Anne a perdu 37 kilos

"Aujourd'hui, je me sens beaucoup plus belle !"

Anne

33 ans, - 37 kilos

 

J'ai grandi dans une famille bienveillante et j'ai des parents très aimants qui ont toujours été présents pour moi. Mon papa était commerçant et chez nous, on a toujours mangé des fruits et légumes. Je crois seulement que le fait que mon frère soit handicapé m'a attirée vers la nourriture. C'était mon échappatoire. Quand on est jeune, on fait avec les armes qu'on a...

Puis, à l'internat, j'ai arrêté le sport et je me suis mise à manger des biscuits industriels très sucrés. Et c'est à ce moment que j'ai commencé à prendre beaucoup de poids. J'ai ensuite continué ce mode d'alimentation,. De plus, je cuisinais toujours très gras. Je suis devenue la grosse du groupe et je m'y suis habituée. Je faisais même de l'humour à ce propos car c'est dans ma nature ! Je suis une joyeuse-râleuse et je suis souvent dans l'autodérision. Cela me permet ainsi de maîtriser les choses pour me sentir en sécurité.

Un soir, nous avons reçu des photos de l'anniversaire de ma fille. Je ne m'étais pas vraiment « vue » depuis longtemps. J'ai réalisé à quel point il fallait que je fasse quelque chose ! Plus tard, nous regardions un reportage sur Weight Watchers à la télé et de fil en aiguille, j'étais devant mon ordinateur à calculer mon espérance de vie en remplissant mon âge, mon poids, ma taille... Le calcul a failli me faire tomber de ma chaise : 52 ans !!! J'ai pris conscience, d'un coup, de toute ma vie, de mon futur, de mes projets, du fait de voir grandir ma fille !

J'ai réalisé que si je souhaitais profiter pleinement de la vie et de ma famille, je devais être en meilleure forme et prendre le taureau par les cornes !

Et puis finalement : « Qu'est-ce que j'avais à perdre ? »

La méthode Weight Watchers s’adapte à chacun

J'ai toujours beaucoup aimé cuisiner. Je n'avais juste pas conscience de préparer des plats trop riches. Grâce à Weight Watchers, j'ai remplacé beaucoup de choses grasses ou sucrées par des épices ou des légumes. Et maintenant, à la maison tout le monde mange Weight Watchers sans le savoir ! En fait, c'est un peu comme reprendre l'école mais pour réapprendre à manger et se sentir bien dans son corps. En prime, la méthode s'adapte à chacun, à ses propres objectifs.

Je suis infirmière et je travaille en service de néphrologie diabétologie. Je fais donc les 3/8.

Je suis très fière car je réussis à suivre le programme même avec mes horaires particuliers.

Quand je suis de nuit, par exemple, je mange avant de venir et avant d'aller me coucher et je tiens ! Je réussis à ne  pas grignoter et quand je craque, c'est rare et c'est pour un fruit. Et pour les sorties, j'essaie de manger de tout en quantités raisonnables. Si je fais un excès, je me remets sur les rails dès le lendemain.

Je me sens beaucoup plus belle !

Le soutien extraordinaire que j'ai reçu, c'est celui de ma famille. J'ai retrouvé le plaisir de courir derrière mes enfants sans être essoufflée. Grâce à eux, je bouge beaucoup plus et je fais le plein d'ActivPoints™. Aujourd'hui, je me sens beaucoup plus belle à leurs yeux ! Quant à mon mari, il a toujours été là pour me conseiller, dédramatiser lorsque je lui disais que j'avais repris 300 grammes. Il n'a d'ailleurs jamais demandé que je perde du poids. En revanche, il est devenu un tout petit peu jaloux lorsque l'on me regarde dans la rue ou au restaurant ! Et ça me flatte beaucoup !

Je n'aurais jamais pu y arriver sans l'Atelier WW.

Le fait de devoir se confronter chaque semaine, à la balance, à une autre personne qui est témoin de votre poids permet d'avancer. De plus, voir que je perdais chaque semaine, m'a aidée à tenir le cap. C'est juste CAPITAL ! Et cela m'a permis de ne pas faire l'autruche. Marie-José [ma coach, ndlr] a toujours le mot juste et réconfortant. Elle est accueillante, c'est un rayon de soleil. C'est fou comme elle arrive à s'adapter à chaque profil. Elle cerne très bien les différentes personnalités et met chacun à l'aise ! Elle est toujours disponible, très juste. Bref, cette femme est parfaite !