Témoignages

Stéphanie

« En atelier WW j'ai trouvé ce que je cherchais : du soutien, des conseils et une bonne ambiance »

 

Je suis devenue maman à 22 ans. Lors de cette première grossesse, j'ai pris 18 kilos sur un poids qui était déjà un peu élevé. Après mon accouchement, je n'ai quasiment rien perdu et j'ai lutté avec mes kilos. Quelques années plus tard, je suis à nouveau tombée enceinte. Je n'ai pris que 10 kilos mais là encore, impossible de les perdre. Il faut savoir que depuis que je suis adolescente, j'adore manger. Le problème, c'est que je n'aime pas les légumes et que mon péché mignon, ce sont la mayonnaise et les chips que je peux manger à n'importe quelle heure. 

En 2012, j'ai eu un déclic : il fallait que je fasse quelque chose pour mon poids. J'ai commencé par suivre un régime hyper protéiné avec lequel j'ai perdu 10 kilos. Mais, non seulement j'ai trouvé cette méthode trop stricte, mais en plus je me suis dit qu'elle n'était pas très bonne pour ma santé.

Je me suis donc inscrite sur internet parce que je connaissais bien le programme WW pour l'avoir suivi avec ma maman quand j'étais ado. J'ai perdu 27 kilos. 

En novembre 2017, j'ai changé de rythme professionnel en passant d'un travail hebdomadaire de jour à des cycles de trois nuits de 11h par semaine. Entre ce gros bouleversement et les fêtes de fin d'année, j'ai pris 8 kilos. Mais n'ayant aucune envie de reprendre tout le poids que j'avais déjà perdu, je me suis à nouveau inscrite chez WW. La grosse différence,  c'est que pour la première fois, j'ai poussé les portes de mon premier WW studio. En effet, j'avais l'impression que cette fois-ci, j'avais besoin de l'aide d'une coach WW pour ma perte de poids.

Et j'ai bien fait ! En m'y rendant, j'ai trouvé exactement ce que je cherchais : du soutien, des idées de repas, des conseils et une bonne ambiance. À chacune de mes pesées, ma coach WW m'a félicitée.  Les premières semaines, elle a vérifié mes menus et m'a corrigée quand c'était nécessaire. Ce qui m'a beaucoup motivée, c'est qu'elle m'a citée à de nombreuses reprises en atelier comme un exemple à suivre. J'étais super fière et ça m'a encore plus donné envie de bien faire. 

Pour réussir à allier mon travail de nuit avec WW, j'ai une technique bien rodée. La première journée où je fais ma nuit, je déjeune normalement le midi, je fais une bonne collation à 17h et je dîne vers 22h. Ensuite plus rien jusqu'au lendemain midi où j'adore faire un brunch. Je prends une nouvelle collation et mon dîner toujours vers 22h. Je ne ressens jamais le besoin de manger au milieu de la nuit. Si vraiment j'ai faim, je prends un fruit. Mes jours de repos, je reprends un rythme normal et je fais du sport.

Au final, j'ai suivi le programme trois mois, perdu 12 kilos et je sais que le plaisir peut rimer avec alimentation saine et perte de poids.

J'ai commencé par intégrer des légumes dans mes repas en les cuisinant et en les aromatisant. J'ai également diminué la mayonnaise, que j'aime tant, mais sans jamais la supprimer. Il était hors de question que je me prive et que je sois frustrée. Pour me simplifier la vie, j'ai également préparer mes menus à l'avance. Ainsi, pas de « qu'est ce qu'on mange ce soir ? » qui amenait souvent à manger n'importe quoi. 

Il faut ajouter que mon déclic « reprise en main » a été aussi bien alimentaire que sportif. Je suis inscrite dans une salle de sport  et aujourd'hui j'ai vraiment besoin de faire du sport pour me sentir bien. Quand j'ai fini mon cours, je me sens apaisée et surtout fière parce que je tente vraiment de me surpasser à chaque séance.  

Ce qui est drôle c'est que même mon compagnon, qui me soutient beaucoup, a perdu 6 kilos sans faire d'effort particulier.

Suivre le programme WW était impératif pour moi. J'avais besoin de changer parce que je ne me supportais mon image dans le miroir ou sur les photos. Aujourd'hui, quel bonheur m'aimer à nouveau. Non seulement, j'ai pas mal de kilos en moins au compteur mais surtout un paquet de centimètres en moins. Je vais aborder mes vacances en osant les maillots de bain et en m'aimant moi !

Stéphanie et sa fille, WW jusque dans la piscine !