Témoignages

Jacqueline, -20 kg

«Une course de 10 km, maintenant, ce serait trop beau!»

Jacqueline, 24 ans
Diepflingen (BL)
Avant : 83 kg, après: 63 kg
Perte de poids : 20 kg*

 

Les habits peuvent en dire beaucoup sur la personne. Il y a deux ans encore, Jacqueline ne portait pratiquement que des vêtements noirs. Avec 20 kilos en moins, la jeune femme de 23 ans ose les couleurs et se réjouit d’acheter des habits roses, verts ou blancs! Elle nous raconte son histoire.

Dès que j’ai commencé le programme, j’ai tout de suite eu un chiffre en tête: mon objectif de poids. Pour l’atteindre, je devais perdre 20 kilos. Après une année et demie, je l’ai finalement atteint et je suis maintenant dans la phase de stabilisation. Il est clair qu’avoir atteint cet objectif est mon plus gros succès à ce jour, mais ce dont je ne me rendais pas compte, c’est qu’une foule d’autres choses sont liées à cette perte de poids. Je me suis développée sur le plan personnel, j’ai beaucoup plus confiance en moi et je suis finalement beaucoup plus active. Il y a deux ans, je n’aurais jamais imaginé participer à une course de 10 km…

 

Jacqueline avant & après

 

Mon histoire débute à mon retour de vacances, lorsque j’ai regardé les photos. Je me suis dit: il faut faire quelque chose! J’avais déjà tenté de faire des régimes ou de manger moins, mais cela n’a jamais marché. Une copine sur Facebook avait perdu du poids avec Weight Watchers et avait envoyé sa candidature pour le concours «Member of the Year». C’est comme cela que j’ai pris connaissance du programme, et j’étais vraiment impressionnée des résultats possibles. Je me suis tout de suite inscrite aux réunions. J’étais quand même un peu réticente. Tout paraît si simple quand on lit certains témoignages. Mais j’étais prête aussi à me «faire du mal», si je peux dire.

Après la première semaine, j’avais déjà perdu deux kilos. Il est clair qu’au début, c’est plus facile. À la fin, j’ai dû batailler dur avec moi-même! Il y avait des semaines où je ne perdais que 200 grammes, voire 100 grammes seulement… Et j’ai même une fois repris du poids après des vacances en Italie… 1,5 kilos. Le chemin n’est donc pas toujours facile.

 

 

Depuis six mois, je fréquente deux fois par semaine des cours du soir et j’ai de ce fait moins de temps pour moi. C’est pour moi un test: est-ce que je vais réussir à maintenir mon poids en ayant moins de temps libre pour aller courir, par exemple? Est-ce que je vais pouvoir me permettre mon chocolat pendant la période stressante des examens? Ce qui est rassurant désormais, c’est que je connais la valeur en poids de beaucoup d’aliments et que je sais aussi ce qui est sain pour moi. Je n’ai plus besoin de tout vérifier dans l’app. Tout est enregistré dans ma tête! Je suis également beaucoup plus vite rassasiée que par le passé. Et je m’accorde des petites sucreries ou un petit snack de temps en temps. Ma devise est: «Je fais du mieux que je peux.» Ainsi, je ne me mets pas sous pression. Une preuve de plus que je suis devenue beaucoup plus confiante en moi!

Les conseils de Jacqueline

  • À proximité de mon bureau, il y a mille possibilités de craquer pour un snack ou une tranche de pizza. C’était déjà un test quand on est au début du programme. J’ai alors décidé de préparer mon déjeuner du lendemain la veille au soir, à la maison. Et cela fonctionne! On évite ainsi d’acheter des plats à emporter.
  • Au bureau, je veille à ne pas rester assise toute la journée sans bouger. J’essaie de faire quelques pas pendant la pause de midi. Ça m’aide beaucoup!
  • Je me rends au travail par le train. En revanche, je me suis achetée un vélo pour me rendre de chez moi à la gare. Le matin, cela me réveille et, le soir, cela me détend.