Activité

J'ose de nouveaux sports

 

Par timidité ou manque de confiance en soi, il peut arriver qu'on n'ose pas pratiquer certaines activités. « Mais qu'est ce que les autres vont penser ? », « Et si tout le monde me regarde ? », « Et si je n'y arrive pas ? », « Je suis sûre que je vais avoir l'air ridicule »... tant de pensées négatives qui sont souvent injustifiées. Suivre notre programme c'est aussi réussir à dépasser ces a priori sur soi-même, et à aller de l'avant. Alors pourquoi ne pas essayer des sports que vous vous interdisiez avant ? 

 

La planche à voile

 

Avant : « Oh la la, mettre une combinaison en neoprene ultra moulante pour aller patauger dans de l'eau pas forcément chaude ? Non merci ! En plus, je vais mettre 100 ans avant de réussir à monter sur la planche et encore plus de temps à tenir dessus. Sans moi ! »

Maintenant : Alors oui, la combinaison est vraiment super collante mais en même temps, on s'en fiche complètement. Au moins, vous n'aurez pas froid dans l'eau. Quant à monter et tenir sur la planche, c'est comme pour tout : ça s'apprend. Plus vous allez essayer, plus vous avez des chances d'y arriver. En attendant, vous allez sacrement vous muscler les jambes, les bras, le dos et les abdos. Et à la fin de l'été, quand vous serez capable de voguer tout seul, votre fierté sera immense (et votre corps bien redessiné !)

 

La salsa

 

Avant : « La salsa ? Non mais vraiment ? D'abord je n'ai pas l'âge pour aller me déhancher sur les pistes de danse et en plus, je ne vais pas me coller à un(e) inconnu(e) pendant je ne sais pas combien de temps ! Et puis je me connais, je ne vais pas y arriver. Mon sens du rythme est vraiment trop nul. »

Maintenant : Tout d'abord, il n'y a pas d'âge pour apprendre à danser. Si on a envie de s'y mettre passé 50 ans, quel est le problème ? Aucun ! Effectivement, vous allez devoir apprendre à danser avec un partenaire. Soit vous pouvez amener le/la vôtre, soit vous allez faire des rencontres. Et oui, on change souvent de partenaire de danse pendant les cours donc si vous n'aimez pas être collé contre telle ou telle personne, la suivante pourrait vous ravir ! Quant au sens du rythme, c'est à ça que va servir votre partenaire. Avec un peu de chance il / elle saura vous guider et vous allez vous rendre compte que vous adorer chalouper au son de rythmes latinos. 

 
La course à pieds

 

Avant : « Courir ? Mais pourquoi faire ? Attraper mon bus ? Non mais franchement, je n'en suis pas capable. Je vais être exténué au bout de trois minutes. Et puis je ne vois pas l'utilité. À part avoir mal partout et suer à grosses gouttes, qu'est ce que ça va m'apporter ? Et puis c'est bien un truc à se tordre la cheville ça encore ! »

Maintenant : Lorsque notre dernière course à pied remonte à la terminale, lorsque Monsieur Lesage nous obligeait à faire des tours de stade, c'est effectivement un peu compliqué de s'y remettre. Sauf que, s'il est bien une activité que tout le monde peut faire et qui ne nécessite pas un gros investissement, c'est bien celle là. Pour éviter les blessures, il faut choisir avec soin sa paire de baskets. Ensuite, il n'y a plus qu'à se lancer. Avec la bonne playlist dans les oreilles, on est sûrs que vous allez bientôt réussir à tenir quelques minutes. Et si vous ne nous croyez pas, allez faire un tour sur connect. Vous verrez que nos abonnés sont devenus addicts. 

 

Le roller

 

Avant : « Du roller ? Et pourquoi pas de la trottinette aussi pendant qu'on y est ? D'abord, je n'ai pas le sens de l'équilibre, je vais me casser la jambe à tous les coups. En plus, je suis trop lourd(e) pour tenir correctement sur ces quatre toutes petites roues alignées ».

Maintenant : Avec le programme vous vous sentez sûrement plus léger donc pourquoi ne pas alléger vos pensées également ? Essayez avant de partir défaitiste, vous n'avez rien à perdre si ce n'est de passer un peu de temps avec vos enfants, ou vos petits-enfants, qui seront ravis. Et puis, vous risquez de prendre goût à la vitesse et à vos nouvelles jambes (et à vos nouvelles fesses) musclées ! 

 

Et si vous hésitez encore, faites comme Caroline qui s'est littéralement envoyée en l'air grâce à WW.