Tout sur l'eau

Vous pensiez tout savoir sur l'eau ? Oh oh ! Pas si sûr… Alors, plongez dans ce d'eau-ssier !

Après l'oxygène, l’eau est l'élément le plus important pour la vie. Elle joue un rôle essentiel dans l'ensemble des processus vitaux.

  • Elle assure l'hydratation de la peau et des organes et maintient le volume du sang et de la lymphe dans le corps.
  • Elle régule la température du corps par la perspiration et la respiration.
  • Elle fournit la salive, nécessaire pour avaler les aliments puis absorber et transporter leurs nutriments, ce qui permet l'activité neurologique du cerveau.
  • Elle élimine les déchets de la digestion et transporte les globules rouges.
  • Elle protège : le liquide céphalorachidien maintient le système nerveux. L’eau sert également de lubrifiant pour les articulations et les yeux.

 

Boire la bonne quantité

 

Chaque jour, de façon naturelle, on élimine en moyenne entre 2 et 2,5 litres d'eau par voie urinaire, par les selles, la transpiration et la respiration. Les aliments apportent en moyenne 1 litre d'eau par jour.

Il faut donc, chaque jour, respecter un apport en boisson de 1,5 litre.

 

De nombreux facteurs interviennent sur nos besoins en eau : le sexe, l'âge, le poids, l'état physiologique, l'activité physique mais aussi le climat ou l'état de santé.


 

Les sportifs

 

Tout effort physique s'accompagne d'une perte en eau. En effet, la transpiration aide à lutter contre l'augmentation de la chaleur du corps provoquée par l'effort musculaire. En cas d'effort intense et prolongé, la quantité de sueur produite peut atteindre 1 litre par heure ! Si elle n'est pas compensée, la perte en eau diminue les performances et peut même présenter un danger pour la santé.

 

Il faut donc toujours penser à boire avant, pendant et après l'effort… En revanche, attention aux boissons énergisantes, vantées comme des stimulants de l’effort physique : ce n’est pas parce que l’on court pendant une heure le week-end qu’on doit en consommer. Elles apportent beaucoup de calories et de sodium : leur usage est réservé aux grands sportifs.

 

Les personnes agées

 

Avec le temps, l'organisme adapte moins bien son équilibre hydrique. De plus, on constate souvent chez les personnes âgées une dégradation des habitudes alimentaires.

 

C'est particulièrement vrai chez les personnes isolées, fatiguées et déprimées. La solitude et la baisse de moral agissent sur l'alimentation et donc sur l’hydratation. Les seniors qui ressentent moins la soif, voire plus du tout dans certains cas, sont ainsi particulièrement exposés au risque de déshydratation. Leur besoin en eau est plus important que ceux de l’adulte car le métabolisme travaille plus : après 65 ans, il est recommandé de boire 1,7 litre par jour.

 

Les enfants

 

Ils régulent naturellement leurs apports hydriques et ont souvent soif quand on le leur demande, mais ne comprennent pas forcément l'importance de boire de l’eau régulièrement. Il est essentiel de leur inculquer de bonnes habitudes dès qu’ils sont en âge de les suivre. 

Le choix des boissons est aussi important : l'eau doit rester la seule boisson de référence, indispensable au quotidien. Les boissons sucrées, gazeuses ou non (sodas, jus de fruits, eaux aromatisées, etc.) doivent être consommées avec modération en fréquence et en quantité.

 

Prendre de bonnes habitudes

Pour éviter la sensation de soif qui indique que l'organisme manque d'eau pour fonctionner normalement, on adopte des réflexes ou on crée des rituels d'hydratation. Par exemple, un verre d'eau au lever et un autre au coucher, ou alors avant et après chaque repas, ou encore un verre d'eau à chaque heure paire... 

Ces petits gestes permettent d'une part une hydratation régulière, d'autre part de prendre l'habitude de boire davantage. Pensez aussi à la gourde WW, pratique avec sa graduation intelligente pour visualiser la quantité d’eau bue dans la journée. 

Et n'oubliez pas d'enregistrer votre consommation d'eau dans votre appli !

 

Boire pendant les repas ou pas ?

Il n’y a pas de réponse universelle mais sachez que l'eau coupe la faim : si vous avez tendance à trop manger ou à manger trop vite, boire à table peut être une solution intéressante pour faire des pauses et écouter votre satiété. Et en cas de constipation, boire pendant le repas facilite le transit.

 

Eau du robinet ou bouteille ?

L’eau du robinet est soumise à des contrôles sanitaires très stricts pour garantir sa potabilité, elle ne présente donc aucun risque, sauf information contraire de la commune. Son faible coût économique en fait la favorite en terme de consommation.

Cependant, son goût est variable suivant les régions, et certaines personnes se tournent alors vers les eaux en bouteille. Les compositions en minéraux des eaux sont variables, la meilleure solution est donc d’alterner l’eau du robinet avec l’eau en bouteille en diversifiant également les marques pour avoir un apport intéressant en minéraux (calcium, magnésium, sodium). Dans les deux cas, l'eau permet de compléter l’apport en minéraux de l’alimentation.

 

Les bons gestes pour s'hydrater

  • Boire en petites quantités tout au long de la journée.
  • Boire davantage quand il fait chaud ou lors de la pratique d’un exercice physique.
  • Ne pas attendre d’avoir soif pour boire car la soif est un signe tardif de déshydratation.
  • Habituer les enfants à boire régulièrement de l'eau.
  • Faire boire régulièrement les bébés, qui sont très sensibles à la déshydratation, surtout si la température ambiante est élevée, et en cas de diarrhée ou de fièvre.