« Je voulais être mon propre chef cuisinier »

Matthias, 43 ans, -12 kg

Manger est pour moi une véritable passion – et grâce à WW, la cuisine l’est tout autant. J’aime cuisiner car je sais ce qu’il y a dans mon plat et ce que je mange.

 

Ce que j’aime quand je cuisine, ce sont les arômes, cela fait appel aux cinq sens. Avant, je cuisinais pour être rassasié. Maintenant, je cuisine pour me détendre – et cela, je l’ai appris grâce à WW. Il n’est donc pas étonnant que je sois aux fourneaux sur la nouvelle publicité pour WW ... Je suis devenu un vrai cuisinier. Toutes les deux semaines, je prends une soirée complète pour préparer mes repas pour les deux semaines à venir. Et voilà à quoi cela ressemble, quand le chef cuisinier en personne est aux fourneaux : je fais griller deux sortes de viandes, par exemple des boulettes de viande et du poulet, et je cuisine deux sortes de garniture contenant des glucides, par exemple des pommes de terre au four et des pâtes, ainsi que différentes sortes de légumes. Puis je fais différentes combinaisons et je mets des portions au congélateur. Les légumes composent la plus grande part des repas. J’ai donc toujours des repas peu coûteux en points tous prêts pour les déjeuners au bureau ou pour le dîner.

 

 

Tout pour un corps plus fort

 

J’ai perdu 13 kg en six mois. C’est vraiment beaucoup. Ce succès compte beaucoup pour moi, car j’ai fait quelque chose pour mon corps et ma condition physique. Il y a déjà quelques années, un ami m’a demandé si je ne m’inquiétais pas pour ma santé à cause de mes kilos en trop. Jusqu’à ce moment, ce n’était pas le cas. Mais j’ai commencé à y penser. J’ai d’abord essayé de faire du sport. Mais malgré cela, je n’ai pas réussi à perdre du poids. C’est pourquoi je me suis inscrit à WW Digital. Mon objectif était en effet de vivre plus sainement et de faire quelque chose pour moi-même de manière globale et durable. Grâce à WW, je fais tout ce qu’il m’est possible de faire pour mon bien-être.

 

Dire non quand on n’a pas envie

 

Grâce à WW, j’ai réussi à établir mes priorités de manière à mieux gérer mon énergie. Une journée ne dure que 24 heures. Je réfléchis aujourd’hui fortement à la manière dont je vais utiliser le temps disponible, sans me stresser. Sinon, je mange plus que je ne le voudrais. C’est pourquoi il arrive parfois que j’annule un rendez-vous le soir afin de pouvoir préparer tranquillement mon repas à la maison. J’ai appris à dire non, et c’est quelque chose de très important. Quand un collègue me propose une part de gâteau et que je n’ai plus faim, alors je ne mange pas plus à cause de la politesse. Je fais cela aussi dans ma vie privée et professionnelle : je pose plus souvent des limites, et je m’y tiens. De cette façon, je suis vraiment satisfait – et j’ai découvert que les autres ne m’en veulent pas autant que ce que j’avais toujours pensé.