Témoignages

Dorothée

Adieu aux kilos post-bébé !

 

 

Grande fan de WW depuis de longues années, Dorothée a totalement intégré l'équilibre alimentaire dans son quotidien. Sa dernière réussite : éliminer ses kilos de grossesse pour de bon. Elle nous raconte comment elle y est arrivé et nous livre ses petits secrets pour garder la ligne sur la durée.

WW m'accompagne dans mon quotidien depuis une bonne quinzaine d'années déjà. C'est ma maman qui m'a initié au programme quand j'étais ado et en surpoids. La première fois que j'ai vraiment suivi le programme toute seule, c'était il y a 8 ans. Je ne cuisinais pas du tout à l'époque et je m'y suis mise avec WW. Je cherchais des recettes et j'ai découvert l'existence de blog de cuisine dédiés WW. Je suis tout de suite devenu fan et ces blogs m'ont énormément aidée. Du coup, je me suis lancée moi aussi et j'ai créé mon blog de recettes, lespetitsplaisirsdedoro.fr. Cela fait 8 ans que j'y publie mes recettes légères.J'avais envie de partager mes créations et de donner à mon tour un peu d'inspiration aux autres abonnées WW. 

Mon dernier challenge : perdre mes kilos de grossesse

Cet heureux événement s'est naturellement accompagné d'une bonne prise de poids : 16 kg en plus pendant ma grossesse. Après l'accouchement, j'en ai perdu 9 sans rien faire, il m'en restait 7 à dégommer.  Je me suis donc ré-inscrite au programme fin 2015, 3-4 mois après la naissance de ma fille. J'allaitais encore mais j'ai découvert que WW était compatible avec l'allaitement et qu'il y a même des recommandations spécifiques là-dessus. Les femmes qui allaitent ont besoin d'un apport énergétique supplémentaire et j'ai trouvé plein d'infos et de bons conseils auprès de WW. Je me suis donc relancée dans l'aventure en toute confiance! 
La première semaine est la plus dure parce qu'on ne sait pas si on fait bien les choses. Et dès qu'on a le premier résultat, hop, on est lancé ! À chaque perte de poids, on est remotivé. Du coup, je n'ai pas eu de moment de découragement. 

 

 

Avec ma nouvelle vie de maman, je ne trouvais plus le temps d'aller à la salle de sport. J'ai donc investi dans un vélo d'appartement. Quand ma fille fait la sieste, je me mets devant la télé sur mon vélo, ça me permet de bouger sans sortir de chez moi ! Et je marche beaucoup : à chaque pause déjeuner, je sors et je vais me balader. Ça me fait prendre l'air et garder une activité physique. 

 

Le bilan de ma silhouette retrouvée

Mon objectif était de revenir à mon poids d'avant-grossesse et de perdre 7 kg. Quand j'y suis arrivée, j'ai fait une pause. Plus tard, j'ai voulu tester le nouveau programme et perdre les 2 petits kilos que j'avais pris avec la reprise du travail et les vacances. Finalement, j'en ai perdu 5. Donc au total, je suis arrivée à -10 kg. Là, j'ai senti que c'était le moment de m'arrêter, je me sentais bien dans mes vêtements. Mieux vaut s'arrêter à un poids qu'on est sûr de stabiliser plutôt que de vouloir perdre trop et risquer de reprendre après. Je voulais perdre mes derniers kilos avant de reprendre le travail. Et j'y suis arrivée. C'était ma première victoire. Comme je tiens un blog de cuisine légère, j'ai toujours un peu la sensation qu'on m'attend toujours au tournant ! 

J'ai beaucoup moins de complexes qu'avant, mais comme cela fait longtemps que j'ai adopté WW dans mon mode de vie, ça n'a pas bouleversé mon quotidien. Maintenant, je suis maman avant tout, et ma préoccupation pour ma silhouette est passée un peu au second plan. Mon objectif, c'était retrouver ma silhouette d'avant. Pourtant, avant, je n'étais pas satisfaite de ma ligne. Comme quoi, avec l'âge, les priorités évoluent ! Aujourd'hui, j'ai un IMC normal (64 kilos pour 1m75), j'ai encore des formes mais je les assume. Je ne suis plus en quête de la silhouette parfaite, je veux simplement être en bonne santé, bien dans mon corps et dans ma tête et montrer le bon exemple à ma fille. Même si on a tendance à toujours se trouver des défauts, aujourd'hui, je suis plus cool, moins exigeante envers moi­même et ça me réussit ! 

 

WW, le plaisir reboosté

Après Noël, je me suis rendue compte que j'avais repris 2-3 kilos pendant les fêtes, j'ai donc testé WW Liberté en janvier et je les ai reperdus en juste 15 jours. Comme j'adapte des recettes pour le blog, c'est important de suivre les évolutions du programme. J'avais envie de le tester pour découvrir les changements. Je trouve que WW Liberté est plus flexible, moins contraignant et permet de se faire plaisir plus facilement. Pour moi qui suis très sucré, c'est parfait ! Chaque après-midi, il me faut mon petit goûter à 16 h, c'est mon rituel ! Maintenant,je peux faire des recettes sucrées avec peu de points, ce qui me permet de ne pas ressentir de frustrations et de tenir le coup. Et le fait de pouvoir économiser des points pour se faire un peu plus plaisir le week-end quand on a une invitation, c'est un vrai bonheur ! Ça facilite vraiment la vie sociale. Avoir cette longue liste d'aliments à zéro Points, cela libère la tête : plus besoin de compter ni de peser ! Au départ, on a du mal à croire que cela permet toujours de maigrir, mais il faut tester et au bout de 2-3 semaines, on trouve son équilibre. Cela m'a permis aussi de manger différemment et de casser un peu la routine niveau cuisine. Avant, je ne mangeais pas du tout de légumineuses, et pas beaucoup de poissons. J'ai redécouvert ces aliments et leur ai fait une nouvelle place dans mes menus. En faisant les bons choix, on peut facilement se faire plaisir. Je peux tranquillement continuer à manger mon pain et ma pâte à tartiner le matin et perdre du poids !

 

 

WW, mon partenaire équilibre

WW a totalement intégré mon mode de vie depuis quelques années déjà. Mon poids est stable et je me laisse une marge de 3 kilos. Il m’arrive de reprendre un peu pendant les vacances, des périodes où on fait forcément moins attention. Dès que la balance affiche 2-3 kilos de plus, je me relance temporairement dans le programme. C’est toujours plus facile de perdre 3 kilos que 6 ou 7 ! La force de WW, c’est que l’on prend des habitudes alimentaires qu’on peut garder à vie. J’en suis la preuve. Je mange équilibré quotidiennement, c'est devenu ma manière de cuisiner. En fait, quand je me remets à compter pour me mettre en mode perte, la seule chose que je retire, ce sont les grignotages. Sinon, mes assiettes sont les mêmes. J'ai appris à manger sainement avec WW. 
Pour moi, WW est la meilleure des méthodes. C'est la seule qui permet de manger de tout et celle qui donne le plus de chances de ne pas reprendre les kilos perdus. Il n'y a pas d'interdit : si j'ai envie de manger un carré de chocolat, je le mange. On réapprend tout simplement à manger normalement sur le long terme.