David

« Aujourd’hui, je m'épanouis en aidant les abonnés à atteindre leur objectifs »

David, 46 ans, - 20 kg

 

Lorsque j'ai eu mes enfants, j'ai fait ce qu'on appelle une couvade. J'ai pris autant de poids que mon ex-femme. Ensuite, j'essayais de perdre mes kilos en suivant des régimes plus contraignants les uns que les autres. Je me privais beaucoup et faisais n'importe quoi. Il m'est arrivé de ne manger que des légumes ou de suivre les régimes à la mode qu'on pouvait trouver dans les magazines. Au final, je perdais du poids mais je le reprenais aussi vite, voire j'avais de nouveaux kilos qui s'installaient. 

Ma meilleure amie m'a alerté : « Tu devrais arrêter des bêtises ! Tu te mets en marge, tu ne manges jamais rien comme nous ». Elle avait raison. Je refusais de plus en plus d'invitations à dîner ou à sortir avec mes amis et, quand je finissais par me laisser convaincre, j'apportais mon repas. J'avais peur que manger avec les autres me fassent reprendre du poids. J'étais donc de plus en plus isolé. C'est ma meilleure amie, encore elle, qui m'a dit : « Viens avec moi en Atelier Weight Watchers ! Tu vas perdre du poids et tu vas manger normalement ».

Sur le moment je me suis dit : « Mais qu'est ce que je vais aller faire à ses réunions de nanas ? » Je trouvais ça complètement débile et je ne comprenais rien au système de points. 

Je me suis quand même inscrit Online pour voir et surtout parce que je ne pouvais pas continuer à vivre comme ça, en me coupant du monde. C'était devenue la solution de la dernière chance. Mais je n'étais pas ultra motivé devant mon écran donc j'ai fini par pousser la porte d'un Atelier. 

 

Lorsque je suis entré, je me suis dit : « Oh la la, il n'y a que des filles, mais qu'est ce que je fais là ? » Et puis la coach m'a accueilli et ça a été la révélation. Elle était hyper chaleureuse, elle m'a beaucoup rassuré et je me suis vite senti parfaitement à ma place. Les autres abonnées sont devenues des copines. Être le seul homme a été un atout. J'ai été pas mal chouchouté et on me demandait souvent mon avis. Je me suis senti valorisé et bien dans mes baskets. Toutes les semaines, cet Atelier est devenu mon rendez-vous. J'y allais pour me peser, pour apprendre les astuces des autres, pour recevoir les encouragements de ma coach et le soutien de tout le monde. Et ça a marché puisque j'ai perdu 20 kilos ! 

Contrairement à ce qu'on m'avait dit avant, avec Weight Watchers, j'ai appris que la nourriture n'était pas mon ennemi et que je pouvais continuer à manger ce qui me plaisait tout en perdant du poids. 

J'ai donc mangé comme tout le monde, je me suis remis à cuisiner et à me faire plaisir. J'ai enfin accepté les invitations des autres sans rechigner. Tout le monde a été très étonné de voir le changement. Dans les soirées, j'étais devenu le meilleur ambassadeur du programme. J'adorais raconter aux gens comment il fonctionnait, que c'était super, qu'on pouvait perdre du poids facilement. À tel point que la mère de mes enfants a fini par me dire : « Tu devrais postuler pour devenir coach ! » J'ai suivi son conseil et j'ai postulé. 

David lors de la présentation du programme WW Liberté

Je suis devenu le premier coach homme de Weight Watchers France (1) et j'adore ce que je fais. Je transmets aux autres ce qu'on m'a appris, j'aide les gens à maigrir sans frustration, sans privation.

J'aime aider les gens à atteindre leur objectif, à se sentir mieux dans leur tête et dans leur corps. Je passe le relais de la coach qui m'a tellement aidé. Ancien commercial, j'étais avide de ces contacts humains, de ce soutien que je pouvais apporter aux autres. Aujourd'hui, je m'éclate dans mes ateliers. Je suis hyper content de retrouver mes abonnées toutes les semaines et elles, elles sont ravies d'avoir un homme comme coach ! 

(1) : depuis ils sont trois !