Épanouissement

Ce qui se passe lorsque vous voyagez seul

Des voyageurs nous offrent un aperçu des avantages personnels qu’ils ont retirés de leurs périples en solitaire.

En 1987, j’ai économisé les pourboires que j’ai gagnés comme serveuse. Durant deux mois, je les ai gardés dans un pot dans le but de pouvoir me payer un voyage en Europe. L’idée de voyager seule m’emballait! Peut-être parce que ma mère, qui est Française, a rencontré mon père tandis qu’il voyageait seul en Suisse.

 

Il s’avère que j’ai peut-être été une pionnière dans le domaine. Selon une étude réalisée en 2015 par Skift, l’une des principales agences de recherche spécialisée dans le domaine des voyages, la tendance des voyages en solitaire est à la hausse pour tous les âges, mais particulièrement parmi la génération Y et celle des baby-boomers. La raison de voyager seul qui revient le plus souvent est la suivante : la liberté de créer son propre itinéraire.

 

Tama Kieves, une ancienne avocate qui est devenue coach de carrière et qui a écrit le livre A Year Without Fear (Penguin 2015), se décrit comme une employée stressée par son nouveau travail d’avocate qui lui faisait passer de longues heures de travail sous un éclairage aux néons fluorescents et une voyageuse qui manquait d’assurance. Après quelques encouragements de la part de ses amis, elle a fait son premier voyage seule, de Denver à San Francisco en avion, puis elle a descendu la côte en voiture sur le Highway 1. Elle voulait sortir de son monde et, une fois qu’elle l’a fait, elle s’est calmée et a découvert un autre côté d’elle-même. Tama Kieves a pris la décision de cesser sa pratique du droit. « Je me suis dit : “Je n’ai pas été aussi heureuse depuis des années”. Mon bagel m’a coûté 50 cents et profiter de l’océan ne coûte rien. Je n’ai pas besoin de faire un million de dollars par année », a dit Tama Kieves. Des décennies plus tard, ses voyages en solitaire demeurent plutôt tranquilles, mais productifs, par exemple, lorsqu’elle loue une chaleureuse maison à la campagne durant un mois afin de se ressourcer, se détendre et écrire.

 

Beth Whitman, experte en voyages pour femmes audacieuses et auteure de Wanderlust and Lipstick: The Essential Guide for Women Traveling Solo, a fait le trajet de Seattle au Panama en motocyclette. Une distance de 11 265 kilomètres d’une durée de neuf semaines qu’elle a parcourue seule. Beth Whitman, qui voyage et mène des groupes de voyageurs dans des contrées lointaines depuis près d’une trentaine d’années grâce à sa compagnie WanderTours, chérit l’autonomie qu’elle a acquise durant ses voyages en solitaire.

 

« Une fois, j’ai fait une crevaison au Nouveau-Mexique, et j’ai vraiment été soumise au bon vouloir des gens de cette petite ville. Le destin entre en jeu pour vous envoyer les bonnes personnes dans ces situations. Puis, lorsque vous revenez à la maison, vous réalisez qu’il y a très peu de choses dans la vie qui sont insurmontables et que vous avez la force en vous pour prendre les choses en main », poursuit-elle. Que vous soyez prêt à parcourir le pays à vélo ou que vous ayez seulement le temps de passer la nuit dans la ville voisine, découvrez les avantages personnels que l’on retire à voyager seul.

 

 

4 avantages du voyage en solo

 

1. Vous ressentirez de nouveaux élans de créativité

 

Vous pourriez explorer cette idée de livre que vous aviez eue ou avoir l’illumination pour créer votre nouvelle entreprise. « Une fois sorti de votre identité du quotidien, vous aurez accès à une plus grande partie de votre créativité. Sorti de votre situation habituelle, vous serez simplement plus présent », affirme Tama Kieves.

 

2. Vous trouverez intéressant de rencontrer des gens qui ne connaissent pas votre histoire

 

Des conversations à l’improviste avec des habitants alors que vous attendez l’autobus ou que vous essayez de déchiffrer un menu dans une langue étrangère peuvent mener à de surprenantes découvertes. « Un guide ne vous parlera pas des gens exceptionnels que vous rencontrerez durant votre parcours. Même si vous êtes introverti, vous allez rencontrer des gens, que ce soit dans un café ou l’autobus. Vous allez vous faire de bons amis », poursuit-elle.

 

3. Vous obtiendrez un cours intensif pour vous aider à faire confiance à votre instinct

 

Au quotidien, vous êtes peut-être trop occupé à suivre votre routine pour prendre le temps de ralentir et d’écouter votre voix intérieure. « Puisque je suis confrontée à la peur et à l’incertitude lorsque je voyage, j’apprends réellement à être à l’écoute de ma voix intérieure et de mes instincts. Cette voix me suit partout et certains événements sont magiques alors que d’autres ont un synchronisme parfait. Et ce qui est fantastique, c’est que votre instinct ne vous laissera jamais tomber. »

 

4. Vous ressentirez une nouvelle indépendance

 

Pour Tama, apprendre à avoir confiance en elle a été difficile au début. Elle affirme que lorsqu’elle est seule et éprouve des difficultés, elle a tendance à paniquer. « Mais lorsque je suis seule, je peux trouver des solutions », affirme-t-elle. « Et tout à coup, vous êtes à la maison et vous commencez à voir les choses d’un tout autre œil. J’ai commencé à voir tout sous un nouvel angle. »