptueux gâteau? En fait, parce qu’on a cette magnifique construction devant les yeux pendant des heures et qu’on lui attribue une grande valeur symbolique, le gâteau de noces est un dessert qui se prête parfaitement à une dégustation consciente, souligne Susan Albers. Il s’agit de savoir le savourer : Selon une étude publiée dans la revue Appetite, les gens qui associaient le gâteau aux réjouissances ont perdu plus de poids sur trois mois que les participants qui l’associaient à la culpabilité.

5. Vivez heureux pour toujours.
Si vous trébuchez, relevez-vous et continuez. « Il faut savoir être indulgent envers soi-même. Personne n’est parfait », rappelle Jennifer Cording. « Nous avons tous des journées où les choses ne se passent pas comme prévu. L’important, c’est de les accepter puis de retrouver le bon chemin. »