Comment résister à nos aliments préférés

Nous sommes d'accord, il ne faut pas se priver. Mais quand votre aliment favori c'est le chocolat, c'est plus compliqué de gérer. Vous nous avez donné vos astuces sur Connect (pour le chocolat, mais pas seulement).

Pour beaucoup d'entre vous, le chocolat ou le fromage (avec le pain et le vin qui vont avec, bien souvent) sont les péchés-migons avec lesquels ils vous faut vous accorder. Pour certains d'entre vous, cela passe par une méthode drastique : ne plus en avoir à la maison du tout, pour être sûr de ne pas craquer (p.wild compense avec de "petits rituels : des figues fraîches l'été, des dattes ou des pruneaux l'hiver"). Mais comme le souligne marinmatenzopablo, se priver, c'est aussi prendre le risque de craquer : "alors je m'autorise de temps en temps et du coup, je ne craque pas. Et ça marche pour le chocolat, le fromage ou les apéros !"

 

Mais cela ne signifie pas vous en priver totalement, comme nous le prouve ce que vous nous avez raconté sur Connect. Le plus souvent, tout est question d'organisation !

Par exemple, florence06610 "n'élimine pas mais gère. Le vin, c'est un verre, deux max si pas de dessert, une à deux fois par semaine".

 

Voici d'autres astuces :

 

  • Margoitoise : "Moi, c'est le chocolat. J'avoue que je peux manger une tablette entière. Ma solution : regarder le nobre de SP d'un seul carré. Et là, ça calme !"
  • frpado : "Je mange de temps en temps mes 45g de camembert. Etrangemment, je prends tellement de plaisir avec mon bout de fromage que je ne ressens pas le besoin de manger la boîte".
  • psyl44 : "le chocolat, c'est 1/2 carré par jour, coupé d'avance" (vous êtes aussi nombreux à avoir opté pour les carrés emballés individuellement. Pas top côté emballages, mais très pratiques pour la gestion quotidienne...). 
  • vale4992 : "le fromage, j'en prends 30g pour le midi, et c'est tout"
  • linettedansle10 "Quand j'ai trop de mal à gérer, je n'achète plus" (stratégie partagée par ln1307 et steff86 quand elle se "sent faible")
  • Sandra-cho "Je n'achète plus de choclat blanc ou au lait qui me font craquer.... et je savoure le chocolat noir à 70%" (weewaï va plus loin : 90% "Comme ça ça me calme !")
  • lapintrognon "Je garde des points pour le fromage un soir sur deux, et pour le vin le samedi et le dimanche midi"
  • Pour salin31, le danger vient du pain. Alors, désormais "la panière est du côté de chéri, qui en sa qualité de 'maître du pain' doit résister à mes yeux de 'chat potté' et limiter ma consommation à deux petites tranches par repas". Les conjoints jouent d'ailleurs un rôle important, comme celui d'annelise.bibou, chargé d'enlever l'objet de convoitise de la vue de cette dernière !
  • deevana "Le chocolat, c'est la vie : un carreau le soir, je le déguste,  mais alors je le déguste !"
  • Et cette astuce de mpls1107, partagée par nécifran : "Je prends mon dessert à part, après avoir fini mes corvée, et je le savoure. Et je me brosse les dents tout de suite après, comme ça je ne mange plus rien ensuite". (Plus radicale, lacaroline va se coucher pour échapper aux tentations....)

Et quand c'est trop compliqué de se limiter, avec les apéros du weekend, on fait comme didoouce et on dit "merci la RH" ! Et n'oubliez pas l'astuce toute simple de skyler-white : "pour ne pas abuser, je compte mes points !".