Mise en forme

Formez votre escouade d’entraînement

Taylor Swift n’est pas la seule avec un objectif d’escouade #SquadGoals. Créez votre propre clan pour des entraînements amusants et surtout pour vous aider à vous engager envers vos objectifs.

Même avec les meilleures intentions du monde, nous manquons tous un entraînement de temps à autre. Le travail, le manque de motivation et – soyons honnêtes – les journées qui raccourcissent tout comme le manque de clarté ont l’habitude de nous faire manquer le cours de yoga et de nous garder affalés sur le canapé.

 

Heureusement, les escouades d’entraînement (les groupes de gens qui s’entraînent ensemble) font leur apparition dans tout le pays. L’enquête sur les tendances en matière de conditionnement physique en 2017, menée à l’échelle mondiale par l’American College of Sports Medicine, a déterminé que le conditionnement physique et l’entraînement personnel en groupe sont des domaines émergents.

 

Avoir un groupe de gens avec qui bouger a son lot d’avantages. « J’ai observé que mes “réguliers” le remarquent lorsque leurs amis manquent un ou deux cours », dit Becca Lucas, la propriétaire de Barre & Anchor, un studio qui offre des cours de barre, à Weston dans le Massachusetts. « Parfois, cette pression peut vous donner la motivation nécessaire pour vous rendre à l’entraînement et peut vous aider à être vraiment fier de vous ».

 

De plus, une habitude saine en entraîne un autre, dit-elle. S’entraîner avec d’autres personnes peut aussi transformer des moments ennuyants en des moments de plaisir. « Il n’y a rien de mieux que de rire et de suer dans la même séance. Une escouade qui vous soutient fera passer rapidement les séances, en plus d’alléger la séance », affirme Allison English, une introductrice de yoga à Chicago.

 

Mais former un clan n’est pas si simple que cela, il ne suffit pas d’appeler ses meilleurs amis. Voici comment former votre escouade qui vous aidera à atteindre vos objectifs et même à attendre avec impatience votre prochain entraînement.

 

Formez votre clan

 

Margaret Harrison, une instructrice au studio de cyclisme en salle, The Handle Bar, dit que si vous souhaitez créer un groupe d’entraînement, vous pouvez commencer par vous inscrire dans un gym ou un studio qui convient à votre horaire et qui s’harmonise avec vos priorités en matière de mise en forme. « L’aspect pratique est le plus important. Si l’activité physique ne cadre pas dans votre horaire, vous n’en ferez pas une habitude. »

 

Essayez d’assister au même cours chaque semaine. En devenant un « régulier », vous commencerez à remarquer les autres « réguliers ». Présentez-vous et les contacts se créeront naturellement.

 

Vous pourriez également publier en ligne, encourager vos amis à partager votre idée avec leurs amis qui pourraient être intéressés, souligne Becca. « En utilisant les médias sociaux, vous pourrez rejoindre plus de gens et dans un plus bref délai. »

 

Ne pensez pas uniquement à inviter vos amis, dit Allison : « Parfois les amis sont l’ennemi de votre routine d’entraînement. Ils ont peut-être les mêmes faiblesses que vous ou encore ils pourraient vous encourager à ralentir et à passer plus de temps à socialiser ».

 

Élaborez un plan

 

Lorsque vous vous entraînez en groupe, vous garderez en tête les objectifs de chacun, tout en ayant du plaisir.

 

Une façon de s’assurer que tout le monde vienne : payez à l’avance vos entraînements. « Peut-être que vous et votre groupe pouvez vous inscrire à un cours de danse d’une durée de huit semaines, afin de créer un engouement plus fort », propose Allison. Après cela, créer un groupe Facebook où les membres de votre escouade peuvent publier des citations inspirantes ou de nouveaux entraînements vous aidera à rester motivés, ajoute Lucas.

 

Et comment choisir les entraînements? « Lorsque vous décidez quel entraînement vous allez effectuer, tenez toujours compte de votre corps sans vous fier aux autres », explique Raisa Hoffman, instructrice et directrice de studio à The Handle Bar. « Si vos genoux ne sont pas en bon état, ne vous mettez pas à la course. Si ce sont vos épaules qui posent problème, évitez idéalement de commencer par la natation. »

 

Gardez votre énergie pour ce que vous aimez faire. « Je crois que vous devriez seulement faire des entraînements qui vous font vous sentir bien », dit également Becca. Vous ne savez pas encore ce que vous aimez? Allez-y par essais et erreurs (par exemple, la danse, la Zumba, le yoga ou les cours de barre) pour vous aider à trouver vos intérêts et nourrir votre envie de faire de l’exercice. Puis, mettez un peu de piquant de temps en temps pour éviter de tomber dans une routine.

 

Ne négligez pas la puissance des cours pour débutant, poursuit Allison. Ils offrent une base solide pour la pratique des mouvements, vous aideront à bâtir vos compétences et vous aideront à prévenir les blessures.

 

Puis, n’oubliez pas de vous amuser : planifiez des activités que vous ferez après votre entraînement; allez au cours de yoga, prenez un café, faites une longue promenade et allez souper ensuite. « En prenant un engagement social, les gens sont moins susceptibles de ne pas suivre le plan », confirme Margaret Harrison.

 

Restez organisé

 

Garder contact avec tout le monde peut être aussi facile que former un groupe par messagerie texte pour se rappeler les séances d’entraînement prévues et s’encourager à s’y tenir, selon Allison.

 

C’est aussi un bon plan d’établir des règles. Pour commencer, vous pourriez, par exemple, vous engager à faire trois entraînements par semaine, puis en augmenter le nombre.

 

Choisissez un moment opportun. « Les gens sont toujours très motivés à s’entraîner à l’automne, après le jour de l’An ou au printemps et à l’approche de l’été », soutient Becca. Essayez de recruter des gens de deux semaines à un mois avant l’arrivée de ces périodes, suggère-t-elle.