État d'esprit

Pourquoi devriez-vous immédiatement boire un verre d’eau ?

Ces bénéfices pour la santé vous motiveront à vous hydrater.

 

Que faire dans les 60 prochaines secondes pour améliorer votre santé et progresser vers votre objectif de perte de poids ? Difficile de répondre à cette question. En une minute de vélo, vous brûlerez environ cinq calories et pour une bouchée de chou frisé, vous mâcherez pendant environ 60 secondes. C’est une bonne chose, mais vous pouvez faire encore mieux en une minute pour améliorer votre santé : boire deux verres d’eau.

 

Sous certaines conditions, boire deux verres (un demi-litre) d’eau peut améliorer votre humeur, votre métabolisme, votre cerveau et votre capacité à gérer le stress. Des études étayées scientifiquement associent l’hydratation à une pléthore de bénéfices pour la santé. Les scientifiques commencent à peine à découvrir le rôle de l’eau dans notre corps.

 

« Je ne pense même pas qu’on puisse quantifier les bénéfices de l’eau. Nous ne possédons pas les données de tous les bénéfices pour la santé », affirme Jody Stoker, docteur en philosophie, épidémiologiste nutritionnelle spécialisée dans l’eau et les effets de l’hydratation sur les maladies chroniques à l’institut de recherche de l’hôpital pédiatrique d’Oakland, en Californie. « Chaque pensée et chaque sentiment sont transmis par une modification du volume cellulaire. C’est ainsi que les cellules nerveuses génèrent leurs signaux, en diminuant, en augmentant et en modifiant la concentration des ions à l’intérieur et à l’extérieur d’elles-mêmes. L’eau est la base de tout. Vous ne vous hydratez pas suffisamment ? Vos processus cellulaires sont limités. »

 

Pourquoi boire de l’eau tout au long de la journée ? Coup d’œil sur quelques raisons.

 
L’eau contribue à la perte de poids

 

L’année dernière, Stookey a publié une critique littéraire dans le magazine Nutrients à propos de la consommation d’eau et la perte de poids. Il s’agit d’un sujet multifactoriel assorti de douzaines de scénarios et de résultats différents. Des études démontrent notamment que la consommation d’eau augmente le nombre de calories brûlées des personnes qui souffrent d’obésité morbide, mais pas celui des autres. La consommation d’eau peut toutefois stimuler la capacité à brûler des graisses chez tout le monde.

 

Boire de l’eau au lieu de boire des boissons caloriques (lait, jus de fruits, limonade, café, thé, boissons énergétiques, alcool) limite la quantité de calories, de glucides et de protéines ingérée pendant les repas. De quoi favoriser l’élimination des graisses. Boire de l’eau peut également booster l’élimination de graisses en améliorant l’hydratation des cellules (en améliorant la réaction cellulaire à l’insuline, en réduisant la décomposition de protéines et de glycogènes stockés en acides aminés et glucose. L’élimination des graisses ralentit face à l’augmentation des concentrations de glucose, d’acides aminés et/ou d’insuline).

 

« Supposons que quelqu’un soit assis dans une pièce sombre et que vous lui donniez un livre. La pénombre l’empêchera de le lire. L’histoire n’aura aucune valeur ajoutée. Allumer la lumière suffirait à changer la donne. Il convient de créer les bonnes conditions pour que l’eau vous aide réellement à perdre du poids », explique Stookey.

 

Sur la base d’études, Stookey estime qu’une des possibilités de renverser la vapeur est de boire de l’eau lorsque les niveaux d’insuline et de sucre dans le sang sont bas. Cela implique idéalement d’en boire dès le matin et entre les repas, et de manger beaucoup de légumes et de protéines, mais peu de sucre et de féculents. À ses yeux, l’hydratation stimule le processus d’élimination des graisses.

 

L’eau favorise la bonne humeur et la motivation

 

Une étude à petite échelle parue dans The Journal of Nutrition a suivi des femmes déshydratées dans leurs tentatives d’effectuer des tâches pour évaluer leur apprentissage, leur raisonnement, leur concentration, leur mémoire et leur humeur. Il ressort de cette étude que la déshydratation n’impacte pas la plupart des aspects de la performance cognitive. Les participantes avaient toutefois plus de mal à accomplir leurs tâches que lorsqu’elles étaient bien hydratées. Leur mauvaise humeur était, par ailleurs, due à leur état de déshydratation. Et une étude à petite échelle réalisée sur des participants masculins et parue dans le British Journal of Nutrition démontre que la concentration et la mémoire des hommes pâtissent de la déshydratation. De même, leur état intensifiait leur anxiété et leur fatigue. En comparant les études, les chercheurs ont conclu que la déshydratation avait plus d’effet sur l’humeur des femmes que sur celle des hommes. Dans les deux cas, une humeur maussade entache la motivation à faire de l’exercice physique.

 

L’eau peut vous aider à combattre le stress

 

Le monde d’aujourd’hui est très stressant. Boire de l’eau ne fera certes pas baisser le taux d’intérêt sur votre carte de crédit ni n’incitera votre patron à se détendre. Selon Stookey, une hydratation optimale limite toutefois les effets du stress, quel qu’en soit le type.

 

« Le stress s’aggrave en cas de déshydratation », affirme-t-elle. « La réaction au stress sera, le cas échéant, plus vive, amplifiée. »

 

Quelle quantité d’eau faut-il boire ?

 

La quantité d’eau préconisée au quotidien dépend de la taille, du niveau d’activité et de certains autres facteurs individuels. Selon Stookey, la meilleure manière d’estimer le niveau d’hydratation est d’observer la couleur des urines. Si elle est jaune, vous devez boire davantage. Elle est claire ? Vous buvez suffisamment.

 

« Dans le cadre d’une étude, des personnes suivant un régime peu calorique étaient invitées à boire 500 ml d’eau (2 verres environ) avant chaque repas. Leur perte de poids s’est avérée bien meilleure », affirme Stookey, selon qui le réveil est le moment idéal pour boire deux verres d’eau.

 

« Vous bénéficiez ainsi toute la journée d’une bonne hydratation. »