Alimentation

Célébrons!

Le Nouvel An autour du monde

Les célébrations du Nouvel An approchent et au Canada, le début d’une nouvelle année s’accompagne de diverses traditions, dont compter à rebours à voix haute les 10 dernières secondes précédant le coup de minuit, sabler le champagne et passer de beaux moments avec ses proches. Tout comme ces traditions, les aliments et boissons servis lors des réveillons du Nouvel An diffèrent considérablement sous l’influence de cultures du monde entier. Depuis des cocktails élégants à des soupers-partage décontractés, que des huîtres Rockefeller ou des saucisses en croûte soient au menu, avoir en main de savoureux plats et rafraîchissements est un excellent moyen d’accueillir le Nouvel An. Essayez d’intégrer certaines de ces traditions à vos festivités cette année; après tout, il y a de quoi célébrer!

Équateur

Les Équatoriens célèbrent le Nouvel An en fabriquant des años viejos (ce qui se traduit par « vieille année »), c’est-à-dire de grandes effigies semblables à des poupées qui sont rembourrées de sciures de bois et de papiers et qui sont brûlées à minuit pour célébrer la fin de la vieille année. Sur la tête de ces créations, on place des masques ornés et réalistes représentant soit les visages de gens qu’on aime ou admire (pour se porter chance au cours de l’année à venir) soit les visages de gens bien connus, mais peu appréciés (pour éliminer par le feu une mauvaise année). Une grande fête a lieu dehors tout au long de la nuit et de la cuisine de rue est dégustée. Comme dans d’autres pays d’Amérique latine, la coutume veut qu’on mange 12 raisins à minuit pour avoir de la chance, car chaque raisin symbolise un mois de l’année.

Écosse

En Écosse, le 31 décembre on célèbre l’Hogmanay, une fête distincte de la veille du Nouvel An. (En effet, l’Hogmanay ne se termine pas avant le 2 janvier.) Les origines de cet événement qui se veut le plus grand party de l’année remonteraient aux coutumes et au folklore scandinaves et gaéliques. Le « premier entrant », l’idée que la première personne à franchir le seuil de la porte détermine la bonne ou la mauvaise chance qui se manifestera au cours de l’année, fait partie intégrante d’Hogmanay tout comme la tradition de nettoyer de fond en comble sa maison en vue du Nouvel An. De copieux repas familiaux incluent des plats écossais favoris comme le haggis, la soupe cock-a-leekie, la tourte au gibier et les biscuits sablés pour le dessert. Surtout, porter un toast avec un verre de whiskey est primordial pour assurer sa bonne fortune durant l’année à venir.

Japon

Au Japon, pour favoriser la chance, les moines bouddhistes marquent l’arrivée du Nouvel An chaque année en faisant retentir à minuit les cloches de leur temple 108 fois dans le but de dissiper les 108 tentations terrestres qui peuvent nuire au bon déroulement de la vie. Des cartes postales écrites à la main sont envoyées par la poste à l’avance aux amis et aux parents afin que ceux-ci reçoivent des souhaits de prospérité et d’une agréable année le 1er janvier. Parmi les mochis, un dumpling fait de riz collant consommé traditionnellement au Nouvel An, il y a le kagami mochi qui est constitué de deux mochi superposés, garnis d’une tangerine, puis séparés et mangés.

Pays-Bas

Les fêtes de la veille du Nouvel An dans les villes des Pays-Bas sont des événements somptueux. Selon la coutume, les gens portent des tenues élégantes, boivent beaucoup de champagne et assistent à de grandes réceptions dans des hôtels et clubs. À minuit, des spectacles de feux d’artifice sont présentés et certains déploiements durent jusqu’à deux heures. Le jour du Nouvel l’An, on rend habituellement visite à des amis et parents en prenant un verre de liqueur et quelque chose à manger avant de passer voir d’autres proches. Des aliments de forme ronde comme les oliebollen, une boule de pâte sucrée frite, sont toujours populaires, car ils sont censés porter chance et représenter le fait qu’une année se termine alors qu’une autre commence. Les personnes qui cuisinent les repas traditionnels du Nouvel An y consacrent beaucoup d’amour et d’énergie. Pour rendre hommage à leurs efforts et leurs talents culinaires, la plus belle porcelaine est utilisée afin de servir les plats préparés.