Victor a perdu 11 kg

« Je sais désormais mieux me gérer au travers de trois repas par jour, sans ressentir le besoin de grignoter »

Victor, 24 ans, - 11 kilos

 

Quand j'étais petit, j'étais assez rond ce qui entraînait les moqueries de mes camarades de classe. Vers 7 - 8 ans, le pédiatre a mis en garde mes parents en leur disant que j'étais en surpoids. Ces derniers ont donc décidé de me mettre au judo et à partir de ce moment là, j'ai fondu. Ce n'est qu'à la fin de mes études, en rentrant dans la vie active, que j'ai commencé à reprendre des kilos. 

Informaticien, je ne bougeais quasiment pas de la journée. D'autre part, en déménageant du sud de la France vers le nord, je n'ai pas pris le temps de m'inscrire dans un club de judo. J'ai donc complètement arrêté de faire du sport.

Et puis, comme je ne connaissais absolument personne dans ma nouvelle ville, j'ai compensé mon ennui par la nourriture en privilégiant les fast-foods. 

J'ai pris 10 kilos en 12 mois et mon entourage professionnel a commencé à me faire des réflexions sur mon aspect physique, du type : « T'as pas un peu forci toi ? » Ce n'était pas spécialement méchant mais malheureusement, ça m'a rappelé de mauvais souvenirs. J'ai donc décidé de voir un médecin pour faire le point. La réponse a été très claire : j'étais à nouveau en surpoids. 

Je dois dire que je n'ai pas pensé à Weight Watchers tout de suite. Pour moi, Weight Watchers était un régime et qui dit régime dit restrictions, et qui dit restrictions dit éliminer graisses et sucre. C'est sûr que comme ça, on perd vite des kilos mais on les reprend aussi rapidement derrière avec l'effet yoyo. L'autre image que j'en avais c'est que ce programme était réservé aux gens obèses, pas à ceux, qui comme moi, souhaitaient perdre 5 à 10 kilos. Bref, je pensais que ça ne me correspondait pas du tout.

Et puis ma sœur s'est mise à suivre le programme et a tenu à m'expliquer comment ça marchait. Selon elle, il n'y avait aucune contrainte et on pouvait manger de tout. Elle m'a également montré l'application et Connect. C'est là que je me suis rendu compte que tout le monde avait des objectifs différents.

En fait, Weight Watchers est avant tout un rééquilibrage alimentaire. Grâce au programme, j'ai appris à manger correctement (sans sauter de repas, en réintroduisant les fruits et les légumes) sans pour autant me passer d'une vraie vie sociale. Je sais désormais mieux me gérer au travers de trois repas par jour, sans ressentir le besoin de grignoter. Alors bien sûr je ne mange pas aussi souvent aux fast-foods qu'avant, mais je ne les ai pas non plus complètement bannis de ma vie. Le plus excitant pour moi a été de voir rapidement mes progrès. Je me sentais plus dynamique, mieux dans ma peau, et je prenais d'avantage confiance en moi.

En mangeant plus équilibré j'ai désormais plus d'énergie, plus de force. Dans un premier temps, j'ai repris petit à petit mes séances de footing à raison de deux fois par semaine. Peu à peu, mes progrès et ma condition physique m'ont permis d'augmenter la distance et d'être plus à l'aise dans mes foulées. Un mois plus tard, j'ai complété mes séances avec des cours collectifs de body pump et de RPM*. Ces cours, mêlant cardio et renforcement musculaire m'ont permis de brûler mes graisses et de tonifier mon corps. Là encore, plus les mois ont passé, plus mes progrès se sont fait sentir. Un vrai plaisir. Dernièrement, je me suis inscrit à des cours de natation pour me perfectionner.

Je dois dire que la pratique des ces différentes activités est un vrai plaisir. J'adore me dépenser après une dure journée de travail. 

La communauté WW a été un véritable soutien. J'y ai déniché plein d'astuces, de recettes et de motivation. Quand on se décourage, tout le monde est là pour vous. Un petit message, et hop, ça repart ! Lorsque j'ai posté mon premier avant / après et que j'ai eu 500 "j'aime", je dois dire que j'étais vraiment content ! 

Si j'ai un conseil à donner aux nouveaux, ça serait de surtout de ne pas se priver mais de toujours rester raisonnable. Quant au sport, commencez doucement et à votre rythme. Le principal c'est d'y prendre du plaisir et de trouver son équilibre personnel. 

Retrouvez Victor sur Connect : @Victor-tlse

* NDLR : Le RPM  est un programme de cyclisme en salle, au cours duquel vous roulez au rythme d'une musique entraînante. C'est un entraînement très cardio.