Activité

S’affiner grâce au Pilates

C’est l’une des méthodes préférées des stars pour garder une silhouette harmonieuse. Et ça ne demande pas d’efforts surhumains. Tentant, non ? Jennifer Aniston, Madonna ou Sharon Stone, elles l'ont toutes adopté. Réputé pour sculpter harmonieusement la silhouette, le Pilates muscle en profondeur mais ne nécessite pas pour autant des efforts surhumains. Comment est-ce possible ? Shirley Coillot, coach de Pilates et co-auteur du livre Le Pilates des paresseuses*nous éclaire. 

 

La méthode Pilates, qu'est-ce que c'est ?

« Après 10 séances, vous sentez la différence. Après 20 séances, vous voyez la différence. Et après 30 séances, vous avez un corps tout neuf ! » Voici ce que prédisait Josef Pilates, créateur du Pilates dans les années 1920. Cet Allemand émigré aux États-Unis développa rapidement sa méthode : muscler tout le corps en douceur, sans jamais effectuer de mouvements violents. 
La méthode Pilates privilégie l'utilisation de l'esprit pour contrôler les muscles. Le but étant de renforcer les muscles trop faibles et de décontracter ceux trop tendus. La respiration est également très importante. On parle de respiration thoracique. Tout en respirant et en contractant la ceinture abdominale, on effectue différents exercices : « Il s’agit d’aller chercher le renforcement des muscles profonds du ventre, » explique Shirley Coillot, professeur de Pilates et auteur du livre Le Pilates des paresseuses. « La priorité étant d’affiner la partie abdominale en travaillant les muscles en longueur ».  

C’est pour qui ?

Pour tout le monde ! Chacun peut en effet s’y mettre sans aucun problème. Sauf pathologie grave, bien entendu. C’est en plus une excellente façon de reprendre une activité physique car le travail se fait en douceur et s’adapte à tous les niveaux. Jeunes, moins jeunes, femmes enceintes… Il n’est pas nécessaire d’être sportif de haut niveau ou d'avoir moins de trente ans. Aucune excuse, donc ! Le Pilates apporte des bienfaits à tous, et notamment : 

  • A celles et ceux qui ne sont pas férus de sport et qui sont allergiques au footing et aux courbatures

  • A ceux qui veulent corriger leur posture, s’affiner et se faire du bien. 

  • Aux femmes enceintes pour muscler leur périnée et poursuivre une activité physique même pendant la grossesse. 

  

Qu’est-ce que ça fait ?

Les bienfaits du Pilates sont nombreux et bien réels.

Pour le corps, d’abord. Au bout de quelques séances seulement, on commence à ressentir les bénéfices. On s’assouplit, le ventre devient plus ferme et plus plat, la silhouette s’affine, on se muscle harmonieusement et en profondeur, on adopte la bonne posture en se tenant droit… Les exercices effectués visent aussi à repositionner l’alignement de la colonne vertébrale, les douleurs dorsales disparaissent peu à peu. Bref, que du positif ! 

C’est en plus une activité qui n’entraîne pas de courbatures. Bien sûr, si vous n’avez pas fait de sport depuis longtemps, il se peut qu’après la première séance vous ressentiez quelques tiraillements au niveau de la ceinture abdominale, mais rien qui vous empêchera de marcher ! 

Côté perte de poids, ne vous attendez pas à voir l’aiguille de la balance baisser. En revanche, votre silhouette va indéniablement s’affiner. Et rapidement. Shirley Coillot le confirme : « Le corps se transforme assez rapidement. On ne verra pas forcément la perte de poids sur la balance, mais ce qui est sûr, c’est qu’on verra la différence au moment de s’habiller. Assez vite, on va se rendre compte que l’on rentre plus facilement dans son pantalon et que l’on a perdu une taille ». Et c’est bien ça le plus important, non ? Associé à une alimentation équilibrée, l’effet est vraiment positif. L’idéal étant de pratiquer en même temps une activité cardio-vasculaire. Résultats garantis ! 

Mais le Pilates a aussi des bienfaits pour l’esprit. Comme toute activité physique, pratiquer le Pilates va libérer des endorphines, autrement dit les hormones du bien-être. Après une séance, vous vous sentirez plus tonique et moins contracté. Et comme la méthode est aussi basée sur la concentration et la respiration thoracique, le stress s’envole. « C’est une respiration très lente et profonde qui procure une sensation de bien-être. Elle apporte une stabilité, notamment quand on a des coups de mou. On évite ainsi de craquer pour de la nourriture », explique Shirley Coillot.

Les exercices 
Pendant une séance, toutes les parties du corps vont travailler. Les exercices sont effectués lentement dans le but de contrôler au maximum son corps en adoptant une respiration thoracique. Elle permet d’optimiser ainsi chaque mouvement et de se relaxer. Il est préférable de commencer dans une salle ou avec un coach pour comprendre son fonctionnement. Ensuite, si votre budget est serré, rien ne vous empêche de le faire chez vous, seule, avec un DVD ou un livre spécialisé. Vous pouvez aussi appeler les amis en renfort et vous offrir un cours à plusieurs ! « C’est bien de commencer par 2 ou 3 séances par semaine, puis 1 ou 2 suffisent. Le tout est de pratiquer régulièrement. On peut en faire 10 minutes tous les jours si on se sent capable, ou deux fois 45 minutes par semaine si on préfère », explique Shirley Coillot.

 

L’équipement

Inutile de s’acheter une nouvelle panoplie. L’idéal étant d’opter pour une tenue confortable mais pas trop large. Il est en effet important de pouvoir voir votre corps (dans un miroir c’est encore mieux) afin de corriger la posture si besoin. Porter des chaussures n’est pas nécessaire. Vous aurez en revanche besoin d’un tapis de sol à la fois ferme et confortable car de nombreux exercices se font sur les dos. 

Ballon, ring, bosu, rollers, etc. : si vous débutez, ces accessoires ne sont en aucun cas indispensables car beaucoup d’exercices se pratiquent sans. Et ils vous seront prêtés lors des cours collectifs.

* France Carp et Shirley Coillot, Le pilates des paresseuses, aux éditions Marabout.