Alimentation

Mangez en pleine conscience

Et si vous essayiez de manger « éveillé » et en pleine conscience ? Et non en grignotant devant le dernier épisode de Games of Throne ? Voici des astuces pour retrouver une relation saine et décontractée avec votre alimentation.

C'est pour qui ?
Pour vous ! Pour tout le monde ! Cette façon de se nourrir permet d’aider ceux qui ont une relation conflictuelle avec la nourriture, ceux qui ne savent plus quoi mettre dans leur assiette et en quelles quantités.

Comment faire ?

Avant les repas : écoutez-vous

  • Vous sentez-vous fatigué, stressé, ou au contraire calme et tranquille ? Le fait d’analyser son état est essentiel car nos émotions conditionnent notre façon de nous nourrir.
  • Avant de vous asseoir, faites quelques respirations profondes en gonflant bien le ventre.
  • Surtout, « déconnectez-vous » de ce qui pourrait vous distraire : portable, ordinateur, télévision.

A table : concentrez-vous

  • Évaluez la quantité de nourriture dont vous estimez avoir besoin pour parvenir à la satiété et placez-la sur une assiette.
  • Convoquez vos sens ! Observez la composition de votre assiette les formes, les couleurs, les transparences, les brillances, les odeurs. Ensuite, soyez attentif à la texture et aux saveurs lorsque vous avez les aliments en bouche.

Après le repas : sortez de table…

  • Prenez quelques minutes pour être sûr d’avoir encore faim avant de vous resservir.
  • Dès que vous avez terminé votre repas, débarrassez la table pour ne pas être tenté par une suite sucrée…
  • Sortez de la cuisine ! (oui, ce point d'exclamation donne une touche un peu dramatique, mais vous voyez l'idée : c'est là qu'est le danger)


Hors des repas : organisez d'autres moments de pleine conscience 

  • Exercez vous à diminuer le fl ux de vos pensées pendant vos moments « creux » (sous la douche, en vous brossant les dents ou dans les transports par exemple) et vivez l’instant présent à 100 % .
  • Créez-vous d’agréables habitudes ! Repérez les bruits, les odeurs, les textures que vous aimez autour de vous.
  • Respirez profondément lorsque vous êtes contrarié ou dérangé, cela vous aidera à maîtriser vos impulsions qui se manifestent trop souvent dans le domaine alimentaire.

Pour aller plus loin : initiez-vous à la méditation

Quelques minutes par jour, en dehors des repas et, de préférence, toujours au même moment, suffi sent pour être plus attentif à table et diminuer le stress qui pousse à manger trop, trop sucré, trop gras, trop vite.