Épanouissement

Ne vous découragez jamais! Cinq secrets pour avoir plus de volonté

Nous avons tous de bonnes et de mauvaises journées quand il s’agit de résister à la tentation. Des conseils d’experts à ce sujet…

 

  • Exercez votre volonté à bon escient

Nous avons tendance à considérer notre volonté comme une source inépuisable à laquelle on peut faire appel à n’importe quel moment. Mais une étude américaine montre que la volonté est en fait une ressource limitée dont la durée de vie est relativement brève. Dans le cadre d’une étude dont les résultats ont été publiés dans le livre Willpower: Rediscovering Our Greatest Strength, une équipe de recherche menée par Roy F Baumeister et John Tierney a invité un groupe de femmes à regarder un film triste. On a dit à la moitié d’entre elles de ne pas montrer ce qu’elles ressentaient alors que l’autre moitié pouvait donner libre cours à ses émotions.

Après qu’elles aient regardé le film, on a offert de la crème glacée à toutes les femmes. On a alors constaté que les femmes qui avaient utilisé leur volonté pour retenir leurs larmes ont mangé plus de crème glacée que celles qui avaient pu pleurer librement, ce qui signifie que les premières avaient épuisé leurs réserves de volonté. Donc, chaque fois qu’on doit combattre une impulsion ou filtrer des distractions, on dépense un peu plus de volonté.

TRUC INFAILLIBLE : Sachez planifier et puisez dans vos PointsFutés hebdomadaires les jours où vous savez que votre volonté sera sapée par d’autres exigences, comme une longue réunion ou la soirée pyjama de vos enfants et de leurs amis. De cette façon, vous serez en mesure de profiter pleinement de ce que vous aimez sans vous fixer d’attentes irréalistes.

  • Méditez pour mieux vous concentrer

Vous éprouvez de la difficulté à vous appliquer au travail? Prenez un peu de temps pour méditer. Les spécialistes en neurosciences ont découvert que de courtes pauses régulières peuvent conduire à une meilleure autorégulation — exactement la qualité qui peut vous permettre de cesser de trouver des prétextes et de vous mettre enfin au travail.

TRUC INFAILLIBLE : Essayez cette méditation de cinq minutes. Asseyez-vous sur une chaise, vos pieds au sol, vos mains reposant sur vos genoux et vos yeux fermés. Concentrez-vous sur votre respiration, en vous disant silencieusement « inhaler » quand vous inspirez et « exhaler » quand vous expirez. Lorsque votre esprit se mettra à vagabonder (et il le fera!) simplement ramener votre attention sur votre respiration. Exercez-vous à revenir sur votre respiration à répétition. Si vous faites cela chaque fois que vous avez du mal à vous concentrer sur une tâche délicate, ça deviendra bientôt une seconde nature.

  • Apprenez à « faire le vide » dans votre tête

Quand nous sommes distraits, nous sommes plus susceptibles de céder à la tentation. Une étude menée par les chercheurs américains Baba Shiv et Alexander Fedorikhin a révélé que les étudiants qui avaient dû mémoriser un long numéro de téléphone avaient 50 pour cent plus de chances de choisir un morceau de gâteau au chocolat au lieu d’une salade de fruits que ceux qui n’avaient dû mémoriser que quelques chiffres. Donc, si notre esprit est préoccupé par toutes sortes de choses à faire, ça pourrait nous amener à prendre des décisions moins judicieuses.

TRUC INFAILLIBLE : Avant de sortir pour le dîner, écrivez chaque tâche ou préoccupation occupant votre esprit, aussi banales puissent-elles être. « Quand nous nous tracassons à propos de plusieurs choses en même temps, notre subconscient est plus sollicité et nous devons alors partager notre attention », explique Roy F Baumeister. « En écrivant ces pensées, on reconnaît qu’elles sont là, ce qui nous laisse l’esprit libre de prendre des décisions claires. » Comme celle de choisir un goûter sain, par exemple!

  •  Attention à l’effet de sainteté

« Ne nous arrive-t-il pas d’exercer un bon choix alimentaire et de nous récompenser plus tard pour notre volonté de fer en nous permettant une gâterie plus tard? » demande la psychologue Kelly McGonigal, auteur de Maximum Willpower: How To Master The New Science Of Self-Control (Macmillan). « C’est ce qu’on pourrait appeler “l’effet de sainteté” et cela peut nous conduire à trop manger après un exercice ou à commander un plat raisonnable pour ensuite terminer le repas avec un dessert crémeux! Notre esprit nous joue des tours quand il s’agit d’évaluer ce que nous pensons “mériter” ou “avoir gagné”. »

TRUC INFAILLIBLE : Commencez une chaîne de papier, en ajoutant un maillon pour chaque bonne décision que vous prenez. Cela vous aidera à visualiser comment chaque choix vient renforcer ou annuler le précédent. Par exemple, le refus de prendre un dernier verre en fin de soirée pourrait constituer le premier maillon de votre chaîne de papier. D’avoir pris le temps de participer à une séance de danse aérobique latine composerait le deuxième maillon, et un souper nutritif, le troisième. Une fois que vous casserez la chaîne en prenant une mauvaise décision, vous devrez la recommencer à zéro. Essayez de faire en sorte que la chaîne s’allonge chaque fois. Ce rappel visuel pourra vous encourager à ne pas annuler vos bonnes décisions par de mauvaises actions.

  • Descendez la version future de vous-même de son piédestal!

Si vous vous imaginez dans cinq ans, essayez de ne pas vous voir comme une personne complètement différente. « Quand nous nous voyons en train de vivre une expérience dans le futur, c’est comme si nous étions quelqu’un d’autre », dit Kelly McGonigal. Mais si cette personne nous est étrangère, cela n’augure rien de bon pour la volonté. « En effet, nous avons tendance à idéaliser la personne que nous allons devenir, en pensant que dans l’avenir nous serons plus disciplinés et mieux organisés et que nous aurons une volonté à toute épreuve! Mais, en réalité, nous aurons à relever les mêmes défis à l’avenir que ceux avec lesquels nous sommes aux prises maintenant », dit-elle. Quand on accepte l’idée qu’on ne sera jamais excité d’aller chez le dentiste ou de préparer sa déclaration de revenus au lieu de regarder Unité 9, on peut arrêter de tergiverser et s’attaquer à ce qui nous attend dans le présent.

TRUC INFAILLIBLE : Notez toutes les choses que vous reportez à plus tard. Pourquoi supposez-vous que vous serez mieux équipé pour vous en occuper dans une semaine, un mois ou un an? Établissez une manière d’aborder chacune de ces choses dès maintenant.

Par exemple, si vous voulez courir cinq kilomètres (le futur moi sera en meilleure forme et plus discipliné), pensez aux étapes que vous devez franchir pour y arriver et fixez un point de départ de votre action, par exemple en commençant à marcher quotidiennement ou en vous inscrivant à un club de course.