12 délicieuses recettes à base de chou frisé

Pendant longtemps, le chou kale, également connu sous le nom de chou frisé ou brun, n'était connu que comme un plat d'hiver copieux accompagné de saucisson ou de carré de porc fumé, mais ces dernières années, de plus en plus de nouvelles recettes apparaissent sur la table sous forme de salades, de smoothies ou d'accompagnement croquant. Nous avons rassemblé 12 recettes qui t'aideront à redécouvrir le chou frisé.

Bon à savoir : Ce légume d'hiver est plein de bons composants, comme la provitamine A, l'acide folique, le potassium et le fer. En outre, le chou frisé contient beaucoup de fibres alimentaires.

Comment préparer le chou frisé ?

Couper les feuilles de la tige ferme, puis couper les nervures épaisses des feuilles - de cette façon, tu peux les couper en bandes ou en petits morceaux, selon ta préférence. Et n'oublie pas de les laver soigneusement ! Car souvent, il y a encore beaucoup de terre ou de sable sur les feuilles. Certains commerçants proposent également du chou frisé prédécoupé en sachet, il faut donc bien le laver avant de le réutiliser.

Ne faut-il manger du chou frisé qu'après les premières gelées ?

"On entend encore et encore que le chou frisé n'a vraiment bon goût que lorsque les feuilles ont été exposées au gel ou à des températures très basses. Ce n'est qu'ensuite qu'une partie de l'amidon est censée avoir été transformée en sucre. Cependant, le sucre est constamment formé à partir de l'amidon avec l'aide de la lumière du soleil via le métabolisme énergétique de la plante. Plus le chou frisé mûrit longtemps, plus le sucre se forme. En cas de gel ou de basses températures, le métabolisme ralentit, mais le sucre continue d'être stocké dans les feuilles. La combinaison "froid plus longue durée dans le champ" a conduit à l'hypothèse que le gel était nécessaire pour le bon goût. Avec les nouvelles variétés aux feuilles plus fines et aux teneurs en sucre plus élevées, le lien joue un rôle de moins en moins important", explique Heike Kreutz de BzfE.

Pourquoi ne doit pas réchauffer du chou frisé ?

On peut réchauffer les plats à base de chou frisé, et ils ont généralement un goût encore plus aromatique. Toutefois, il faut veiller à le faire en douceur et à conserver les restes au réfrigérateur au préalable. La raison en est que le chou frisé contient du nitrate, qui est décomposé par l'organisme en nitrite, puis en nitrosamines. Plus le chou frisé est réchauffé, plus il produit de nitrites.