État d'esprit

Guide de survie au travail

Vous débutez dans la vie active après vos années à la fac ou en école de commerce ? Voici quelques conseils pour vous adapter à ce nouveau rythme de vie !

Vous avez survécu à l'université. Bien sûr, le rythme décalé et les fêtes arrosées n'ont peut-être pas été les expériences universitaires les plus saines. Mais vous les avez traversées en vous adaptant du mieux que possible. Votre emploi du temps chargé, différent chaque jour, est devenu miraculeusement gérable.

À première vue, l'adaptation à une vie plus structurée après l'université peut sembler plus facile. Mais soyez prêt à affronter des obstacles inattendus : être assis pendant de longues périodes, subir le stress du travail et être toujours libre pour un after work avec les collègues (oui, ce n’est pas facile). Grâce à nos stratégies, vous entrerez sur le marché du travail armé et prêt à suivre votre parcours - et rien ne vous empêchera d’atteindre votre objectif perte de poids.

 

Profitez de votre emploi du temps plus structuré. Vos journées sont maintenant moins flexibles qu'elles ne l'étaient à l’université - et c'est une bonne chose. Une fois décidé d’un moment plus ou moins fixe pour faire de l'exercice et planifier les repas, ces actions peuvent devenir plus facilement des habitudes.

Faites le plein de votre cuisine. Remplissez votre garde-manger avec l'essentiel - et faites la cuisine avec quelques-unes de nos recettes. Après tout, vous avez maintenant des soirées libres pour préparer vos repas. " Si vous cuisinez pour la première fois, vous pouvez apprendre les techniques de base en ligne ou même suivre un cours de cuisine ", explique Stéphanie Mueller, chef de file de la Cleveland State University. " La cuisine est un excellent moyen de contrôler votre consommation de nourriture, et en plus vous pouvez aussi apporter vos repas au travail." Si vous êtes revenu à la maison après la dernière année, discutez avec vos parents de vos objectifs de perte de poids et encouragez-les à préparer des repas familiaux sains - ou mieux encore, proposez-leur de cuisiner vous-même ! 

Bougez un peu plus. Il y a de fortes chances que vous soyez plus sédentaire que lorsque vous couriez de classe en classe à l'université. Tenez-en compte lorsque vous réfléchissez à votre programme de mise en forme - vous aurez peut-être besoin d'un tour de piste supplémentaire ou de quelques squats de plus par jour. Vous pouvez aussi intégrer plus de mouvement dans vos activités quotidiennes. " Prenez l'escalier ou allez dans les toilettes à un autre étage pour pouvoir marcher davantage tout au long de la journée ", dit Mueller. " Ou encore allez rencontrer un collègue en personne au lieu d'écrire un courriel. Toutes les actions vous permettant de marcher plus, même les plus petites, comptent."

Trouvez-vous un pote. " Quand j'ai quitté le collège, j'étais beaucoup moins motivé à faire de l'exercice puisque je n'avais pas de gens de mon âge avec qui aller au gym ", dit Jamie Schneider, membre WW. "Alors j'ai commencé à prendre des cours collectif comme la Zumba pour trouver d'autres personnes comme moi."

Célébrer (de façon responsable). Lorsque vous avez un salaire régulier, vous pouvez être tenté de le dépenser avec des amis autour d’un verre ou plus... Essayez de vous faire aussi des cadeaux bien-être. Au lieu de boire de l'alcool et de commander un plateau de charcuterie, faites-vous faire une manucure ou allez au cinéma. Mais ne soyez pas irréaliste - les happy hours vont arriver. "Vous allez vouloir socialiser avec vos nouveaux collègues, mais allez-y doucement", conseille Mueller. "Buvez un verre d'eau entre chaque boisson et prenez une collation saine avant de partir pour ne pas vous laisser tenter par la nourriture trop lourde du bar."

Continuez d’enregistrer vos repas. L'horaire plus régulier a aussi d'autres avantages. Que ce soit sur papier ou sur l'application WW, prenez le temps d’enregistrer - ou mieux encore, de pré-enregistrer - vos repas.

Profitez du week-end. "En dernière année, je ne savais même pas ce qu'était un week-end", se souvient Schneider. "Entre les examens et les activités parascolaires, j'avais très peu de temps libre." Maintenant que vous avez deux journées complètes de repos, vous pouvez consacrer une petite partie de la fin de semaine à suivre votre programme : préparer la nourriture à apporter au travail pour la semaine à venir, faire de l'exercice supplémentaire et rattraper le sommeil - vous le méritez !