Témoignages

Valérie, en accord avec elle-même

De son passé de Miss France à son quotidien de maman épanouie, Valérie retrace pour nous les étapes qui l’ont amenée à se tourner vers le programme WW. Elle nous parle des effets positifs des Ateliers WW, de ses petites astuces, du regard des autres et… des crevettes de Pornic !

 

Si j’ai voulu tenter l’expérience WW, c’est d’abord dans le souci d’améliorer et de préserver ma santé. Suite à ma prise de poids, j’ai commencé à ressentir des maux de dos de plus en plus fréquents. J’avais du mal à me lever le matin, j’étais vite essoufflée et souvent fatiguée. Je ne pouvais plus accompagner mon fils dans certaines de ses activités et même une chose aussi simple que monter un escalier était devenue compliquée. J’ai fini par ne plus me reconnaître dans ce corps qui ne correspondait pas à mon tempérament. Je suis très active, j’aime faire mille choses à la fois. Il n’était pas question de renoncer à ce trait de ma personnalité. 

Choisir le bon moment est un aspect important du programme WW. Mon entourage a tenté à plusieurs reprises de me faire comprendre qu’un changement pourrait m’être bénéfique, mais je n’étais pas prête à l’entendre ni à l’envisager. C’est un cheminement très personnel. Après une première tentative en 2016, c’est au mois de juin 2018 que j’ai décidé de me lancer dans l’aventure. Aujourd’hui, avec 24 k g perdus, la métamorphose est spectaculaire ! 

 

LES ATELIERS WW : DES RENCONTRES ET DES ASTUCES 

Les Ateliers WW ont joué un rôle essentiel dans mon parcours car ils m’ont aidée à entretenir ma motivation. Grâce aux personnes que j’y ai rencontrées et aux astuces que nous avons régulièrement partagées entre nous, j’ai eu le sentiment d’être accompagnée. Les relations qu’on peut nouer en Atelier WW sont dépourvues de jugement et fondées sur l’entraide. C’est une façon très saine de s’encourager mutuellement et d’établir de nouveaux rituels. Avec une amie rencontrée en Atelier WW, nous avions pris l’habitude de nous retrouver une heure avant le début de chaque rendez-vous pour profiter ensemble d’une longue marche. D’autres membres nous ont rejointes et nous avons tous pu apprendre à mieux nous connaître 

WW m’a aidée à me sentir bien dans ma peau tout en restant en accord avec moi-même.

Grâce à WW, j’ai surtout appris à rééquilibrer le contenu de mon assiette. Les fruits et légumes sont devenus mes principaux alliés, mais je me suis aussi tournée de plus en plus vers le poisson ou encore les crevettes. Quand on habite en bord de mer comme moi, on trouve facilement de quoi se faire plaisir dans ce domaine ! À l’inverse , j’ai découvert que certains aliments en apparence anodins devaient être consommés en quantité raisonnable. C’est le cas de la mozzarella et de l’avocat, par exemple. Il ne s’agit pas de renoncer aux petits plaisirs. Je ne crois pas du tout à la logique de la privation permanente. « Zéro frustration », c’est ma devise. Cet hiver, par exemple, je me suis autorisé e une raclette entre amis : c’est le genre de moments légers et conviviaux auxquels je tiens beaucoup. Plutôt que de culpabiliser, je préfère me rattraper en rééquilibrant mon menu du lendemain . 

En famille, on peut facilement préparer des repas où chacun pourra piocher, en fonction de ses envies et de son appétit. On peut même avoir recours à de petites astuces comme l’utilisation d’assiettes plus petites, qui auront ainsi l’air d’être mieux remplies. 

 

RETROUVER LE BIEN-ÊTRE ET LA CONFIANCE EN SOI 

J’ai commencé une carrière de mannequin à l’âge de 17 ans. Au cours de cette période, j’ai connu l’enfer des régimes à répétition : l’objectif se réduisait à devenir toujours plus maigre. Cette façon d’envisager son corps est contre-productive et je pense que ma prise de poids peut être vue comme un « effet boomerang », une réaction à cette logique de la maigreur à tout prix. 

L’écharpe de Miss France a fait de moi une ambassadrice de la beauté et de l’élégance, dans un milieu où les gens ne sont pas toujours tendres. On ne s’est donc pas gêné pour me faire remarquer mes petits écarts ! Cela a parfois été douloureux, car lorsqu’on subit un regard ou une parole blessante, c’est l’estime de soi qui en souffre. Il devient alors plus difficile d’aller vers les autres et on a tendance à s’isoler. 

WW m’a aidée à me sentir bien dans ma peau tout en restant en accord avec moi-même. Je n’ai jamais cherché à plaire coûte que coûte ni à gommer toutes mes formes. Ce que je voulais, c’était quitter les pulls et les jeans auxquels j’avais l’impression d’être condamnée, me sentir libre de porter des vêtements qui me plaisent. J’ai vite retrouvé le plaisir du shopping : je m’autorise à nouveau les robes, les chaussures à talons, le maquillage, etc. 

En redécouvrant ma féminité, j’ai aussi retrouvé le sourire. Je me sens plus dynamique, plus lumineuse et j’ai même pu reprendre progressivement une activité sportive. Mon entourage me complimente régulièrement sur cette évolution : cela ne m’était pas arrivé depuis longtemps ! En retrouvant la personne que j’étais quelques années plus tôt, j’ai vraiment eu l’impression d’une renaissance. 

Aujourd ’hui, mon plus grand plaisir est de pouvoir transmettre mon expérience. Si mes conseils peuvent encourager d’autres personnes à se lancer dans la même aventure et à affronter plus sereinement les difficultés qu’elles peuvent rencontrer sur leur chemin, alors j’aurai vraiment atteint tous mes objectifs !