Alimentation

Précieuses matières grasses

Souvent très caloriques, les matières grasses sont les mal aimés de ceux qui veulent perdre du poids. Pourtant, elles nous ont indispensables.

Manger moins gras ?

Il est toujours bon d'apprendre à faire la différence entre les bonnes et les mauvaises graisses, et veiller à apporter à notre corps les acides gras dont il a besoin pour fonctionner. Dans le cadre de feel good, il est recommandé de consommer deux à trois portions de matières grasses visibles (huile, etc.) par jour, le complément nécessaire étant apporté par le reste de l'alimentation (viande, produits laitiers).

 

Faites les meilleurs choix !

Tout d'abord, il faut garder à l'esprit que les graisses peuvent être visibles ou cachées. Visibles, elles sont faciles à identifier : ce sont celles que vous utilisez au quotidien pour cuisiner, assaisonner, tartiner. Intégrées aux aliments, les graisses cachées sont, par définition, plus difficiles à repérer. Voici quelques éléments pour vous aider à faire les bons choix.

  • Les alliées de vos artères : les graisses mono-insaturées, dont la plus emblématique est l'huile d'olive. D'autres huiles (de colza, d'arachide, de noisette, mais aussi de foie de morue) ou encore la graisse d'oie font partie de ces graisses bénéfiques. On les retrouve également dans les fruits oléagineux (pistaches, amandes, avocats, olives noires), les volailles, la viande de porc ou encore le foie gras.
  • Les essentielles : les graisses poly-saturées, que votre organisme ne sait pas fabriquer mais dont il ne peut se passer. Là encore, plusieurs huiles (tournesol, maïs, soja, noix, germes de blé, pépins de raisins) vous procurent ces graisses indispensables, tout comme la margarine au tournesol. Cachées, on les trouve également dans les fruits oléagineux, le gibier, la viande de cheval, les poissons gras (saumon, hareng, sardine, thon rouge, par exemple).
  • Enfin, les graisses à éviter autant que possible sont les graisses saturées. Malheureusement, elles représentent une grande partie de celles que nous consommons. On les retrouve notamment dans le beurre, la crème fraîche (à 30%), le saindoux, le lard, les huiles de coprah et de palme ou la végétaline. Mais il ne s'agit là que des graisses visibles. Les laitages au lait entier (ce qui englobe notamment bon nombre de fromages), les charcuteries grasses comme les rillettes, le pâté, le saucisson ou la saucisse, les plats cuisinés industriels (lisez attentivement les emballages !) en sont généreusement pourvus. Sans parler de tous petits plaisirs des gourmands amateurs de sucré : chocolat, glaces, pâtisseries ou viennoiseries

 

Favoriser la perte de poids

Ce n'est pas vraiment un scoop, les graisses sont en grande partie responsables de la prise de poids. Extrêmement caloriques (à titre indicatif, les sucres apportent 4 kcal/g contre 9 kcal/g pour les graisses), elles donnent du goût et de l'onctuosité aux aliments, d'où une certaine tendance à en abuser.

Mais attention, il y a danger ! Votre organisme n'ayant pas besoin de dépenser beaucoup d'énergie pour les éliminer, elle ont vite tendance à laisser des traces. Pas de panique ! En suivant le programme SmartPoints™, il y a peu de risques que vous en consommiez trop. Ce qui n'exclut bien évidemment pas la vigilance ! Conseils pour une bonne utilisation des graisses

 

Matières grasses visibles

  • Évitez de dépasser deux à trois portions par jour. Utilisez les cuillères Weight Watchers (ou une cuillère à café ou à soupe) pour les soupes.
  • Privilégiez les matières grasses d'origines végétales
  • Ne surchauffez pas les matières grasses et évitez les fritures
  • Évitez de cuire le beurre. Utilisez le cru de préférence (sur des tartines, dans des pâtes)

Passez votre souris sur l'animation ci-dessous pour comparer les matières grasses entre elles:

 

 

 

Les matières grasses cachées

 

Produits laitiers

​Alliez plaisir, santé et perte de poids. Un yaourt nature apporte autant de calcium qu'un yaourt au lait entier mais beaucoup moins de lipides ! Côté fromages, choisissez les moins gras. Lisez les étiquettes, en sachant que plus le fromage est sec (comme un chèvre sec, par exemple), plus le taux de lipides est élevé.

 

Viandes et volailles

Concernant les viandes maigres, la liste alimentaire vous donnera de précieuses indications sur les morceaux à privilégier (car bien évidemment, moins de gras = moins d'unités SmartPoints™ !) Faites griller ou rôtir telles quelles les viandes naturellement grasses, entrecôte ou volaille entière par exemple. Evitez de consommer la peau des volailles. Et comme les charcuteries sont généralement très riches en graisses saturées, il convient de ne les consommer qu'occasionnellement.

 

Plats cuisinés industriels

Prenez le temps de lire les étiquettes et choisissez de préférence les plats comportant moins de 10 g de lipides par portion. Rien de tel que quelques exemples pour faire le bon choix :

 

Riches en graisses Unités SmartPoints™ Pauvres en graisses Unités SmartPoints™
Lait entier (1 verre) 2 Lait demi écrémé 1
1 Yaourt au lait entier 2 1 Yaourt nature 1
Chèvre sec (30 g) 4 Chèvre frais (30 g) 2
Entrecôte de bœuf (120 g) 6 Rumsteck (120 g) 3
Rôti de porc (échine, 60 g) 5 Rôti de porc (filet, 60 g) 2
Rillettes d’oie (50 g) 6 Jambonneau (100 g) 3
Salami (2 fines tranches, 20 g) 3 Jambon blanc (1 tranche, 50 g) 2
1 Croissant (boulangerie) 6 Pain (50 g) 3
Frites (100 g) 8 Pommes de terre sautées (150 g) 5