Jeûne intermittent

Ce que vous devez savoir sur ce régime à la mode...

Le jeûne intermittent peut vous sembler nouveau. Mais le jeûne existe chez les humains depuis des millénaires pour une foule de raisons : les médecins d'antan prescrivaient le jeûne pour traiter certaines maladies, les anciens philosophes pensaient améliorer leur la clarté de leurs pensées. Le jeûne est parfois aussi une protestation politique (grève de la faim) ou une part intégrante de certaines religions (Ramadan, Carême, Yom Kippour…).

Aujourd’hui, le jeûne est sous le feu des projecteurs pour son effet “détox” supposé et la perte de poids qu’il entraîne (tout comme de nombreuses allégations sur la santé, peu démontrées). Mais le jeûne intermittent est-il aussi efficace que certains l'attestent ? Regardons ça de plus près.


Qu'est-ce que le jeûne intermittent ?


Le jeûne intermittent, appelé Intermittent Fasting en anglais, est une forme de régime alimentaire qui prescrit le jeûne (c'est-à-dire la privation de nourriture) à des moments déterminés. Il existe différentes formes de jeûne intermittent :


Méthode 5-2


Dans cette méthode, les repas se prennent normalement pendant 5 jours consécutifs. Deux jours de jeûne suivent alors, durant lesquels la personne ne peut dépasser 25 % de ses besoins énergétiques ordinaires.


Méthode 16:8


Avec cette méthode, les repas sont uniquement autorisés durant une période de 8 heures par tranche de 24 heures. Rien ne peut être consommé pendant les 16 heures restantes.


Alternance 1-2

Aussi appelée Manger-Arrêter-Manger, cette méthode autorise les repas normaux un jour sur deux, mais le lendemain, ils ne pourront dépasser 25 % des besoins énergétiques normaux.


Effets possibles du jeûne intermittent sur la santé


Chacune de ces 3 méthodes impose des restrictions énergétiques, et conduit donc à perdre du poids. A court terme, le jeûne intermittent peut provoquer des étourdissements, des difficultés de concentration , des maux de tête, de la constipation, des insomnies, de la fatigue, une grande faiblesse, de la déshydratation et une augmentation de la sensibilité à l’alcool.

Les données relatives aux effets à long terme du jeûne intermittent sur la santé et sur les risques de contracter des maladies sont rares. Les scientifiques ne sont pas encore en mesure de dire s'il existe ou non des risques pour la santé. Mais si l'on pratique le jeûne sur une longue durée, il est important d’apporter à son corps tous les nutriments nécessaires durant les jours “normaux”.. En outre, il est bon de savoir que le jeûne intermittent est interdit aux personnes relevant de groupes à risques (notamment les diabétiques de type 2), et fortement déconseillé aux enfants et aux personnes âgées. Si vous souhaitez entreprendre un jeûne, demandez toujours conseil à votre médecin.


Position de WW sur le jeûne intermittent


WW incite ses membres à adopter des habitudes saines grâce à un programme basé sur les dernières avancées scientifiques en nutrition et en changement de comportement. Chez WW, aucun aliment n’est interdit.

Certes, le jeûne intermittent n'exclut aucun groupe d'aliments à proprement parler, mais bien la consommation de repas entiers à certaines périodes. Il ne préconise ni n'encourage pas non plus un régime alimentaire sain et varié. Il est donc parfaitement possible de suivre le jeûne intermittent tout en conservant ses habitudes originelles, déséquilibrées, mais en les limitant à seulement certaines périodes de la journée ou de la semaine.

WW conseille plutôt un régime alimentaire raisonné permettant une perte de poids plus lente, mais garantissant un apport suffisant de tous les nutriments importants.

A long terme, le jeûne intermittent ne convient pas à l'adoption d'habitudes équilibrées puisqu’il est peu crédible de l’appliquer pour le reste de sa vie. Au contraire, WW encourage les gens à adopter un style de vie sain qu'ils peuvent également maintenir à long terme.


Association WW et jeûne intermittent


Il est possible d'associer le programme WW et certains types de jeûne intermittent. Tout membre WW détermine par lui-même la manière dont il veut utiliser son budget SmartPoints. Pour adopter les principes du jeûne intermittent, selon la méthode 16:8, il suffit de consommer les aliments désirés pendant une plage de 8 heures de la journée, et de les enregistrer sur dans son appIi. dans le journal. Les autres formes de jeûne intermittent, qui imposent une ou deux journées de jeûne consécutives, ne peuvent être associées qu'à grand-peine, voire pas du tout, avec le programme WW. En effet, les études scientifiques sur lesquelles se base WW conseillent une consommation alimentaire minimum chaque jour qui est supérieure à celle du jeûne intermittent.


Sources

Inte Gabel K, Hoddy KK, Haggerty N, et al. 2018.Effects of 8‐hour time restricted feeding on body weight and metabolic disease risk factors in obese adults: A pilot studyNutrition and Healthy Aging.