Activité

Le longe-côte, un sport de mer aux multiples bienfaits

Renforcez votre corps et reconnectez avec la nature avec cette activité douce, mais efficace !

« Le longe quoi ? Encore une histoire de randonnée pédestre de plus ? Le long des côtes, c'est ça ? ». Oui et non... C'est vrai, nous vous invitons à marcher, mais pas sur le rivage. DANS l'eau. Vous êtes intrigué ? Ça tombe bien ! Parce que normalement, à la fin de votre lecture vous saurez exactement ce qu'est le longe-Côte. Et si vous partez à la mer cet été, vous aurez sûrement envie d'essayer.

Tous à l'eau !

Commençons par le commencement : le nom de ce sport. En 2007, Thomas Wallyn, entraîneur d'un club d'aviron de Dunkerque, a déposé la marque Longe-Côte®, à l'Institut national de la propriété industrielle (INPI). Quelques années après, des responsables d'un club breton lui ont préféré l'appellation « randonnée aquatique ». Au final, deux noms pour la même chose : une randonnée dans l'eau. 

Ici, pas besoin de masque ou de tuba puisque cette marche s'effectue la tête hors de l'eau. Mais si vous imaginiez une petite balade tranquille, avec de l'eau jusqu'aux chevilles, vous n'y êtes pas du tout. L'objectif est effectivement de marcher dans l'eau, mais en étant immergé jusqu'à... la taille, voire la poitrine ! Et cette activité aquatique se pratique même en hiver, avec une combinaison en néoprène.

Un sport complet

La résistance de l'eau fait travailler les muscles, ainsi que le système cardiovasculaire, tout en protégeant les articulations. Pour faciliter la randonnée, on utilise parfois aussi une pagaie (surtout s'il y a des vagues ou du courant). Elle permet aussi de travailler davantage le haut du corps (bras, trapèze, muscles dorsaux...). 

La particularité du Longe-Côte est qu'il s'adresse à tout le monde, quel que soit l'âge et la condition physique. Autre avantage non négligeable : vous pourrez profiter du bon air iodé, des embruns salés et de la beauté du paysage qui vous entoure. 

Bien s'équiper

Les clubs de longe-côte pêtent habituellement le matériel nécessaire dans un premier temps. Pour la suite (et si vous devenez expert en randonnée aquatique), voici ce dont vous aurez besoin : 

  1. Une combinaison. De préférence en néoprène et d'au moins 5 mm pour ne pas avoir froid en hiver. En été, elle n'est pas obligatoire si vous supportez la température de l'eau.
  2. Des chaussons adaptés. Il existe des chaussons spéciaux pour le Longe-Côte mais des bottes de plongées avec semelles seront tout à fait adaptées. Les chaussons de voile seront possibles si la température de l'eau le permet, donc plutôt en été.
  3. Des gants de plongée. Surtout si vous avez des problèmes de circulation aux extrémités.
  4. Une pagaie. Choisissez-en une destinée à faire du kayak ou du canoë. Ne prenez pas plus de 120 ou 130 centimètres.

Même si le longe-côte est une activité douce, comme pour tout sport, il est recommandé d'être encadré lorsqu'on commence. Renseignez-vous auprès des clubs pour en savoir plus sur les séances découvertes. Lors de votre première promenade, on vous fait généralement passer un petit test pour voir votre niveau et connaître vos aptitudes afin de mieux vous guider.