Alimentation

Recettes de poisson

Le poisson c'est excellent pour la santé alors voici nos meilleures astuces pour le préparer !

Au même titre que la viande, le poisson est une excellente source de protéines. Que vous optiez pour des poissons blancs (colin, cabillaud, merlu, plie, pangasius, etc.) ou des poissons dits gras (saumon, maquereau, thon, sardine, etc.) ils possèdent tous des atouts pour votre santé et votre ligne. Les poissons gras contiennent de précieux Oméga-3 qui aident à lutter contre les problèmes cardiovasculaires et les poissons blancs, quant à eux, brillent justement par leur teneur très faible en matières grasses.


Consommer du poisson, mais avec modération


Si le poisson est bon pour la santé, il est cependant en contact avec de nombreux polluants. Voilà pourquoi l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) recommande de se limiter à deux portions de poisson par semaine (dont un poisson gras) et de ne pas manger plus de deux fois par mois du poisson d’eau douce. Comme le souligne l’ANSES, ces recommandations permettent au consommateur de profiter des précieuses qualités nutritionnelles du poisson sans s’exposer à des risques pour la santé. Vous l’aurez compris, rien ne sert de tomber pas dans la paranoïa, il faut juste, comme pour tout, ne pas tomber dans l’excès.


Comment préparer du poisson ?


Il existe tout un tas de manières de consommer le poisson : cru, cuit, en filet, entier, au four, poché, etc. Voici donc quelques idées pour profiter au maximum du poisson et de ses nombreuses qualités.


Filets poêlés


Voilà encore la méthode la plus rapide pour consommer du poisson. Acheter des filets et les faire revenir dans un peu de beurre à la poêle et les servir avec un trait de jus de citron. Du saumon, à la truite, en passant par le cabillaud, cette méthode s’adapte à tous les poissons.


Filets au four


Dans la même idée que les filets à la poêle, préparez un lit de julienne de légumes (carotte, poireau, chou, etc.) dans un plat à gratin, déposez-y les filets de poisson, arrosez-les d’un peu de vin blanc, de bouillon, ou de jus de citron, puis d’un trait de crème allégée et cuisez le tout une vingtaine de minutes à 200°.


Filets roulés


Le poisson aussi peut s’apprêter roulé, à la manière des saltimboccas. Cette préparation convient particulièrement aux filets fins, comme le carrelet, le Saint-Pierre, la truite ou la sole. Ce mode de préparation laisse libre cours à votre imagination. Vous pouvez par exemple tartiner les filets avec du fromage frais ou un peu de pesto et les rouler, ou alors y déposer une tranche de jambon cru et une pointe d’asperge, les farcir avec des épinards sautés, etc. Il suffit juste ensuite de les fixer avec un cure-dent et de les faire cuire quelques minutes dans une poêle à couvert avec un peu de liquide.


Filets en croûte


Pour donner encore plus de goût à vos poisson, vous pouvez les cuire garnis d’une croûte aromatisée. Cette préparation convient particulièrement aux filets de poissons épais comme le dos de cabillaud, le saumon ou le sébaste. Préparez une croûte à base de chapelure à laquelle vous ajoutez selon vos envies, des herbes fraîches, de l’ail, du parmesan, des fruits à coque, des zestes d’agrumes, des épices, etc. Déposez cette croûte sur les filets et faites-les cuire au four.


Poisson entier


Préparer un poisson entier vous impressionne ? N’ayez crainte, c’est en fait très facile. C’est un procédé idéal pour une truite, une dorade, un bar ou un saumon. Commencez par demander à votre poissonnier de vider le poisson (c’est l’étape la moins sympa, autant la lui laisser). Une fois à la maison, couper les arêtes puis, avec un couteau, ôtez les écailles du poisson. Il existe plein de vidéos sur internet qui détaillent cette opération. Frottez ensuite la peau avec une gousse d’ail et remplissez le ventre du poisson avec des aromates ( thym, romarin, laurier, ail, gros sel, citron, etc.) selon vos envies. Une fois bien paré, il ne vous reste plus qu’à cuire le poisson au four en papillote ou sur un lit de légumes.


Carpaccio


L’idée est simple et très rafraîchissante les jours d’été. Pour réaliser un carpaccio, il suffit de couper de fines tranches de poisson cru et de les faires mariner au frigo dans un mélange de citron (jaune ou vert) et d’huile d’olive que vous aromatiserez selon vos goût (poivre, herbes, oignon, etc.) Dorade, cabillaud, loup, turbot, espadon, thon et saumon sont d’excellents choix pour réaliser des carpaccios. Cela dit, comme tous les mets à base de poisson cru, vous devez veiller à choisir du poisson ultra frais. Mais ce n’est pas tout. Une fois votre poisson ramené à la maison, congelez-le 48h minimum pour tuer tous les parasites éventuels. Laissez ensuite décongeler le poisson au frigo et profitez qu’il soit encore un peu gelé pour le découper en tranches fines, c’est beaucoup plus facile !


Tartare


Sur le même principe que le carpaccio, le tartare mélange poisson cru et différents autre aliments. Comme pour le carpaccio, veillez à utiliser du poisson frais que vous congèlerez 48h avant utilisation. Il suffit ensuite de couper le poisson en petits dés et de le marier avec d’autre produits. La version classique mélange saumon, concombre, avocat et citron vert comme dans cette recette, mais vous pouvez utiliser d’autre poisson comme le bar, le cabillaud, le thon, le rouget, la lotte, etc. et les agrémenter par exemple, de radis, mangue, pomme verte, oignon rouge, pamplemousse, et l’aromatiser avec de la coriandre, du citron vert, du gingembre, des graines de sésame grillées, etc. Laissez parler votre imagination !