État d'esprit

Smart Girl en atelier WW

Le journal d'une abonnée

Hello tout le monde,

Ca y est, c’est fait : j’ai franchi le pas. Félicitations à moi-même ! (Je préfère m’auto-congratuler au cas où vous ne seriez pas en train de le faire devant votre écran).

Je dois dire qu’au départ, je n’étais pas franchement rassurée. Je me demandais un peu comment ça allait se passer, si j’allais rencontrer des gens sympas, si ça allait me plaire, tout ça. Bon, pour être très honnête, j’avais surtout peur de tomber dans un truc poussiéreux où on parle de choses qui ne m’intéressent pas avec des gens qui n’ont rien à voir avec moi. Mais bon, dans la vie, il faut savoir prendre des risques. J’ai pris le mien et j’ai poussé la porte de mon premier atelier.

Oui, bon, je n’ai pas dit que je prenais un risque vital non plus. Mais je vous assure que, si pour certains aller en réunion c’est facile, pour ma première fois j’ai dû prendre sur moi. Et si les gens ne m’aimaient pas ? Et si tout le monde me jugeait ? Première surprise, on me pèse avec mes chaussures ! J’ai donc bien pris note de venir en ballerines légères la prochaine fois et ça, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige. La coach est venu me voir et m’a tout expliqué très gentiment. Comme c’était ma première fois, je me suis collée un peu en arrière pour ne pas trop attirer l’attention. Inutile, puisque Victoria, la coach, choisi de me présenter une autre abonnée qui connait bien le programme. Alice doit avoir la trentaine et son enthousiasme à me parler du programme est contagieux. Alors, à mesure, que tout le monde entre  dans la salle, elle m’explique comment elle a perdu 11 kilos et obtenu, par la même occasion, son statut d’Adhérente Or.

La réunion commence et je me rends compte que tout le monde participe. Au fur et à mesure de la discussion, les gens échangent leurs astuces, racontent comment ils ont craqué sur un paquet de gâteaux un soir de complet désœuvrement ou au contraire, de quelle manière ils ont survécu au déjeuner avec leur belle-famille. Tout le monde rigole, s’encourage et se félicite. Victoria est pleine d’énergie et nous guide dans les différentes réflexions que nous nous faisons. Je me surprends même à poser une question (moi qui pensais ne pas ouvrir la bouche). Une chose est certaine, personne ne me juge ici. Tout le monde me regarde et me parle avec bienveillance et en quelques minutes, j’ai déjà l’impression d’appartenir à un groupe soudé et solidaire. Enfin je ne suis plus seule avec mes kilos, d'autant plus que ma coach à l'issue de la réunion prend le temps de m'expliquer le programme et que je sais qu'en cas de doute, je pourrai me tourner vers elle. 

On verra si mes impressions se confirment mais en attendant, je ne traînerai plus des ballerines pour participer à mon prochain atelier !

A très vite,

Smart Girl