Geneviève - « Le Quatuor » de Marennes 1/4

Elles ne se connaissaient pas avant leur première réunion Weight Watchers, elles n’ont pas le même âge, ni la même histoire, et pourtant Geneviève, Jacqueline, Karine et Florence sont devenues « Le Quatuor » de Marennes. Puisqu’elles sont inséparables pendant les réunions, nous avons décidé de publier tout au long de l’été leurs portraits. À elle quatre, elles ont perdu presque 80 kilos, une cinquième personne comme elles aiment à le dire. Car aussi différentes soient-elles les unes des autres, c’est autour d’un objectif commun qu’elles se sont rencontrées et qu’elles ont décidé d’avancer ensemble. 

 

Geneviève - 66 ans

 

Pour être honnête, j’ai toujours été plus ou moins ronde et je dois avouer qu’après mes grossesses,  je me suis complètement laissé aller. Les choses ont « empiré » lorsque mon mari est tombé gravement malade. J’étais très préoccupée et mon apparence était le cadet de mes soucis. Du coup, j’ai continué de grossir. J’en étais venue à un point où je me disais que c’était comme ça et puis c’est tout. J’ai vaguement essayé de suivre des régimes plus ou moins farfelus, comme celui de la soupe aux choux, mais ça n’a jamais servi à rien et à chaque fois j'ai repris illico le poids que j’avais perdu.

Il y a un an, une cousine de mon mari m’a demandé si j’étais enceinte. Je suis restée sans voix, comment voulait-elle que j’attende un bébé à mon âge ?! « Mais enfin, tu as vu ton ventre ? Tu as beaucoup grossi ! » a-t-elle ajouté.

Je me suis sentie horriblement mal. Il était temps que je fasse quelque chose pour ma silhouette. Une de mes amie suivait le programme Weight Watchers à Royan, je l’ai donc accompagnée pour voir à quoi ça ressemblait. Malheureusement, ça ne me convenait pas du tout en termes d’horaires. J’ai consulté le site internet et découvert qu’il existait une réunion juste à côté de chez moi. J’ai sauté sur l’occasion.

Lors de ma première réunion, j’ai poussé tout doucement la porte, un peu inquiète. Maryline, la coach, et son assistante Sylvie m’ont très gentiment accueillie, sans me juger, et m’ont bien expliqué le programme. Malheureusement, notre coach nous a quitté très brusquement, suite à un accident de voiture. C'est Carole qui a pris le relais en réunion et qui, accompagnée de Sylvie, a continué le merveilleux travail de Maryline.  

                                                        

Grâce à elles, j’ai rapidement compris que je mangeais mal, que sauter des repas n’était pas une solution et que j’avais besoin d’un rééquilibrage alimentaire pour perdre durablement du poids. J’ai donc appris à tenir un journal de bord et me suis mise à cuisiner des recettes légères. Bien sûr, les choses ne se sont pas faites en un jour. J’ai d’abord investi dans une petite balance pour peser mes aliments. Franchement, ça n’a rien de contraignant et surtout ça m’aide à bien savoir quelle quantité de féculents ou de protéines je mange. Il faut dire qu’on ne se rend pas toujours bien compte des quantités qu’on peut ingurgiter.

Et puis j’ai aussi une douzaine de livres Weight Watchers à la maison dont je me sers tout le temps. Pour la fête des mères, mes enfants ont mangé Weight Watchers sans même le savoir !

Je fais pareil quand je reçois des amis. Ce n’est qu’à la fin du repas que je leur annonce qu’ils ont mangé des recettes « régime ». A chaque fois, ils sont très étonnés parce qu’ils ont aimé ce qu’ils ont mangé et qu’ils ne s’attendent pas à ce que « recettes Weight Watchers » rime avec « savoureux ». Et pourtant… Depuis que je me suis remise à cuisiner, j’essaye des choses différentes tout le temps et très souvent je me régale. 

Grâce au programme je me suis également mise au sport. J’ai ressorti le vieux vélo d’appartement qui prenait la poussière chez moi et je suis dessus tous les matins pendant 90 minutes. Je pédale en regardant ma tablette ou la télé donc je ne vois pas le temps passer. Moi qui n’avais jamais fait de sport, je me sens tellement mieux !

Aujourd’hui les gens qui ne me côtoient pas au quotidien ne me reconnaissent plus.

La dernière fois, une dame m’a dit : « Heureusement que tu es avec ton mari parce que sinon je ne t’aurais jamais reconnue ! Qu’est-ce que tu as changé ! C’est incroyable ».

Les gens me trouvent beaucoup plus jolie. Il faut dire qu’avant je m’habillais avec des choses sombres, sans forme, en taille 50/52. Depuis que j’ai perdu 29 kilos, j’ai investi dans des jupes, des robes courtes et des hauts beaucoup plus serrés et plus colorés. À moi le 44 ! Et puis, j’en ai profité pour changer de lunettes et de coupe de cheveux. D’ailleurs, je retourne chez le coiffeur en fin de semaine pour tester une nouvelle coiffure.

Autant vous dire que mon mari est enchanté de me voir si active, gaie et coquette. Quant à moi, je ne me suis jamais sentie si bien dans ma peau et je suis ravie d’avoir rencontré mes copines du « Quatuor ». Mais ça, c’est une autre histoire*.

*à suivre tout l'été sur notre site...