Christelle
Témoignages

Christelle, boostée par WW Liberté

Christelle, 26 ans, - 11 kilos

 

C’est le shiatsu qui, d’une certaine façon, m’a amené à me (re)lancer dans l’aventure WW. En effet, ces massages japonais m’ont permis de retrouver des sensations au niveau de mon corps, et m’ont permis de me sentir mieux. Du coup, l’idée de perdre du poids s’est imposée à moi, d’autant que j’étais à un moment de ma vie où j’avais besoin de me rééquilibrer, dans tous les sens du terme – ce poids en moi représentait pour moi celui des dernières années, et je souhaitais repartir de l’avant. Et après sept ans passés avec mon ami, je me suis dit qu’il était temps d’avoir une bonne hygiène alimentaire. Pour moi, pour lui et notre future famille. Avoir des bonnes bases pour notre avenir.  J'avais déjà essayé WW sans pouvoir aller au bout, faute de temps, mais j'avais déjà une première approche - ce qui m'a été précieux - et je savais que cela me conviendrait. 

J'ai toujours essayé de mettre en valeur mes courbes, mais à un moment donné je suis arrivée à un stade où je ne m'appréciais plus physiquement.

Je me suis donc décidée à perdre une douzaine de kilos, et je suis allée dans un atelier WW. Et ça a marché. J’ai perdu 10 kilos, à mon rythme (en huit mois) mais sans difficultés, du moins jusqu’à l’été, à partir duquel je me suis mis à stagner. Les mois ont passé au cours desquels je ne perdais plus de poids, ou à peine. Et les fêtes de fin d’année n’ont rien arrangé, puisque j’ai repris près d’1,5 kilo ! Autant dire que j’avais hâte de voir débuter 2018 !

Et j’avais raison car mes bonnes résolutions (et notamment celle de finir mon parcours avec WW) ont coïncidé avec le lancement du nouveau programme, WW Liberté. J’y ai vu un signe, je me suis acheté un journal de bord en atelier (oui, j'aime les outils digitaux mais j'aime aussi beaucoup le papier, utiliser un stylo et avoir des carnets) et je me suis remise à noter. Tout !

Et ça marche : 3,1 kilos perdus en un mois !

Car avec ce nouveau programme, je me sens plus légère, dans tous les sens du terme !

Moins de contraintes, plus d'aliments à zéro Points et des kilos en moins ! Il m’a permis de rompre la monotonie qui s’était installée chez moi et m’avait, sans doute, rendue moins vigilante. Du coup, j’ai vraiment découvert une nouvelle façon de suivre le programme.

Ce qui n’a pas changé, en revanche – et c’est tant mieux – c’est ma passion pour la cuisine. Une passion qui est vraiment née avec Weight Watchers ! J’adore ça : j'ai (quasiment) tous les livres WW, je pioche des recettes dans les magazines ou sur les blogs des autres membres WW. J'ai même organisé chez moi un cours de cuisine WW pour une amie qui n'aime pas cuisiner. Et tout le monde profite de ce changement radical dans ma vie : à chaque fois que je reçois, tout le monde se régale et me demande mes recettes. À Noël dernier, j'ai même organisé moi-même tout l'apéro pour la famille de mon conjoint, ma belle-mère m'a demandé conseil pour le repas et ma belle-sœur m'a demandé une recette de bûche de Noël. Bref je suis devenue une référence culinaire dans mon entourage !

Christelle hier et aujourd'hui

Et un autre truc que j’adore, c’est Connect. J’y partage tout : mes astuces, les photos de mes plats, les moments où je fais du sport, et bien sûr mon parcours avec des photos d’hier et d’aujourd’hui, parce que ça fait plaisir de retrouver un visage qui me plait ! Oui, je partage tout ça parce que c’est tout ce qui permet la réussite dans ce programme !

Connect mène à tout... même à bouger plus !
Tous les mercredis soirs, je vais courir avec des "wetwet" connues via connect. On se retrouve à 19h15 avec l'équipe Starting Girls Run. Starting Girls Run. C'est une association fondée par des coachs, qui permet - gratuitement - à des femmes de se retrouver pour courir ensemble, environ 7-8 km. On fait deux ou trois pauses avec des exercices de musculation. Ce qui est intéressant, c'est qu'il y a toujours cinq ou six coachs pour nous soutenir à différents points du parcours. La première fois, j'étais la dernière, mais une coach est restée avec moi tout du long, à m'encourager et me donner des conseils. C'était vraiment génial. Personne n'est là pour te juger, mais au contraire on s'entraide. Du coup on est quatre ou cinq wetwet à se rejoindre chaque mercredi soir au point de rendez-vous !