"J'ai pu porter des choses que je n'aurais jamais osé porter avant"

Gabrielle a perdu 17 kg

Gabrielle, 25 ans, - 17 kg

 

Avec sa fraîcheur et sa bonne humeur, Gabrielle rayonne. C'est quelqu'un qui aime la vie et ça se voit. Et elle a de quoi sourire... En six mois, elle a réussi à contrôler ses envies de sucré et à retrouver la ligne.

 

Une vie nouvelle

Alors là, ça ne va pas le faire ! Voilà ma réaction en me voyant sur les photos de nos vacances en amoureux à Majorque l'année dernière.

Après le choc des photos, j'étais décidée à changer complètement. Les régimes draconiens où l'on se prive de tout et où on reprend aussi sec les kilos perdus, très peu pour moi.

Je voulais apprendre à cuisiner différemment et acquérir de bonnes habitudes alimentaires sur le long terme. C'est ce qui m'a amenée à pousser la porte d'un Atelier WW fin mai 2016.

Je me suis sentie bien encadrée dès le départ et j'ai commencé à perdre dès la première semaine. Ça m'a donné de la motivation et c'était parti ! La pesée hebdomadaire était un challenge mais aussi un vrai moteur. J'y suis allée par paliers, à la semaine. Et la dynamique de groupe a aussi beaucoup joué. On réalise que finalement, on n'est pas seul, ni à avoir pris du poids, ni à essayer ensuite d'en perdre. C'est rassurant et cela motive vraiment. Les Ateliers WW, ce n'est que du positif.

La méthode a changé mes habitudes alimentaires du tout au tout. Avant, j'optais toujours pour ce qui était rapide, facile et par la même occasion, gras et sucré. Là, j'ai appris à réapprécier les fruits et les légumes, j'ai vraiment goûté de tout. Je me suis remise à manger du poisson, de la viande, des tartes, des quiches. J'ai fait plein de choses moi-même. Je trouvais des idées recettes dans le magazine, je préparais mes plannings de menus à la semaine et le week-end, je faisais mes courses et je cuisinais à fond.

Côté sport, j'ai commencé par aller à la piscine et je me suis inscrite dans une salle de sport pour faire du Pilates et de la Zumba.

Ma victoire personnelle s'est ensuite transformée en victoire professionnelle. Avant, je sentais le regard des autres peser sur moi. Je n'étais pas à l'aise, même avec ma famille qui m'a vue grossir. C'était hyper agréable quand j'ai commencé à perdre. Ça m'a motivé pour décrocher un job, ce que je n'osais pas faire avant.

Quand j'ai pu remettre mes vêtements d'avant, ça a été un vrai plaisir... Et encore plus quand ils sont même devenus trop grands !

Perdre trois tailles de vétements a été un vrai bonheur !

Progressivement, en phase de stabilisation, je me suis mise à arrêter de compter les SmartPoints. Depuis je garde plutôt en tête le schéma de l'assiette type. Et si je me suis un peu lâchée au resto sur les desserts, je ressors mes recettes WW préférées que j'ai testées et approuvées.

En fait j'ai compris que pour maigrir il ne faut pas manger moins, mais manger mieux. Maintenant que je sais ça, dès que je fait un excès, plutôt que de réduire les quantités, je m'applique à bien manger. C'est devenu un réflexe complètement naturel. 

Avec WW, si on est motivé, il n'y a aucune raison pour que cela ne marche pas. Dans mon Atelier WW, on avait tous des objectifs de perte de poids différents, ça allait entre 3 et 40 kilos, et ça a fonctionné pour tout le monde. Chacun peut trouver sa solution !