État d'esprit

S'aimer à nouveau

L'estime de soi est un sujet important chez Weight Watchers. Nos abonnés en manquent souvent en début de parcours mais, petit à petit, ils se rendent compte qu'ils sont capables de plein de choses et notamment de se ré approprier leurs corps. Comme ce sont eux qui en parlent le mieux, voici leurs témoignages. 

Pour lire les témoignages complets, cliquez sur le prénom indiqué. 

 

 

 Bérengère : « Trois ans après avoir arrêté le programme, je n’ai toujours rien repris. Ma nouvelle passion c'est le shopping. C’était tellement difficile de m’habiller avec des vêtements que je trouvais jolis quand je faisais du 48 ! Terminés les tee-shirts sans forme et les vêtements achetés par dépit parce que je ne m'aimais pas. Aujourd'hui, avec mon 36, je peux mettre toutes les tenues qui me font envie sans craindre le qu'en dira-t-on. Je revis et une chose est sûre, je ne veux plus jamais revenir en arrière ».

 

 Sabrina :  « Grâce à Weight Watchers, je ne me suis jamais sentie aussi bien dans mon corps et dans ma tête. Il m'est encore parfois difficile de réaliser que je suis arrivée à ce dont je rêvais depuis très très longtemps. Weight Watchers m'a aidée à prendre confiance en moi petit à petit. Je suis passée d'une taille 44 à un 36/38. Je m'habille enfin comme j'en ai envie sans chercher de vêtements qui cachent mes rondeurs. Même les bottes sont une vraie découverte. Avant, je ne connaissais pas les bottes à fermetures Éclair parce qu'il m'était impossible de les fermer. Mon compte en banque en souffre un peu mais moi je suis ravie ».

 

 Virginie :  « Avant, je n’étais pas à l’aise en public. Je souffrais du regard des autres sur mon corps. Du coup, je ne faisais aucun effort pour m’habiller parce que je me trouvais vraiment trop ronde. En 12 mois je suis passée d’une taille 44 à un 36. C’est tellement plus simple pour moi de faire du shopping maintenant. Je me permets enfin des vêtements que je n’aurais jamais osé porter avant. Mon look a radicalement changé : à moi les jeans slim et les petits hauts moulants. M’habiller est devenu un véritable plaisir. J’ai repris confiance en moi, ce qui m’a reboosté dans mon travail. D’ailleurs mes collègues trouvent tous que j’ai l’air d’avoir rajeuni. Et cette année, pour la première fois depuis longtemps, je n’appréhende pas de porter un maillot de bain ou des petites robes cet été ! »

 

 Sarah : « Avant, je ne me plaisais pas du tout. J'en étais venue à un point où je ne prenais plus soin de moi. Je ne me maquillais plus, faire les boutiques était devenu un enfer. Lors du premier essayage de ma robe de mariée, j'ai prévenu la vendeuse que j'allais perdre du poids. En mars, j'ai donc pris une taille 44. Quelques semaines avant mon mariage, il a tellement fallu reprendre toute la robe qu'elle est devenue une taille 40 ! »