Témoignages

Mélodie

« Grâce à WW, j’ai appris que les calories indiquées ne font pas tout »

Mélodie

 

Les kilos et moi, c'est une longue histoire. Depuis l'âge de 8 ans, je suis en surpoids. Si on ajoute à ça, la prise de la pilule et mes deux grossesses (dont une gémellaire) on arrive vite à un poids qui ne va pas du tout. 

En juillet 2017, je me suis dit qu'il fallait que je perde au moins cinq kilos pour mon mariage, prévu l'année suivante. Manque de chance, à mon retour de vacances j'en avais pris deux ! Complètement déprimée, j'en ai parlé à une de mes amies qui devait se marier elle aussi. Elle avait commencé le programme WW trois jours avant et m'a expliqué le concept. Il faut savoir que j’avais fait le tour des « régimes » et que j’avais souvent repris plus de poids que je n’en avais perdu. Mais, avec les explications de mon amie, j’ai compris qu’aucune restriction alimentaire n’était faite avec WW. C’est ce qui m’a convaincue !

Au début, mon entourage était assez dubitatif. Ils pensaient qu'un « régime de plus » n'allait pas m'aider.  Lorsque les résultats ont commencé à se voir, ils se sont dit que c’était une perte de poids trop rapide et ils ont commencé à s'inquiéter. Sauf que, ils ont bien été obligés de constater que je mangeais toujours et que surtout, je ne me privais de rien. C'est d'ailleurs ça qui les a le plus étonnés. 

 

Grâce à WW, j’ai appris que les calories indiquées ne font pas tout. Il faut aussi penser en terme de qualité d'aliment. Par exemple, si un fruit peut être quasiment aussi calorique qu'un gâteau, manger un fruit c'est quand même meilleur pour la santé. Moi, j'ai consommé des bananes tous les jours et j'ai quand même maigri. Rien n'est interdit quand on fait WW et c'est vraiment ça qui est génial. 

Avec mon mari, nous nous sommes aussi beaucoup amusé à scanner les aliments au supermarché à l'aide du scanner de code barre WW. On était comme des gamins qui jouent à un jeu vidéo ! Mais c'est là, où on se rend compte de ce qu'on mange vraiment. J'ai arrêté les deux voire, trois croissants, industriels le matin et je les ai remplacés par des crumpets ou des muffins anglais. Ça ne m'empêche pas de mettre de la pâte à tartiner dessus mais disons que, c'est quand même plus sain et plus nourrissant que mes petits-déjeuners d'avant. 

J'ai perdu 10 kilos très rapidement donc quand on j'ai commencé les essayages de ma robe de mariage j'ai pu choisir exactement ce dont j'avais envie. En vrai, je ne m'étais pas vraiment mis de barrière sur le modèle que je voulais, même avec des kilos en plus. Mais c'est vrai que du coup, les modèles tombaient mieux sur ma nouvelle silhouette. Là j'ai pu choisir la robe de mes rêves. Le piège c'est que je me suis laissée tenter par plein d'autres modèles ! Alors j'en ai loué une autre pour le lendemain de la cérémonie. Une robe bustier que je n'aurais jamais osé porter avant à cause de tous mes complexes. 

 

(Cliquer pour agrandir)

 

L'air de rien, l'aventure WW s'est faite en couple puisque mon conjoint a perdu 15 kg lui aussi ! Il ne suivait pas le programme comme moi mais, par la force des choses, il a fini par prendre de bonnes habitudes alimentaires.  Le midi, il déjeunait sans compter quoi que se soit et le soir, il dînait exactement comme moi (avec des proportions plus importantes quand même). Je pense que, comme c'est un homme, il aurait eu droit à plus de SmartPoints que moi et que quelque part, entre ses midis et nos soirées, il a compensé. Au final, nous avons perdu le même nombre de kilos.  On était super contents. À notre mariage, nous étions sur notre 31 et aussi beaux que nous le souhaitions. Quelle victoire !

 

 

Depuis la fin de ma perte de poids, je suis passée en stabilisation et je n'ai pas repris de kilos. Les aliments à ZeroPoint m'aident énormément. Je sais exactement quoi manger en cas d'excès un week-end par exemple. Ils m'aident à faire les bons choix. Et puis ça tombe super bien parce que il y en a plusieurs dans la liste que j'adore !