Activité

10 astuces pour caser une séance d'entrainement

N’est-il pas étrange qu’au moment où vous décidez de faire de l’exercice, il y a toujours quelque chose pour vous déranger ? Votre mère passe vous voir. Ce rapport est soudain urgent. Le chien a mangé vos chaussures de jogging. Ces distractions quotidiennes peuvent vous empêcher de bouger plus. Essayez ces méthodes simples pour que plus aucune excuse ne vienne bannir l’activité physique de votre journée.

 

10 conseils pour caser une séance d’entraînement

 


1. Trouvez une activité adaptée à votre vie.
Si vos horaires de travail sont irréguliers, ne vous inscrivez pas à des cours qui commencent à la même heure chaque semaine. Choisissez plutôt des activités qui peuvent facilement s’intercaler dans votre journée : accompagnez les enfants à l’école à pied ou allez faire vos courses en marchant pendant votre pause déjeuner.
 
2. Établissez un planning hebdomadaire.
Pour vous aider à bien organiser votre temps, créez un planning hebdomadaire des activités et des exercices physiques prévus. Cela vous aidera aussi à voir votre niveau d’activité. Essayez de faire quelque chose pendant au moins 20 à 30 minutes chaque jour, même s’il ne s’agit que de travaux de jardinage ou d’une marche rapide dans le quartier.
 
3. Associez l’exercice à une récompense.
Offrez-vous une récompense non alimentaire pour avoir intégré l’activité physique dans votre planning. Achetez des fleurs une fois par semaine pour vous féliciter d’avoir terminé toutes les séances d’entraînement que vous aviez programmées. Vous pouvez également associer l’exercice à un événement agréable, comme jouer avec vos enfants dans le parc ou bavarder avec un ami lors d’une promenade.
 
4. Prévenez tout le monde.

Assurez-vous que votre famille et vos amis sachent quand et où vous prévoyez de faire de l’exercice. Ainsi, vous ne devriez pas être interrompu de manière intempestive. Si vous avez besoin que quelqu’un surveille vos enfants pendant que vous faites du sport, assurez-vous de prendre les dispositions nécessaires suffisamment à l’avance ; ne comptez pas sur une faveur à la dernière minute.
 
5. Anticipez les baisses de motivation.
Tout le monde a du mal à se motiver de temps en temps ; se préparer à éprouver ces sentiments peut grandement contribuer à les combattre. Par exemple, si vous avez parfois du mal à vous rendre à votre cours d’aérobic, demandez à un ami de vous téléphoner pour s’assurer que vous n’êtes pas encore en train de traîner sur le canapé.
 
6. Évitez les zones à risques.
Beaucoup de choses peuvent distraire jusqu’aux sportifs les plus endurcis : votre émission de télé favorite, l’attrait d’une soirée en ville avec des amis, ou un voisin qui passe à l’improviste pour faire un brin de causette. Apprenez à reconnaître vos propres « zones à risques » et prenez des mesures pour naviguer entre les écueils.
 
7. Achetez une tenue de sport que vous avez hâte de porter.
Achetez des vêtements de sport bien dessinés, à la coupe flatteuse, et qui vous soutiennent bien ; cela vous motivera davantage à faire de l’exercice.


8. Réservez un tiroir à vos équipements de sport.
Lorsque vous êtes en retard, la dernière chose que vous voulez est de devoir chercher partout votre pantalon de yoga. Rangez tous vos vêtements de sport dans un tiroir spécifique, afin de les trouver rapidement.
 
9. Laissez votre sac de sport près de la porte.

Laisser votre sac de sport près de la porte a un double objectif : vous savez toujours où il se trouve ; et cela sert à vous rappeler discrètement qu’il est peut-être temps de faire une séance d’exercice.
 
10. Mettez vos vêtements de sport directement à laver.
Dès que vous rentrez de la salle de gym ou de la piscine, lavez vos vêtements sales. Rien ne vous découragera plus de faire de l’exercice que d’avoir à fouiller dans le panier à linge pour trouver la paire de chaussettes de sport qui sent le moins mauvais !