6 idées de collations intelligentes pour ceux qui travaillent à la maison

Des conseils et astuces pour vous permettre d’éviter de passer la journée à grignoter.

Envoyer un courriel, ouvrir le réfrigérateur. Envoyer un courriel, ouvrir le garde-manger. Envoyer un courriel, ouvrir le tiroir à collation.

Cela vous semble familier? Travailler à la maison quand on est habitué à la vie de bureau peut bouleverser notre routine habituelle et gâcher nos meilleures intentions alimentaires. Il est difficile d’éviter de manger par ennui ou par procrastination quand on est malade, qu’on est cloîtré avec les enfants ou qu’on travaille chez soi. Pour vous aider à combattre ces pulsions et à rester sur la bonne voie à la maison, essayez ces conseils de Jaclyn London, diététicienne agréée, Dt M. Sc, directrice de la nutrition et du mieux-être à WW :

 

1. Établissez un plan pour vos collations

Soyons francs, vous allez probablement manger un petit quelque chose entre les repas, et c’est tout à fait normal. Le fait de reconnaître que vous allez prendre des collations vous permettra d’éviter d’avoir l’impression de vous écarter de votre plan de match si vous mangez un fruit ou une poignée de maïs soufflé.   Il n’est donc pas nécessaire de vous défaire de vos habitudes parce que vous êtes confinée à la maison. Gardez à l’esprit les moments de la journée où vous mangez habituellement et essayez de vous y tenir. Si vous avez l’habitude de dîner à midi et de prendre une collation à 14 heures, faites de même à la maison.

 

Le fait de savoir quand viendra votre prochaine collation peut vous aider à résister à l’envie de grignoter. « Votre emploi du temps est votre stratégie », explique Mme London. « Je recommande généralement de prendre un repas ou une collation toutes les trois ou quatre heures tout au plus, afin de ne pas être affamé au moment du repas suivant, ce qui pourrait vous inciter à trop manger. »

 

2. Prenez le temps de préparer vos collations
 

Lorsque l’envie de grignoter se fait sentir, ce sac de carottes non lavées, non pelées et non coupées vous semblera peu attrayant. Planifiez vos collations en prévoyant du temps avant le début de votre journée de travail pour laver, préparer et conserver les ingrédients des collations. 

 

Mme London coupe et embroche des fruits frais comme des raisins, des bananes et des morceaux de mangue, puis les met au congélateur. Vous êtes à la maison avec les enfants? Faites-les participer. « La préparation de collations peut être une activité amusante pour rythmer votre journée », explique Mme London, qui trempe parfois ses brochettes de fruits dans du beurre de noix pour les rendre plus rassasiantes. 

 

Avoir sous la main une collation faible en PointsFutés MD, comme des œufs durs ou des légumes prêts à consommer, peut vous aider à réussir. Vous pouvez également préparer des portions de collation en vous servant de petits contenants ou de sacs en plastique. Cela vous permettra de contrôler vos portions et de faciliter la prise de collations saines au cours de la journée. 

 

3. Privilégiez les légumes et les fruits. 

 

Vous avez déjà mangé la collation que vous aviez prévue et vous avez encore faim? Mangez un aliment ZéroPoint. Quelle que soit la couleur de monWW que vous suivez, il existe des centaines d’options qui peuvent satisfaire votre envie de grignoter sans miner votre budget de PointsFutésMD. De plus, les légumes comme le céleri, les radis et les concombres regorgent de vitamines, de minéraux et de fibres rassasiantes. Une raison de plus d’en profiter. Conseil de pro : Ajoutez une pincée de sel pour leur donner du goût. 

 

4. Prévoyez un endroit où prendre vos collations.  

 

Plutôt que de grignoter devant le réfrigérateur ou au-dessus du clavier, placez votre collation dans une assiette, puis dirigez-vous vers la table de la cuisine ou de la salle à manger, là où vous prenez habituellement de vrais repas, pour la déguster.  Désactiver les notifications sonores de votre téléphone et de votre ordinateur vous aidera à vous concentrer sur ce que vous consommez et à en profiter davantage. Cela peut aussi vous aider à contrôler vos portions, car les distractions font qu’il est difficile de savoir quand on est rassasié et de noter la quantité de nourriture qu’on a mangée, explique Mme London. 

 

 

5. Gardez les pâtisseries hors de vue. 
 

Nous avons tous besoin d’un petit quelque chose de sucré de temps en temps, mais le fait de ranger une boîte de brownies dans un endroit bien en vue augmente la difficulté d’y résister. La suggestion de Mme London : « Placez la portion que vous prévoyez manger au réfrigérateur ou sur une tablette du garde-manger, là où vous ne pourrez pas l’avoir sous les yeux constamment, puis mettez le reste au congélateur pour éviter qu’il ne se gâte. »

 

 

6. Prenez une pause. 
 

Le travail à domicile élimine les pauses que vous prenez habituellement pour discuter avec un collègue dans la salle d’eau ou près de la fontaine d’eau. Mais « dans le cadre d’un mode de vie sain, il est important de prendre des pauses physiques et mentales », explique Mme London. 

 

Au lieu d’attendre que la monotonie vous conduise vers le frigo, prenez une pause planifiée, fermez votre ordinateur portable, respirez profondément, puis étirez-vous dans votre arrière-cour ou faites le tour du pâté de maisons. Si vous êtes hyperstressée, cette habitude pourrait vous aider à éviter de manger sous le coup du stress et à ne pas compromettre vos objectifs de mieux-être.

--

Lucy Shanker est rédactrice à WW (anciennement Weight Watchers). En plus de rédiger des articles pour WW.com, cette rédactrice originaire de Chicago et vivant à New York a publié des articles dans les magazines Consequence of Sound, The Independent et Spindle, entre autres.