11 conseils pour prendre plus de temps pour soi pendant la période de Noël

S’occuper des cadeaux, écrire des cartes de Noël, préparer des biscuits. Tu sens déjà la sueur perler sur ton front rien que d’y penser ? Qu’est-ce qui te stresse le plus ? La période de l’Avent peut également être l’occasion de laisser s’installer le « hygge ».

« Hygge » signifie quelque chose comme « profiter de la vie au maximum, la rendre aussi agréable et belle que possible, faire quelque chose de bon pour soi-même et pour les autres ».

Et la période de l’Avent offre de nombreuses occasions de faire place au « hygge ». Tu le tiens entre tes mains. Fais-en quelque chose ! Nous, nous avons rassemblé 11 conseils pour toi :

1. Profite des petites choses de la vie

Apprends à apprécier les choses du quotidien. Faire une promenade le dimanche, lire un bon livre dans son bain, se replonger dans ses souvenirs en regardant de vieilles photos ou passer du temps avec des ami·e·s, par exemple en allant au cinéma, au marché de Noël ou en s’amusant ensemble.

2. Rassemble les ami·e·s et la famille

Cuisiner ensemble, rester à table en toute détente, se régaler, savourer, profiter tout simplement du repas. Celui-ci ne doit pas forcément être un menu à 3 plats. Un grand plat de légumes au four et du saumon ou une grande lasagne sont tout aussi délicieux !

3. Veille à dormir suffisamment

En automne et en hiver, le corps a besoin de périodes de repos plus longues qu’au printemps et en été. La mélatonine, l’hormone qui nous fatigue quand il fait sombre, en est la raison. Alors écoute ton corps et couche-toi plus tôt.

Si tu as du mal à t’endormir, essaie la méditation. Nos instructions étape par étape t’aideront à t’endormir et à améliorer la qualité de ton sommeil.

4. Prends soin de ton équilibre entre vie professionnelle et vie privée

Ne « perds » pas plus de temps que nécessaire au travail. Passe la fin de la journée avec ta famille, tes ami·e·s ou prends tout simplement du temps pour toi.

5. « Et toi, tu habites ou tu vis chez toi ? »

Il y a une part de vérité dans ce slogan publicitaire d’un célèbre magasin de meubles suédois. Les jours où tu n’as pas envie de sortir ou de rencontrer des gens, reste confortablement à la maison : avec des bougies, des couvertures, des coussins, ton thé, ton livre ou ton film préférés, des chaussettes en laine, un pull bien chaud...

6. L’air frais est indispensable

La cause de la « dépression hivernale » est simplement le manque de lumière lorsque les jours raccourcissent et que les soirées s’allongent. Il n’y a rien d’autre à faire : il faut sortir pour faire le plein de lumière — et donc de vitamine D — car il fait toujours plus clair dehors qu’à l’intérieur.

7. Fais du sport

C’est vrai, pendant la saison froide, il est difficile de se lever pour faire du yoga, du Pilates ou une promenade. Et le vélo est déjà remisé dans la cave. Surmonte cela et trouve quelque chose que tu aimes, pas un sport qui ne t’intéresse pas vraiment. Demande-toi si tu aimes être entouré·e de personnes — dans ce cas, une salle de fitness ou un club de sport pourrait te convenir — ou si tu préfères faire quelque chose seul·e.

8. Cuisine des plats colorés et de saison

Au marché, à côté des potirons, il y a des carottes colorées, de belles betteraves et toutes sortes de choux. Sans oublier la variété de pommes et de poires locales ou même les mandarines provenant du sud où il fait chaud. Que ce soit une soupe chaude au potiron ou de délicieux plats à base de chou frisé : laisse-toi inspirer par tous ces fruits et légumes et essaie nos délicieuses recettes.

9. Prends soin de toi et de ta peau

Les basses températures et le chauffage à l’intérieur rendent la peau sèche et les cheveux ternes. Alors, offre-toi une dose supplémentaire de soins, prends un bain (avec ta musique ou ton livre audio préféré, ou bien un podcast en fond sonore), mets une crème épaisse, fais un traitement capillaire, un masque facial et veille à ce que ta peau et tes cheveux restent souples.

10. Fais des choses qui te rendent heureux·se

Qu’il s’agisse de cuisine, de pâtisserie, de yoga ou de l’écriture d’un journal — peu importe ce qui te rend heureux·se, réfléchis de manière réaliste à la fréquence à laquelle tu peux consciemment prendre le temps de le faire. Le yoga quotidien, c’est peut-être un peu trop, mais 10 minutes deux fois par semaine, ça peut convenir. Écrire son journal 20 minutes chaque soir est assez exigeant, mais écrire 5 minutes 3 soirs par semaine, c’est faisable.

11. Sache dire consciemment « non », de temps en temps

Réfléchis à la façon dont tu peux faire les choses différemment cette année pour être moins stressé·e et avoir plus de temps pour toi. De temps en temps, sache dire « non » consciemment :

  • Achète les cadeaux dès maintenant — plutôt qu’en décembre.
  • Toutes les fêtes de Noël ne sont pas une obligation.
  • Si tu n’as pas le temps pour le courrier de Noël, envoie des vœux pour le Nouvel An.
  • Ferme aussi un œil sur certaines choses : il n’est pas nécessaire que l’appartement soit parfaitement nettoyé pour le 24 décembre ni qu’un menu à 3 plats qui a été testé plusieurs fois soit sur la table de Noël.