Expériences WW

Sandra & Jana

WW nous a vraiment rapprochées!

Sandra (-22 kg) et Jana (-15 kg)
 

Qu’est-ce qui a changé pour vous depuis vos débuts avec WW ? 

Sandra:

Aujourd’hui, lorsque je repense à ces 22 kilos perdus, je dois dire que je me trouve tellement plus motivée, disciplinée (dans le bon sens du terme !) et optimiste. Quand je fais face à des situations difficiles, je pense : tu vas y arriver ! C’est génial de pouvoir à nouveau rentrer dans du 38. Mais l’essentiel c’est que je me sente bien !

Jana:

Je me sens plus en forme, plus confiante. Autrefois, je supprimais toutes les photos de moi, c’est pourquoi il n’en reste quasi aucune. Aujourd’hui, je ne le fais plus. Bien entendu, il y a toujours une ou deux photos sur lesquelles je ne me trouve pas à mon avantage. Mais je suis tellement fière de moi que cela ne me fait plus rien.

 

Qu’est-ce qui vous a motivées au fil de votre parcours WW ?

Sandra:

Au début, je m’étais fixé des objectifs trop élevés. Je voulais redevenir mince tout de suite. Mais j’ai vite compris que cela était totalement irréaliste ! J’ai donc maigri par étapes. Pour perdre les derniers kilos, je me suis dessiné une affiche avec un parcours de motivation, avec deux flèches et plein de petits cœurs, et je l’ai aimantée au réfrigérateur. Chaque cœur représentait un kilo. Une flèche indiquait la direction que je voulais prendre et l’autre, là où j’en étais, et je pouvais la déplacer progressivement jusqu’au cœur suivant.

Au début, j’ai aussi écrit à quelques filles pour leur demander si elles avaient envie de créer avec moi un groupe WhatsApp. Cela m’a énormément motivée ! Nous sommes une dizaine, âgées de 20 à 40 ans. Nous postons régulièrement sur le groupe WhatsApp ce que nous mangeons, avec le hashtag #mesrepasdelajournée. Je suis aussi présente au sein de la communauté de l’app WW ainsi que sur Instagram ! Cela m’aide tout simplement à voir comment les autres utilisent leurs points, ainsi que ce qu’elles mangent ou pas.

Jana:

Moi, ce sont les ateliers. Même pendant la phase de stabilisation, j’y allais une fois tous les quinze jours. Et maintenant que je veux perdre mes derniers kilos, j’y retourne une fois par semaine ! La communauté WW de l’app m’aide aussi beaucoup, tout comme le groupe WhatsApp de Sandra !

 

 

Quelles sont vos astuces pour réussir?

Sandra:

Aujourd’hui, le sport fait encore plus partie de mon quotidien que lorsque je faisais de la compétition. Je cours régulièrement et ces jours-là, je ne bois ni ne mange rien de sucré. J’ai repris cette habitude du temps où je pratiquais le patinage artistique sur roulettes.
Le matin, lorsque je me réveille plus tôt que prévu, je vais courir un peu avant d’aller à l’université. Simplement parce que j’en ai envie.
Le matin, si mon bus pour l’université a une seule minute de retard, ce qui arrive souvent, je fais les 2,5 km à pied.

Jana:

Pourquoi attendre quand on peut agir vite ? Une collègue de travail m’avait vanté les mérites de WW à la pause de midi et le soir-même, je suis allée en atelier.
Lorsque mon poids stagnait, je prenais mes mensurations et étonnamment, elles continuaient de changer.
Récompensez-vous de temps en temps : je me suis offert une visite chez l’esthéticienne, j’ai acheté un nouveau pantalon de sport. Après avoir perdu 10 kilos, je me suis fait tatouer un petit mandala sur la main.