Nos héros à zéro : la banane