Témoignages

Giovanni, -14 kg

« En réunion, toutes les personnes sont là pour la même raison. A la fin, on s’entraide! »

Giovanni, 42 Jahre
Courtételle (JU)
Vorher : 111.5 kg, nachher: 97.5 kg
Abnahme : 14 kg*

 

Alors Giovanni, pourquoi Weight Watchers?

J’ai commencé avec WW parce que j’avais des difficultés à me déplacer et des petits problèmes de santé. Le vrai déclic a eu lieu le jour où mes chevilles ont commencé à craquer, tandis que mon taux de cholestérol ne cessait de grimper. Je me suis alors dit: «Je vais faire le tout pour le tout pour y arriver!» Par le passé, j’avais déjà essayé des régimes, mais sans réel succès. Ma motivation n’était pas assez forte. Ma femme m’a alors conseillé de venir avec elle aux réunions et c’est comme cela que j’ai commencé.

Giovanni avant & après

Qu’est-ce qui t’a surpris dans le programme?

Avant de me lancer dans le programme WW, je me disais: «Mon Dieu, comment vais-je faire pour ne pas mourir de faim?» J’avais peur de ne pas avoir assez à manger. Mais j’ai été agréablement surpris! J’étais étonné du nombre de points journaliers que j’avais à disposition. J’ai bien sûr appris à diminuer les quantités et à consommer des aliments plus sains (je n’avais plus aucune raison de me faire des pâtes au milieu de la nuit).

Quelle a été la réaction de ton entourage?

Dans la famille, tout le monde était enchanté pour moi. Ils avaient retrouvé le Giovanni d’avant! En ce qui concerne le reste de mon entourage, je gardais cela pour moi. Du coup, les gens me demandaient si j’étais malade, et je rigolais… Je leur expliquais que je réapprenais à manger de manière équilibrée avec WW. Au final, les gens étaient très heureux pour moi.

Quel a été l’un de tes plus beaux succès avec WW?

Avoir pu aider une personne dans la même situation que moi. Un collègue de travail en surpoids a vu mon évolution et s’est dit que cela serait aussi une bonne chose pour lui. Alors je lui ai dit: «Chez moi, ça marche, je ne vois pas pourquoi cela ne fonctionnerait pas avec toi! Viens avec moi en réunion et si ça marche, je te parraine!» Au final, il a perdu plus de 30 kg!

Et les réunions, c’était comment?

Au début, je me suis dit: «Qu’est-ce que tu fais là avec toutes ces femmes?» Mais on m’a mis à mon aise. Dans les réunions, la coach nous motive comme jamais. On fait aussi des rencontres et on noue des liens avec des gens d’autres horizons. Cela fait du bien d’échanger ses expériences.

Et la pesée?

Haha, la fameuse balance! Chez moi, la pesée était le meilleur moyen pour me faire atteindre mon objectif. Là, j’avais un vrai but: montrer que j’avais encore perdu du poids. On est aussi tout de suite reboosté par la coach si jamais on se met à reprendre du poids.

Comment te sens-tu maintenant?

Avant, je me sentais comme Obélix, un peu mis à l’écart. L’aspect physique joue un grand rôle dans le jugement que les autres portent sur toi. Maintenant, je me sens en forme! Je suis plus ferme et sûr de moi. Je me sens moi-même, bien dans mon corps. Je peux refaire certaines choses sans réfléchir alors qu’avant, je pensais tout le temps aux conséquences. Je peux par exemple jouer de nouveau par terre avec mes enfants. Avant, j’évitais de le faire pour ne pas avoir à me relever. Je réfléchissais aussi à trois fois avant de monter les escaliers car je n’avais pas de souffle… Alors que maintenant, je vais à pied au travail (30 min). Je prends plaisir à faire un tour à vélo avec mes enfants ou à participer à un cours de spinning avec un ami!

Un dernier conseil pour les gens qui hésiteraient encore?

Il ne faut pas avoir peur de commencer. On a toujours peur de l’inconnu, de donner son poids en réunion. Il faut surmonter cette gêne, se fixer un but et s’encourager à perdre ses kilos. En réunion, toutes les personnes sont là pour la même raison. A la fin, on s’entraide!